Le modèle du premier film de Georges Méliès

Avis sur Partie d'Ecarté

Avatar Zogarok
Critique publiée par le

Ce film dont le titre n'est pas un jeu de mots (l'écarté était un jeu de levées du XIXe) serait tombé dans l'oubli s'il n'avait été imité pour un résultat d'une importance symbolique extraordinaire, mais d'une qualité intrinsèque déplorable. En effet Partie d'écarté est le modèle d'Une partie de cartes, premier essai de Georges Méliès. Le film des Lumière sort en février 1896, Méliès livre sa parodie quelques mois plus tard. Cette récupération est peut-être un sarcasme. Méliès faisait partie des 33 spectateurs de la première projection publique organisée par les Lumière, le 28 décembre 1895. Il aurait pris contact avec ceux-ci, mais le frère Louis aurait essayé de le décourager, comme il l'a fait à d'autres reprises avec des employés acquis ou potentiels lorsqu'il fichait le cinéma 'sans avenir'. Méliès trouvera des réponses à la hauteur de ses ambitions chez les britanniques. Il faudra attendre l'automne pour qu'il décolle et ce sera radical, dès qu'il aura réussi à introduire ses trucages à l'écran dans Escamotage d'une dame au théâtre Robert Houdin (salle dont il est le propriétaire).

Partie d'écartés ayant été projeté au tout début de l'exploitation du cinématographe et avant les contributions vertueuses de l'école de Brighton ou même de Méliès, il n'offre pas grand chose de croustillant. Mais le n°73 du catalogue des Lumière a le mérite de montrer une scène limpide et ordonnée, avec des monsieurs sobres en guise de joueur (dont le père des Lumière, Auguste, ainsi qu'un de leurs amis, le prestidigitateur Félicien Trewey), en contraste avec le serviteur euphorique pour pas grand chose. C'est le contraire de la version de Méliès, criarde et confuse, où le réalisateur s'affiche en arbitre tout aussi agité. Méliès re-copiera sur les Lumière en 1898 avec Panorama pris d'un train en marche, décalque du remarquable Passage en chemin de fer d'un tunnel. Néanmoins les frères Lumière sauront faire de la récupération eux aussi (Les chats boxeurs écho très lourd des Boxing Cats), alors que leur cinématographe est issu du kinétographe dont Edison aurait eu le malheur de ne pas protéger les droits à l'étranger.

https://zogarok.wordpress.com

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 201 fois
1 apprécie

Zogarok a ajouté ce court-métrage à 2 listes Partie d'Ecarté

Autres actions de Zogarok Partie d'Ecarté