Affiche Pas son genre

Critiques de Pas son genre

Film de (2014)

Bonheur triste

Je suis Lucas Belvaux depuis un bon moment et j'apprécie sa fibre humaniste, son regard aiguisé sur la société et sa manière d'en tirer partie. En apprenant qu'il allait nous réaliser une "comédie romantique" sur les différences sociales, je me suis dit : "Mais non Lucas, tu ne vas pas nous livrer un plat de clichés indigestes, pas toi !". Je m'inquiétais beaucoup sur la manière dont il allait... Lire l'avis à propos de Pas son genre

43 10
Avatar Rawi
7
Rawi ·

Critique de Pas son genre par Gérard Rocher

C'est une bien mauvaise surprise qui attend Clément, un jeune prof de philosophie issu d'un milieu aisé. Nommé à Arras, il va devoir quitter Paris et ses fastes. Malgré l'accueil chaleureux d'une collègue enseignante, Arras lui semble bien triste. Tout bascule lorsque l'envie lui vient d'aller chez le coiffeur. C'est Jennifer qui va le coiffer et dès lors Clément ne pense qu'à la revoir. La... Lire l'avis à propos de Pas son genre

23 28
Avatar Gérard Rocher
9
Gérard Rocher ·

Le philosophe dans le salon

On n’attendait pas le belge Lucas Belvaux, artiste engagé réalisateur de films âpres ancrés dans la réalité sociale, dans une comédie romantique, comme un ‘feel good movie ‘ entre un professeur de philosophie et une coiffeuse, entre l’intellectuel parisien muté à Arras et la manuelle. Mais, au fait, s’agit-il bien d’une romance ? Ne serait-elle pas pour le metteur en scène de 38 témoins le... Lire l'avis à propos de Pas son genre

41 6
Avatar Patrick Braganti
9
Patrick Braganti ·

La Tristesse vient de la Solitude du Coeur!

Lucas Belvaux,réalisateur belge chevronné et engagé,est connu pour sa dénonciation farouche des inégalités sociales et sa propension à contester l'ordre établi.Ses chroniques dépeignent souvent des hommes faibles,isolés,prolétaires.Touchés dans leurs virilités(cette attribut essentiel dans la représentation de respectabilité de la puissance masculine), ceux ci n'en sont pas moins de vaillants... Lire l'avis à propos de Pas son genre

27 13
Avatar Jack L'Eventreur
7
Jack L'Eventreur ·

Émilie Dequenne est un soleil. Pas le film.

Avis totalement différent après un deuxième visionnage ! Le film est finalement beaucoup plus subtil que je l'avais perçu. La critique ci-dessous est donc obsolète ;) Émilie Dequenne prend la lumière et nous la renvoie puissance mille. Émilie Dequenne est un soleil. Une Marilyn Monroe. Comment ne pas tomber amoureux d'elle ? Sans elle, le film de Lucas Belvaux n'est rien,... Lire la critique de Pas son genre

18 3
Avatar pierreAfeu
7
pierreAfeu ·

"J'vous fais un shampoing aux oeufs ?" "Non, non, aux ch'veux seulement"

(Note au lecteur : ceci a été rédigé sous le haut patronage de ma voisine de palier, Colère, qui a le don de débarquer chez moi comme un boulet de canon et me laisser haletante, les cheveux ébouriffés et la voix cassée d'avoir braillé comme une sourde) Oui, je suis colère. Je me suis collée devant ce film un peu par hasard, parce que j'aime Lire l'avis à propos de Pas son genre

33 9
Avatar SmileShaw
3
SmileShaw ·

Telles sont les questions

La philosophie est l’art sans cesse répété de tout questionner. Un prof de philo parisien et une coiffeuse peuvent-ils construire une histoire d’amour ? Doit-on considérer que c’est à la lectrice de Voici et d’Anna Gavalda de s’élever vers Kant et Dostoievski, ou à l’amateur d’opéra de se lâcher sur Life is Life et de s’initier au karaoké dans une boîte d’Arras ? Peut-on séparer les propos... Lire l'avis à propos de Pas son genre

49 6
Avatar Sergent Pepper
3
Sergent Pepper ·

La belle et ... l'autre con là.

Un film sur la confrontation de deux mondes que tout semble opposer avec la rencontre de cette coiffeuse provinciale (joué par Emilie Dequenne) et d'un professeur de philosophie et auteur de bouquins parisien (joué par Loïc Corbery) ayant une tête à claque digne de Raphael Enthoven (un peu comme tous les philosophes de merde manifestement). Lucas Belvaux pose son film à cheval entre la... Lire la critique de Pas son genre

8 4
Avatar Samu-L
6
Samu-L ·

Critique de Pas son genre par Kalimera

C' est pas mal, genre comédie romantique. Pour un film français ça ce tient. Vous allez voir l'année prochaine les zaméricains vont piquer le pitch... L'idée n'est pas neuve convenons-en, mais on se laisse faire un petit moment... Je ne vous cache pas qu'au milieu du film je suis allée ouvrir la porte au chat, j'ai plongée la main dans le bocal de bonbons dans la cuisine et je suis allée... Lire l'avis à propos de Pas son genre

12 1
Avatar Kalimera
7
Kalimera ·

Notre genre

Prenez un professeur de philosophie, bourgeois parisien, et mettez le en relation avec une coiffeuse ch'ti d'Arras. A priori ça donne tout sauf une histoire d'amour, et pourtant. On se demande pourquoi Cupidon s'est acharné à rassembler ces deux-là. Avec son nouveau film, l'habitué des polars Lucas Belvaux se demande pourquoi un tel couple nous paraît si improbable et s'interroge sur les raisons... Lire la critique de Pas son genre

10 1
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·