Avis sur

Sonatine, mélodie mortelle par Kroakkroqgar

Avatar Kroakkroqgar
Critique publiée par le

A la manière des imperturbable yakuzas que le film met en scène, ‘Sonatine’ m’a laissée de marbre.

D’une part, la narration n’est pas claire. On a du mal à saisir les tenants et aboutissants de la mission confiée à Murakawa, et ce même jusqu’à la conclusion. Par ailleurs, l’intrigue souffre d’un rythme lent, et la faiblesse des dialogues ne stimule pas vraiment l’attention du spectateur.

D’autre part, la mise en scène ne parlera pas à tout le monde. Les plans sont longs, et semblent quelquefois complètement inutiles, tandis que les costumes et les décors sont parfois agressifs pour les yeux. Le doublage français ne rend pas hommage aux acteurs, même si leurs prestations sont loin d’être excellentes. Quant à la sonatine qui donne son nom au film, il s’agit d’un joli morceau, mais son emploi dans l’œuvre ne paraît pas particulièrement pertinent.

En fait, le seul intérêt du film repose dans un décalage tout à fait surprenant. Les yakuzas qui se réfugient dans une maison isolée vont alors laisser libre cours à leur loisir. Quel contraste alors avec la sévérité qui occupait leur regard dans les scènes précédentes. Non seulement il est plaisant de les regarder s’amuser, mais certaines scènes font même sourire, et on se demande par moment si le film n’en deviendrait pas une œuvre comique (la douche sous la pluie). Il y a quelque chose de parfaitement réjouissant à voir des gangsters jouer au frisbee ou singer des combats de sumotori sur la plage. Et c’est peut-être pendant cette période que le film livre ses plus belles images, au cours du combat de feux d’artifices. Même le début de romance avec la délicieuse Miyuki revêt le film d’un côté enjoué.

Un film qui m'est resté hermétique, malgré le réjouissant passage des yakuzas à la plage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1416 fois
25 apprécient · 8 n'apprécient pas

Autres actions de Kroakkroqgar Sonatine, mélodie mortelle