Éric Zemmour : " "Ernest et Célestine" ? Un ramassis de propagande gauchiste "

"Ernest et Célestine" est-il un joli conte pour enfants ou un brûlot politique ? Les deux mon général et c'est bien ce qui en fait toute la saveur.

Cette innocente histoire d'amitié et de tolérance portée par un dessin pastel d'une grande douceur cache en réalité une dénonciation sans concession d'une société où règnent rejet de l'autre, peur de la différence, lâcheté.

Bien entendu on pourrait se contenter de saluer la qualité technique, les trouvailles visuelles (Merveilleux passage de l'hiver au printemps, le camion maquillé sous forme de tableau), le récit qui sait faire passer du rire aux larmes en l'espace d'une seconde, la faculté à ne pas ennuyer un seul instant tout en se permettant de si beaux moments d'accalmie.

Mais ce serait oublier Daniel Pennac, oublier l'homme engagé qu'il est et ainsi passer à côté de la jouissance que procurent ce scénario et ces dialogues à double lecture. Pennac hait l'état policier, celui qui divise pour mieux régner, cette société encouragée à pointer du doigt le "différent" pour expliquer tous ses problèmes, la justice qui condamne si facilement le sans-grade.

"Ernest et Célestine" prouvent donc au moins deux choses : que le cinéma d'animation "à l'ancienne" peut encore faire rêver et qu'on peut s'adresser aux enfants sans pour autant les prendre pour des buses écervelées.
takeshi29
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Vite une sulfateuse pour ces ...... d'animaux !!!, Animajeur, Mon cinéma, lui, n'est pas plat, Allez, hop, à la bibliothèque ! et Tout est politique

Le 15 avril 2013

274 j'aime

35 commentaires

Ernest et Célestine
socrate
9

A dévorer à pleines dents !

Pour tout dire, je ne savais rien de ce film avant d’aller le voir, je craignais une histoire un peu gnangnan pour bambin à peine sorti du babillage. Bref, j’y allais surtout pour accompagner la...

Lire la critique

il y a 9 ans

128 j'aime

22

Ernest et Célestine
Jambalaya
8

Un roman d'amitié.

Plus le temps passe et plus l'avenir de l'animation à la française semble se présenter sous les meilleurs auspices. Ernest & Célestine vient confirmer cette tendance, en soulignant ce savoir-faire...

Lire la critique

il y a 9 ans

53 j'aime

9

Ernest et Célestine
Alexandre_Bain
10

... C'est mignon

C'est bien connu l'amour à deux, c'est bien. L'amour à trois, c'est mieux. Et comment ne pas être plus comblé avec ce plan à trois sorti tout droit de la tête de Stéphane Aubier, Vincent Patar et...

Lire la critique

il y a 7 ans

51 j'aime

42

Ernest et Célestine
takeshi29
8

Éric Zemmour : " "Ernest et Célestine" ? Un ramassis de propagande gauchiste "

"Ernest et Célestine" est-il un joli conte pour enfants ou un brûlot politique ? Les deux mon général et c'est bien ce qui en fait toute la saveur. Cette innocente histoire d'amitié et de tolérance...

Lire la critique

il y a 9 ans

274 j'aime

35

Racine carrée
takeshi29
8

Alors, formidable comme "Formidable" ?

En 2010, la justice française m'avait condamné à 6 mois de prison avec sursis pour avoir émis un avis positif sur le premier album de Stromae (1). La conclusion du tribunal était la suivante : "A...

Lire la critique

il y a 9 ans

250 j'aime

34