Bande-annonce
Affiche Possession

Possession

(1981)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 25
  2. 32
  3. 49
  4. 118
  5. 196
  6. 291
  7. 637
  8. 657
  9. 357
  10. 179
  • 2.5K
  • 357
  • 3.9K

Mark retourne chez lui à Berlin alors que sa femme, Anna, décide de le quitter. Il se rend compte que l'amant de sa femme n'est pas humain.

Casting : acteurs principauxPossession

Casting complet du film Possession
Match des critiques
les meilleurs avis
Possession
VS
Avatar Brune Platine
9
Pour qui sont ces serpents ?

Le ton est donné dès l'allitération du titre : Possession annonce bien le subtil et sournois encerclement de la conscience ensorcelée. Mais par quoi ? Il faudra accepter de ne pas tout comprendre dans ce film, et de savourer cet égarement, en se laissant simplement prendre par les hallucinantes (et hallucinées) prestations du duo central, par l'ambiance angoissante, et par les singuliers virages de tonalité du scénario. En revanche, SensCritique, je vais gronder : le...

61 18
Critique de Possession par drélium

En gros, Sam Neill et Isabelle Adjani jouent au couple possessif complètement cinglé pendant 125 minutes dans un appart, avec leur fils fan d'apnée laissé à lui-même dans la pièce d'à côté. Zulawski tente ardemment de nous montrer, caméra en crescendo d'agitation à l'appui, que tout ça, c'est de la possession étrangement diabolique à plusieurs niveaux difficilement appréhendables au premier coup d'œil, mais enfin, même les seconds rôles sont totalement compulsifs et obsessionnels ce qui... Lire la critique de Possession

29 4
Critiques : avis d'internautes (57)
Possession
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
L'appât du mal

Certains longs métrages laissent une trace indélébile dans l’esprit du spectateur. Des films qui épuisent leur forme réaliste pour s’engouffrer dans une dynamique du fantastique et toucher de près la transcendance. Possession fait partie de ces œuvres poreuses, grinçantes et vulnérables, qui s’immiscent de surcroît dans la désintégration viscérale d’un couple où une frénésie exécrable aura... Lire l'avis à propos de Possession

38 6
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·
"Il est très fatigué, il m'a fait l'amour toute la nuit..."

Ce métrage suinte la folie, il commence comme un banal drame domestique: un mari trompé, des scènes de ménages hystériques; puis arrive la rupture, Adjani est amoureuse d'une chose larvaire, lovecraftienne, tapi au fin fond de la banlieue crasse d'un Berlin en décrépitude, où tout ceux qui l'approche trouve la mort. Le mot même composant le titre, "possession", est à prendre au propre comme... Lire l'avis à propos de Possession

1
Avatar Miserylord
9
Miserylord ·
Découverte
La possession, c’est le vol.

Étant donnée l'affiche du film, évoquant une version érotique du mythe de Méduse, et la catégorie du film à l'orée des genres dramatique et horrifique, on ne saurait mieux induire en erreur le spectateur égaré qui passait simplement par là et qui découvre par hasard la lumière blafarde du Berlin-Ouest au début des années 80. Le premier quart du film incite à voir avant tout un couple... Lire la critique de Possession

38 8
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·
Faites-la taire !

Pas évident de poser les mots sur le bureau pour composer quelques phrases cohérentes à la fin d'un film comme Possession. Il est tellement envahi de rage pure qu'il est quasiment impossible d'en trier les rares résidus homogènes pour trouver un sens quelconque à l'agression visuelle et sonore qu'y délivre son auteur. Oeuvre amère, que l'on devine enfantée dans la colère, Possession cingle... Lire la critique de Possession

27 6
Avatar oso
5
oso ·
Almost... Almost...

POSSESSION est un chef d’œuvre. Un vrai. Même si on est loin de comprendre tout ce que l’on voit, on est happé par un spectacle qui nous échappe totalement, qui nous dépasse sans que nous puissions y faire quoi que ce soit. En somme, ce film a sur nous le même effet que le personnage d’Isabelle Adjani sur Sam Neill. Si un tel titre nous laissait entrevoir la possibilité d'un récit d'exorcisme,... Lire l'avis à propos de Possession

13 13
Avatar Voracinéphile
10
Voracinéphile ·
Toutes les critiques du film Possession (57)
Bande-annonce
Possession