Bande-annonce
Affiche Sleeping Beauty

Sleeping Beauty

(2011)
12345678910
Quand ?
5.2
  1. 79
  2. 171
  3. 247
  4. 394
  5. 581
  6. 585
  7. 401
  8. 176
  9. 50
  10. 26
  • 2.7K
  • 58
  • 1.2K

Ce que les hommes lui font la nuit, Elle l'a oublié au réveil. Une jeune étudiante qui a besoin d'argent multiplie les petits boulots. Suite à une petite annonce, elle intègre un étrange réseau de beautés endormies. Elle s'endort. Elle se réveille. Et c'est comme si rien ne s'était passé ...

Casting : acteurs principauxSleeping Beauty

Casting complet du film Sleeping Beauty
Match des critiques
les meilleurs avis
Sleeping Beauty
VS
Pourquoi? Comment ?

Il y a des films que soit l'on adore, soit l'on déteste. Sleeping Beauty n'en fait pas partie. Il y a des films où l'on est perdu à la sortie du cinéma. C'est le cas de ce film. Peut être un peu trop. De nombreuses interrogations nous viennent à l'esprit, et avec mes acolytes, nous n'avons au final trouvé aucune réponse, car il n'y en a pas. Mais je me suis vraiment sentie happée par le film, comme s'il voulait que je m'y intègre. Parlons concrètement: Ce film de Julia Leigh est une oeuvre...

17 3
" Le cosmos a-t-il tort d'enfanter tant d'impasses, là où ma raison meurt sur ce qui nous dépasse?"

S'il y avait un système de notation pour les films qu'on ne peut pas noter, ça serait génial ! Au moins, on pourrait noter des films comme "Sleeping Beauty" dont on ne peut pas dire si on l'aime ou non. On ne peut qu'être happé par ce film aux allures plutôt aride dès les premières images. Il est aride par la difficulté à l'aborder mais froid par son processus. Un processus qui consiste à suivre une jeune fille, étudiante à ses heures perdues, qui entame une descente aux enfers dans un réseau... Lire l'avis à propos de Sleeping Beauty

6 2
Critiques : avis d'internautes (96)
Sleeping Beauty
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Créature céleste.

L'auteure Julia Leigh passe à la mise en scène avec cette variation autour du thème de "La belle au bois dormant", remarquée au festival de Cannes en 2011 où la choucarde Emily Browning manqua de peu le prix d'interprétation féminine. Si miss Browning est effectivement magnifique, hantant tout le métrage de sa grâce elfique, je ne peux malheureusement pas en dire autant du film en lui-même. Pas... Lire la critique de Sleeping Beauty

14 1
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·
Quand on ne voit aucun intérêt à la démarche cinématographique de "l'auteur"/ "L'Apollonide" raté (a

Parfois, un film atteint un tel degré de nullité qu'on en rit. J'ai beaucoup ri. Totalement dénué de sens et dépourvu du moindre intérêt, Sleeping Beauty est un objet cinématographique hybride qui oscille entre complaisance malsaine, pseudo-esthétisme consternant et ambitions auteuristes affligeantes. Le spectateur, lui, est perdu au milieu de tant de gratuité et de lubricité injustifiée,... Lire la critique de Sleeping Beauty

48 18
Avatar williamblake
3
williamblake ·
Descente aux enfers.

Alors que tout le monde n'a de cesse de décrire The Human Centipede comme étant quelque chose de malsain et immoral, d'autres productions, sans la moindre tâche de sang ni le moindre effet-spécial arrivent à vous figer d'effroi grâce à une mise en scène lente et froide, ainsi que des situations inspirant le plus profond dégoût. De vieux bonhommes qui veulent passer la nuit avec de la chaire... Lire la critique de Sleeping Beauty

29 8
Avatar SlashersHouse
7
SlashersHouse ·
Le vide

Le film m'a déçu sur des facteurs que je ne pensais même pas imaginables. Je ne concevais pas qu'un film puisse pareil puisse être réalisé sans qu'à aucun moment quelqu'un dise "wait... on tourne quoi là ?". Et pourtant bon sang que le pitch me donnait envie : "Une jeune femme, dans le but de payer ses études, arrondie ses fins de mois en se soumettant à une forme de prostitution particulière :... Lire la critique de Sleeping Beauty

4
Avatar Luciole
2
Luciole ·
Découverte
Under my skin.

L'érotisme froid des soirées "privées" et les déviances ds riches sociétés est un sujet de fantasmes réguliers qui a donné un peu de tout, des films érotiques des années 70 à Eyes Wide Shut. C'est souvent la recherche d'une esthétique glacée qui prime dans ces films, Sleeping Beauty n'y échappe pas, et le fait même avec un certains brio. La mise en scène cadencée est implacable, les plans... Lire l'avis à propos de Sleeping Beauty

14 1
Avatar Étienne_B
8
Étienne_B ·
Toutes les critiques du film Sleeping Beauty (96)
Bande-annonce
Sleeping Beauty