Song to song, au bout du bout.

Avis sur Song to Song

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

C'est fait ; avec ce qui est annoncé comme une trilogie amoureuse (je n'ai pas vu Knight of cups), commencée avec Tree of life puis To the wonder, Terrence Malick semble être allé au bout de son expérimentation narrative et technique, pour un film se déroulant dans un festival de musique au Texas.
Comme toujours, c'est difficile de faire un résumé, mais on pourrait parler de couples qui se font et défont durant cet évènement, un double triangle amoureux, avec un casting royal ; Rooney Mara, Cate Blanchett, Natalie Portman, Ryan Gosling et Michael Fassbender.

C'est en grande partie narré en voix off, mais il y a dans cette expérimentation un soin de l'image que je trouve exceptionnel, avec une utilisation constante du grand angle. On sait que Malick est un croyant, il n'est pas interdit d'y voir sa caméra comme omnisciente, au point de révéler l'âme torturée des personnages.
Festival de musique oblige, on y trouve pas mal de chanteurs et de groupes connus, qui ont même pour certains des dialogues, comme Iggy Pop ou Patti Smith, et il y a même une scène surréaliste où Val Kilmer apparait sur scène pour découper un ampli à la tronçonneuse !

Les acteurs y sont bons, surtout Rooney Mara, et je me suis même surpris à comprendre l'histoire, qui est comme je le disais un double triangle amoureux, où la fin se révèle vraiment réussie, et sonne comme un glas dans la filmographie de Malick.
Son prochain film, Radegund, reviendra à une narration plus traditionnelle, mais cette décennie quasi-expérimentale aura donné un grand film, Tree of life. Quant à celui-ci, je pense l'avoir aimé, mais sa nature presque panthéiste peut laisser pas mal de monde sur le carreau, malgré l'aspect musical.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 188 fois
2 apprécient

Autres actions de Boubakar Song to Song