Affiche Sécurité rapprochée

Critiques de Sécurité rapprochée

Film de (2012)

Attention Robert Patrick joue dans ce film !

Safe House. Je suis allé voir ce film sans grande conviction, un lundi soir. La première chose qui m'a frappé, quelques minutes après le début du film, alors que défilait le générique d'entrée, fut un simple prénom accolé à un nom. Oui. Le nom de Robert Patrick est apparu à l'écran. Sainte mère de Dieu. J'ai sursauté, vraiment, j'ai regardé mes compagnons, mais aucun n'a réagi. Merde. ROBERT... Lire l'avis à propos de Sécurité rapprochée

9 1
Avatar LeChiendeSinope
6
LeChiendeSinope ·

Origine bien connue

Daniel Espinosa prouve avec Safe House qu’il connaît et maîtrise les codes du film d’action contemporain : caméra à l’épaule, rythme effréné, cascades impressionnantes, cavale en pleine Afrique du Sud ; il avance sous perfusions Paul Greengrass, mais ne cherche à aucun moment à s’affranchir de son modèle pour en proposer des variations plus personnelles. Le réalisateur de... Lire la critique de Sécurité rapprochée

3 2
Avatar Fêtons_le_cinéma
5
Fêtons_le_cinéma ·

L'espion qui aime tirer

Si j'étais méchante je dirais que ce film ne sert à rien, mais comme je ne... Bon, ce film ne serre à rien. Entendons-nous bien : c'est assez rythmé pour divertir un minimum durant ses presque deux heures mais je vous parie mon bidet que d'ici deux mois il ne m'en restera aucun souvenir si ce n'est peut-être le montage épileptique qui fait mal au mirettes. Alors bien sur je ne suis pas très... Lire la critique de Sécurité rapprochée

11
Avatar Pravda
5
Pravda ·

Critique de Sécurité rapprochée par Caine78

On sent bien que le réalisateur d' « Easy Money » a dû ici faire dans la production calibrée, tant « Sécurité rapprochée » n'a rien de vraiment original. En effet, que ce soit les rebondissements où l'identité du traître, il n'est pas bien compliqué de tout deviner du début à la fin, à l'image de la relation « virile mais correcte » entre nos deux héros. Pourtant, que ce soit par la teneur... Lire l'avis à propos de Sécurité rapprochée

2
Avatar Caine78
5
Caine78 ·

Le fugitif.

Le cinéaste suédois Daniel Espinosa, remarqué avec "Easy money", rejoint la perfide Hollywood pour signer son second film, "Sécurité rapprochée", donc. Empreintant à Tony Scott sa photo désaturée (mais sans les expérimentations) et un Denzel Washington en mode ambigu, Espinosa fait le boulot, mettant en boîte des séquences d'action brutales et efficaces à défaut de servir véritablement le récit.... Lire l'avis à propos de Sécurité rapprochée

4
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·

Critique de Sécurité rapprochée par Eric17

Il y a deux mois environ, je suis allé voir « Sécurité rapprochée ». J'étais en vacances et l'ambiance se prêtait donc bien à un bon divertissement « popcorn ». Son titre original est « Safe house ». Il est apparu dans les salles le vingt-deux février dernier. Son réalisateur est Daniel Espinosa dont je n'avais jusqu'alors vu aucun film. J'avais été attiré vers cet opus par sa bande annonce. Je... Lire la critique de Sécurité rapprochée

3
Avatar Eric17
4
Eric17 ·

j'apprends a filmer un film d'action sans être un epileptique...

film dont l'intrigue est d'une banalité confondante et qui se paie le luxe d'avoir à la caméra un épileptique les scène d'action se résume à une bouillie d'image ou l'on alterne les plans à vitesse rapide pour faire croire qu'il se passe quelques chose à éviter pour ne pas perdre 2 heures de votre temps Lire l'avis à propos de Sécurité rapprochée

4
Avatar fragaldo
3
fragaldo ·

Critique de Sécurité rapprochée par AMCHI

Sécurité rapprochée est un film d'espionnage très banal ayant un gros air de déjà-vu, le film mise beaucoup sur l'action qui n'a rien de spectaculaire. Franchement on a vu mieux, une série comme 24 heures chrono est dix fois plus intense à regarder. Ryan Reynolds ne fait pas le poids face à Denzel Washington. Sécurité rapprochée n'est pas... Lire l'avis à propos de Sécurité rapprochée

2 1
Avatar AMCHI
4
AMCHI ·

Et l'originalité s'en est allée

Encore un mauvais ersatz de Jason Bourne. Ç’aurait été plus efficace avec Tony Scott aux manettes. Comment peut-on encore caster l'excellent Brendan Gleeson pour jouer le "méchant" dans un film américain? - Oh Brendan Gleeson! C'est lui l'meuuchaant! Comment peut-on encore caster Washington pour essayer nous le faire passer pour une ordure dans un film d'action américain? - Oh Washignton! C'est... Lire l'avis à propos de Sécurité rapprochée

2
Avatar blig
3
blig ·

De l'espionnage "cinémato-industriel" ?

Travail soigné et correct tant pour le scenario que pour les acteurs (Denzel Washington irréprochable est un pléonasme). Cependant, la réalisation de Daniel Espinosa est-elle un plagiat ou un hommage à Tony Scott ? "Safe House", sorti 6 mois avant son grand saut, réuni toutes les figures de style du regretté Maitre lors du moindre plan (étalonnage des couleurs, camera épileptique et montage... Lire la critique de Sécurité rapprochée

2
Avatar Laz' eïn
6
Laz' eïn ·