Affiche Rebecca

Critiques de Rebecca

Film de (1940)

Un petit pas pour Hitchcock...

Lorsqu'une innocence jeune femme, destinée à n'être qu'une demoiselle de compagnie, rencontre à Monte-Carlo Maxim, un riche veuf, puis se marie avec lui, elle ne se doute pas alors que l'ombre de l'ex-femme de celui-ci se fera de plus en plus présente, notamment dans son château de Manderley... Premier film américain d'Alfred Hichcock, Rebecca est, aussi surprenant que ça... Lire la critique de Rebecca

57 10
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·

Une disparue bien encombrante....

A Monte-Carlo, un riche veuf nommé Maxim De Winter (Laurence Olivier) tombe sous le charme d'une jeune demoiselle de compagnie candide (Joan Fontaine). Ils se marient et partent s'installer à Manderley. La jeune épouse fait la connaissance du personnel mené par Mme Danvers (Judith Anderson) qui ne s'est jamais remise de la disparition de l'ancienne Mme De Winter. La nouvelle Mme De Winter va... Lire l'avis à propos de Rebecca

15 22
Avatar cinemusic
10
cinemusic ·

Romantisme et suspense

La rencontre de Daphné du Maurier, spécialiste des grandes histoires romantiques et d'aventures de l'Angleterre du 19ème siècle, et du maître du suspense Alfred Hitchcock peut sembler surprenante. De fait, la première adaptation réalisée en 1939 par le Réalisateur, L'auberge de la Jamaïque, sera très peu convaincante, trahissant à la fois les personnages - sauf l'héroïne Mary et son Oncle -... Lire l'avis à propos de Rebecca

39 36
Avatar m-claudine1
10
m-claudine1 ·

Rebecca, l’immortelle défunte

Rebecca est l’adaptation du roman éponyme de Daphne du Maurier. Il s’agit de la seconde adaptation d’Alfred Hitchcock d’une œuvre de cette romancière britannique après avoir réalisé seulement un an auparavant La Taverne de la Jamaïque. Le producteur de Rebecca, David O. Selznick, força Hitchcock à... Lire la critique de Rebecca

49 11
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·

Le fantôme de Manderley

Le tournage de ce premier film américain ne fut pas de tout repos pour Alfred Hitchcock : alors qu'il pensait être enfin libre de réaliser des longs métrages comme il l'entendait, Hitch dut vite se faire à l'idée que le patron, c'était le producteur David O. Selznick et personne d'autre. Le scénario fut largement réécrit, et le casting lui fut imposé. Comme souvent, sa relation avec les acteurs... Lire l'avis à propos de Rebecca

37 8
Avatar chtimixeur
7
chtimixeur ·

You loved the novel, you'll live the film

C'est le slogan publicitaire qui accompagnait les affiches du film à son lancement en1940 ... Mais comment dissocier le roman du film, surtout la version de Hitchcock. Pour info, le roman de Daphné du Maurier fait partie des cinq meilleurs romans que j'aie jamais lus et ce depuis le temps de mes études (cf Top5 des livres) ... J'ai commencé par voir Rebecca dans un ciné-club à... Lire l'avis à propos de Rebecca

9 7
Avatar JeanG55
10
JeanG55 ·

À une absente

1er film américain d’Hitchcock, Rebecca dit l’ambition du cinéaste : l’adaptation d’un grand roman à succès publié 3 ans plus tôt par Daphné du Maurier, casting de prestige et durée conséquente (130 minutes). Le film n’est pourtant pas le plus représentatif du maitre du suspense, et s’inscrit davantage dans une veine... Lire la critique de Rebecca

24
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Maître Hitchcock !

Dans la vie il y a des films qui vous marque, "Rebecca" de Alfred Hitchcock en fait parti ... Ce long métrage touche la perfection, sans doute le meilleur que j'ai vu du réalisateur, profond, mystérieux, romanesque, servi par un duo d'acteurs prodigieux. Je ne m'attendais sans doute pas a être autant ébloui, l'introduction nous fait déjà entrer dans un monde mystique, gothique et fantasmé, avec... Lire l'avis à propos de Rebecca

19 1
Avatar JimBo Lebowski
9
JimBo Lebowski ·

Mrs de Winter is coming...

A Monte Carlo, une jeune dame de compagnie américaine (Joan Fontaine) rencontre le richissime Maxime de Winter (Laurence Olivier), qui a perdu sa femme Rebecca depuis à peine un an. Entre les deux se noue une idylle qui se transforme en mariage. Mais arrivé au domaine de Manderley, fief de la famille de Maxime, la nouvelle Mme de Winter découvre un lieu imprégné de la présence de la défunte... Lire l'avis à propos de Rebecca

17 5
Avatar Tonto
8
Tonto ·

Belle du Seigneur

C’est à Monte-Carlo que le richissime et séduisant veuf Maxim de Winter croise le chemin d’une jeune domestique qu’il ne tarde pas à séduire. Bientôt, ils se marient et retournent habiter dans le manoir de Manderley, demeure familiale de Winter, au sud de l’Angleterre. Très rapidement, dans cet endroit lugubre et froid, la nouvelle Mme. de Winter se confronte aux domestiques qui ne semblent... Lire la critique de Rebecca

25 10
Avatar Clara_Gamegie
9
Clara_Gamegie ·