Affiche Six Femmes pour l'assassin

Critiques de Six Femmes pour l'assassin

Film de (1964)

Révolutionnaire

Histoire du film : Grâce aux succès commerciaux de « Le Masque du démon » en 1960 et de « Les trois visages de la peur », en 1963, Bava obtient un certain contrôle créatif pour son film suivant, « Six femmes pour l’assassin ». En tant que production Italiano-Allemande, le film était censé être un film de commande basé sur les nouvelles d’Edgar Wallace, très en vogue à l’époque en... Lire la critique de Six Femmes pour l'assassin

Avatar Zampano56
8
Zampano56 ·

Critique de Six Femmes pour l'assassin par Heurt

Six femme pour l'assassin possède une atmosphère à la hitchcock.C'est un vrai film de suspense.Et comme d'habitude le visuel de Bava est remarquable travaillé,le rouge est présent tout au long du film.C'est tout simplement magnifique. Lire l'avis à propos de Six Femmes pour l'assassin

Avatar Heurt
9
Heurt ·

Meurtres en couleurs

Ce n'est pas encore cette fois que ce bon vieux Mario m'atteindra. Le scénario qu'il propose est fort peu intéressant. Au fond, ce n'est qu'un prétexte à tuer 6 belles femmes mais les situations ne sont pas très intéressantes en soi. L'intrigue est peu palpitante, l'enquête étant à peine survolée (d'ailleurs les enquêteurs disparaissent du film bien avant la fin). Les mises à mort... Lire la critique de Six Femmes pour l'assassin

2
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Sei donne per l'assassino

C'est inscrit dans la roche de l'Histoire du cinéma de genre, Sei donne per l'assassino est le giallo primitif, le film qui lance la mode du thriller erotico-fétichiste qui, comme un effet boomerang, est on ne peut plus "in" aujourd'hui. Que mario Bava soit le papa du genre n'étonne pas, n'est-ce pas lui qui donna au gothique transalpin ses lettres les plus nobles et... Lire la critique de Six Femmes pour l'assassin

1
Avatar Seance-sup-0H30
9
Seance-sup-0H30 ·

Critique de Six Femmes pour l'assassin par FrankyFockers

Trop de couleurs distraient le spectateur, disait Tati, sauf des fois, lui répond Bava, signant ici le manifeste du Giallo (La fille qui en savait trop l'année d'avance en constituait les prémices), un film où toute la grammaire du genre, qui sera reprise à la lettre et éclatée à l'infini par Argento, est déroulée avec talent et conviction. Lire la critique de Six Femmes pour l'assassin

1
Avatar FrankyFockers
7
FrankyFockers ·

Critique de Six Femmes pour l'assassin par Marcel Kunwu

Jalon déterminant du giallo, baignant cet art macabre de l'horreur érotique dans des teintes pop, fauvistes et décadentistes, ce chef-d’œuvre de Bava s'extraie du lot commun du cinéma d'exploitation par le raffinement de ses plans. Lire la critique de Six Femmes pour l'assassin

Avatar Marcel Kunwu
6
Marcel Kunwu ·