Sort un peu des sentiers battus

Avis sur Pas son genre

Avatar Redzing
Critique publiée par le

Clément est un intellectuel parisien pur souche, écrivain et professeur de philosophie. Quel n'est pas son désarroi lorsqu'il apprend qu'il est muté à Arras ! Pour tuer le temps, il flirte avec une coiffeuse locale, relation qui va déboucher sur quelque chose de bien plus sérieux que prévu... "Pas son Genre" aurait pu être très niais ou cliché, mais il n'en est rien. Il s'agit d'une histoire d'amour touchante sur deux personnes séparés à première vue par un fossé social et intellectuel. Cette composante sociale aurait pu être davantage développée, mais à défaut Lucas Belvaux prend le temps de s'intéresser à ses personnages.

Il est un peu difficile de s'attacher au protagoniste incarné par Loïc Corbery, celui-ci jouant un professeur froid, qui intériorise ses sentiments. Émilie Dequenne fait davantage briller l'écran, avec son rôle de femme pétillante qui pense trouver l'homme de sa vie. Globalement la mise en scène est très classique mais professionnelle, et l'intrigue a le mérite d'éviter les sentiers battus. Intéressant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 11 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 1 liste Pas son genre

Autres actions de Redzing Pas son genre