Entre les deux son coeur balance

Avis sur Sérénade à trois

Avatar Aurea
Critique publiée par le

Une comédie très spirituelle et d'une grande modernité que cette Sérénade à trois (Design for Living) de Lubitsch, sortie en 1933 et adaptée de la pièce du même nom de Noël Coward.

Destination Paris, le charme d'une rencontre dans le train: Gilda, jolie, blonde et vive est caricaturiste, Tom est un auteur de théâtre encore inconnu, et George n'obtient pas le succès escompté pour ses tableaux.

Ces trois-là étaient faits pour se rencontrer, mais Gilda ne peut se résoudre à choisir: entre les deux son coeur balance.

Un triangle amoureux à la Lubitsch servi par des dialogues étincelants, d'une grande drôlerie, et le jeu de trois comédiens auxquels il est difficile de résister : Fredric March, amoureux élégant et digne, Gary Cooper séduisant et impulsif, et la blonde Miriam Hopkins, féministe avant l'heure, qui revendique le droit d'être libre et d'aimer les deux hommes de sa vie.

Le conformisme de l'époque en prend un coup, l'institution du mariage aussi: absolument jubilatoire et tout en finesse.
Encore une fois la Lubitsch Touch a "frappé" !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1050 fois
56 apprécient · 4 n'apprécient pas

Aurea a ajouté ce film à 8 listes Sérénade à trois

Autres actions de Aurea Sérénade à trois