Bande-annonce
Affiche Sous surveillance

Sous surveillance

(2012)

The Company You Keep

12345678910
Quand ?
5.8
  1. 4
  2. 20
  3. 60
  4. 147
  5. 326
  6. 561
  7. 334
  8. 79
  9. 13
  10. 6
  • 1.6K
  • 30
  • 667

En 1969, un groupe de militants radicaux appelés Weather Underground revendique une vague d’attentats aux Etats-Unis pour protester contre la guerre du Vietnam. La plupart de ses membres furent emprisonnés, mais quelques-uns disparurent sans laisser de trace… Jusqu’à aujourd’hui. L’arrestation...

Casting : acteurs principauxSous surveillance
Casting complet du film Sous surveillance
Match des critiques
les meilleurs avis
Sous surveillance
VS
Ou comment Shia LaBeouf se rachète une crédibilité...

C'est l'histoire d'un garçon qui commence dans Charlie's Angels 2, continue dans l'Oeil du Mal, persévère dans Transformers, bref, un futur Gérard Butler, reconnu par le grand public, mais ennuyeux. On avait pas compris (du tout!) sa performance bosniaque/boiteuse/suicidaire dans NY I love You, tout s'explique! Choisis par Robert Redford pour être le seul rôle en dessous de 60 ans dans Sous Surveillance, il va se foutre à poil et baiser pour de vrai, sans trucage, dans le prochain film de...

18 4
Redford préfère l'acte citoyen au suspense.

Ce neuvième long-métrage de Robert Redford confirme malheureusement que le créateur du festival de Sundance est en perte de régime. "Sous surveillance" manque à la fois de moëlle,de poigne et de piquant. Heureusement,il lui reste l'humour assez soft,une histoire bien menée sur un sujet peu usité et surtout,surtout,un casting absolument ébouriffant,jusqu'aux troisièmes rôles. Redford revient sur le "Weather Underground",ce groupe d'activistes d'extrême-gauche qui se sont soulevés contre l'Etat... Lire la critique de Sous surveillance

4
Critiques : avis d'internautes (69)
Sous surveillance
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Et au milieu coule le manque de talent de Redford...

Pour son neuvième film en tant que réalisateur, Robert Redford reste dans l’histoire « historique et politique » (encore...) en traitant des Weathermen, organisation de jeunes états-uniens ayant commis de nombreux attentats pour protester contre la guerre au Vietnam. On retrouve dans ce film toutes les qualités et tous les défauts d’un Robert Redford réalisateur, le bilan de tout ça n’étant pas... Lire la critique de Sous surveillance

19 4
Avatar Jambalaya
5
Jambalaya ·
Gauche cafard

Les plus honnêtes d'entre vous auront sans doute déjà l'expérience: la proximité d'une patrouille de police, dans un moment de vulnérabilité, aura déclenché en vous une montée d'adrénaline autrement plus féroce que la totalité des films d'actions que vous auriez pu avoir cumulé dans votre vie de spectateur. Si je pars de ce constat simple et évident, c'est pour remettre en perspective le propos... Lire la critique de Sous surveillance

22 4
Avatar guyness
6
guyness ·
La Poursuite impitoyable

Sur une base de thriller très classique (un fugitif traqué par le FBI), le film se charge au fur et à mesure de mélancolie et devient une sorte de rétroviseur dans lequel l'acteur et réalisateur Robert Redford se regarde avec lucidité et tendresse. Le film est un puzzle qui se reconstitue en se doublant d'un jeu de pistes qui sillonne le quart nord-est des États-Unis.Il interroge en creux les... Lire l'avis à propos de Sous surveillance

12 2
Avatar Patrick Braganti
7
Patrick Braganti ·
Critique de Sous surveillance par Caine78

À défaut d'être totalement personnel ou surexcitant, « Sous surveillance » est un beau concentré de ce qu'est et sera toujours Robert Redford. Un homme engagé, intelligent et cédant parfois un peu à la facilité pour nous émouvoir. On ne lui en tient pas trop rigueur, le film se regardant avec suffisamment de plaisir et d'intérêt pour rester fréquentable. Oui, la réalisation est classique, la... Lire la critique de Sous surveillance

1
Avatar Caine78
6
Caine78 ·
Découverte
La révolution, un dîner de gala

Robert Redford réalisateur, l’histoire classique d’un long déclin. Un premier film - Ordinary People - brillant, tout en psychologie et en nuances, puis Quiz Show, excellente critique des médias, du jeu social et de la mise en scène de soi. Vient ensuite une seconde phase : le mélo-mielleux, aux affiches de soleil couchant, magnifiant des héros supérieurement humains et courageux (The Legend of... Lire la critique de Sous surveillance

9 3
Avatar gallu
4
gallu ·
Toutes les critiques du film Sous surveillance (69)
Bande-annonce Sous surveillance