Affiche Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

Critiques de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

Film de (2003)

Dead Men Tell No Tales

Durant les années 1990, les scénaristes Ted Elliott et Terry Rossio se mettent en tête de faire revivre le genre des films de pirates et commencent à écrire une histoire basée sur ce concept. Vers 2001, Walt Disney Pictures s'emparent du projet et décident de le relier à l'attraction culte des parcs à thèmes Disney: Pirates of the... Lire la critique de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

40 10
Avatar Walter-Mouse
9
Walter-Mouse ·

Les joies de l’attraction.

L’entertainment ne recule devant rien : voilà que Disney décide, en 2003, d’adapter une attraction d’un de ses parcs, ces croisières à thèmes où l’on traverse des décors enchanteurs, avec automates, ambiance musicale et pyrotechnique. Le projet a de quoi laisser dubitatif, d’autant que les films de pirates sont souvent chers et promis à la même malédiction que celle dont ils... Lire l'avis à propos de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

68 7
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Le retour en grâce des films de Pirates !

Fut une époque, glorieuse et oubliée, où le pirate était sur tous les écrans. "Le corsaire rouge", "Capitaine Blood", "La Flibustière des antilles", "Le vagabond des mers", "Les révoltés du Bounty" etc. Polanski avait bien essayé de relancer le genre avec son "Pirates", mais son échec fut retentissant (bien que ce film ne manquait pas d'intérêt). C'est avec Pirates des Caraïbes, la malédiction... Lire la critique de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

55 14
Avatar Hypérion
8
Hypérion ·

"Commencez à croire aux histoires de fantômes, mademoiselle Turner, vous en vivez une !"

A la poursuite de son second Barbossa (Geoffrey Rush) qui lui a volé son navire, le Black Pearl, le fameux pirate Jack Sparrow (Johnny Depp) fait escale à Port-Royal où il fait la connaissance de William Turner (Orlando Bloom), jeune forgeron qui n’a d’yeux que pour la belle Elizabeth Swann (Keira Knightley), fille du gouverneur de l’île (Jonathan Pryce). Mais celle-ci est... Lire la critique de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

29 13
Avatar Tonto
10
Tonto ·

Soit c’est du génie, soit c’est de la folie !

♫ Musique ♫ XVIIe siècle, mer des Caraïbes, Jack Sparrow ou plutôt le Capitaine Jack Sparrow, se retrouve emprisonné à Port-Royal, après que Barbossa lui ait volé le Black Pearl. Un bateau qui change plus souvent de propriétaire que la gomme de ma voisine... Lire la critique de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

28 2
Avatar Beezell
7
Beezell ·

Larguez les amarres !

Gore Verbinski se voit chargé en 2002 de la mise en scène de la fameuse saga Pirates des Caraïbes, à la base une attraction des parcs Disney et mettant ici en scène les aventures du capitaine Jack Sparrow. Dès les premières secondes, La Malédiction du Black Pearl fait revivre l'esprit fantastique et sombre des pirates avec l’apparition, au cœur des brouillards, du... Lire l'avis à propos de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

38 10
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Le plaisir du "cinoche"

A chaque année, son film de divertissement quasi indéfendable et à la réussite pourtant indéniable. Le "Shakespeare in Love", le "MIB" ou le "Fast and Furious" de 2003, ça aura sans doute été cette année-là "Pirates des Caraïbes", une production Disney inspirée (?) d'un célèbre manège des parcs d'attraction Disneyland ! Heureusement, le film de Gore... Lire l'avis à propos de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

9 2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Les joies de l'attraction

Quand j’étais gamin, je ne jouais pas aux cowboys et aux indiens, n'ayant jamais eu de veritable intérêt pour cette mythologie par trop éloignée de mon imaginaire. Lorsqu'il m'arrivait de jouer aux gendarmes et aux voleurs, je prenais volontier le rôle du voleur que je trouvais bien plus amusant. Mais s'il y avait un monde fantasque dans lequel j'aimais me projeter, c'était bel et bien celui... Lire la critique de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

22 5
Avatar Samu-L
7
Samu-L ·

"Heiho, un crane et deux tibias, le beau pavillon que voilà !" ©

Pirate : nom masculin, homme ou femme ayant embrassé la mer, la femme du gouverneur ou la liberté ou embrasé la prison municipal et l'esprit d'aventure d'une bande de marin d'eau doucement alcoolisée. Des : déterminant indéfini pluriel Ex: Des épées, des zombies, des pièces d'or, des navires, des prisonniers, des pourparlers. Caraïbes : Nom propre, destination de rêve qui tel le légionnaire... Lire l'avis à propos de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

21 3
Avatar Cmd
8
Cmd ·

Yo, Ho ! Yo, Ho ! A film-lover’s life for me !

2006, le petit Cinémangageek n’a alors que 6 ans quand son petit frère lui annonce qu’il vient de louer le DVD Pirates des Caraïbes grâce au Vidéo Futur (#T'esUnAncienSiT'asConnu...). Et on regarde le film sur un vieil ordinateur, en famille. Pendant toute l’aventure, le p’tit gars que j’étais a été totalement transporté dans l’aventure, même en ne comprenant que la moitié du... Lire la critique de Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl

32 12
Avatar Cinémangageek
10
Cinémangageek ·