il faudra se contenter du stricte minimum

Avis sur Scream 3

Avatar RENGER
Critique publiée par le

L'effet de surprise étant totalement éventé (mis à part l'identité du tueur qui ne nous sera dévoilé qu'à la fin), ce troisième opus (2000) de la saga Scream confirme qu'il était temps que la franchise s'arrête ici. Alors que le premier (1997) et le second (1998) opus nous avais réservé d'excellentes introductions, pour cet énième chapitre, il faudra se contenter du stricte minimum (quel dommage). Wes Craven reste fidèle à lui même et distille un humour noir toujours aussi amusant, l'auto-dérision se faisant de plus en plus rare, après avoir critiqué les slashers et leurs nombreuses suites au cinéma, il critique (gentiment) le système Hollywoodien, on aurait préféré que ce soit plus corrosif. La mise en scène quant à elle n'évolue pas, toujours autant de faux-semblants et de jump-scares (tous plus futiles les uns que les autres). Avec un scénario qui commence a sentir le roussit et une distribution semblable au précédent volet (sauf quelques nouvelles têtes comme Lance Henriksen & Patrick Dempsey), ce troisième chapitre n'offre véritablement rien de transcendant et le twist-ending n'a lui non plus rien de sensationnel (pour clore une saga c'est plutôt mince).
Que les fans se rassurent, Wes Craven (qui avait juré ne plus vouloir s'intéresser à GhostFace) a réunit le casting initiale pour un quatrième opus, dix ans après celui-ci, en espérant qu'il soit à la hauteur !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 283 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de RENGER Scream 3