Affiche Suspiria

Critiques de Suspiria

Film de (1977)

Critique de Suspiria par Sophia

C'est la première fois que je voyais ce grand classique du cinéma Italien. Et c'est avec émerveillement que je découvrais ces couleurs, cette musique envoûtante et glaçante, cette mise en scène grand guignol macabre. Argento maîtrise sa mise en scène du début à la fin, proposant au spectateur de quitter la réalité pour entrer dans le domaine du fantasme, et de l'inquiétant. Par ses couleurs, ses... Lire la critique de Suspiria

56 8
Avatar Sophia
10
Sophia ·

Les couleurs de la peur

Une putain de vache qui pisse ! Des litres d'eau glacée tombent sur le joli petit minois de Suzy Bannon en guise de cadeau de bienvenu dans ce Fribourg de carton-pâte, cette Allemagne désincarnée. Suzy est apprentie danseuse et vient se perfectionner dans une école de danse réputée internationalement. Sous cette pluie battante de cinoche, un taxi la mène difficilement devant les portes de son... Lire la critique de Suspiria

67 13
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·

Alice au pays des sorcières

Dans un jargon cinématographique éclatant de couleurs criardes, Suspiria épouse les formes du monde réel avec celles de l’univers du cauchemar. Car dans ce kaléidoscope opératique à l’atmosphère oppressante, Dario Argento crée un monde parallèle des plus intrigants. Suspiria se construit comme une sorte de film gothique moderne. Que cela soit par un expressionnisme dynamique et pictural, une... Lire la critique de Suspiria

64 10
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Soupiraille

Mais qu'est-ce que tu nous dis qu'il n'y a pas d'histoire, mais évidemment qu'il n'y a pas d'histoire ;), l'objectif est la peur dépouillée et un étrange mal-être par l'image et le son seuls. Deviner rapidement le tableau ajoute même un surcroit de pression à une tension naturellement présente. On sait parfaitement dès le début que Suzy entre dans une école qui fonctionne comme une secte, enfant... Lire l'avis à propos de Suspiria

72 16
Avatar drélium
9
drélium ·

La maison des soupirs.

Premier volet de la trilogie des trois mères, Suspiria est le chef-d'oeuvre d'un maestro délaissant ses giallo aux noms d'animaux pour plonger tête baissée dans le fantastique pur, dans une horreur ésotérique et maléfique, inspirée des écrits de Thomas de Quincey et et la mythologie gréco-romaine. Suspiria, c'est l'oeuvre la plus aboutie d'un... Lire la critique de Suspiria

45 4
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·

Poussée d’acmé.

Retrouver Jessica Harper deux ans après sa prestation dans Phantom of the Paradise assure à Suspiria une continuité des plus légitimes entre ces deux univers malades. On entre dans Suspiria comme dans un cauchemar à qui on aurait donné toute l’ampleur que le réveil filtre d’ordinaire. L’orage... Lire l'avis à propos de Suspiria

81 6
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Alice au bal du diable

Chef de fil du giallo italien dans les années 70, Dario Argento doit en grande partie sa renommée planétaire à Suspiria, sans doute son œuvre la plus aboutie, qui continue de déchaîner les passions génération après génération. Et pour preuve, le remake du chef-d’œuvre de 1977 pointera le bout de son nez dès la fin de l’année ; un héritage... Lire l'avis à propos de Suspiria

33 14
Avatar WeSTiiX
8
WeSTiiX ·

Danse avec la peur

C'est lors d'une nuit sombre, pluvieuse et orageuse que Suzy, jeune étudiante américaine, débarque à Fribourg dans le but d'y intégrer l'une des meilleures académies de danse au monde. Or peu à peu, et ce dès son arrivée, plusieurs éléments étranges ont lieu... Pour son sixième film, Dario Argento rentre assez vite dans le vif du sujet et, au fur et à mesure, n'hésite pas à emmener son... Lire l'avis à propos de Suspiria

33 7
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Suce puis rien

C'est 2001 : l'odyssée de l'espace qui jadis me donna la passion du cinéma, mais je crois que Suspiria eut très bien pu remplir ce rôle. C'est avec plein de perplexité que je décidai un jour de lancer ce chef-d’œuvre qui constitue mon premier Argento (et pour le moment le meilleur). Poussé par une passion nouvelle pour les films d'horreur, quelle ne fut pas ma surprise ! Une esthétique à... Lire l'avis à propos de Suspiria

22 4
Avatar King-Jo
10
King-Jo ·

L'angoisse

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en voyant Suspiria n'ayant jamais vu de Dario Argento. Il faut dire que mon rapport avec le cinéma italien d'horreur est un peu limité à Bruno Mattei, quelques mauvais Mario Bava et Joe D'Amato (pas vraiment une référence), j'ai plus exploré la sphère nanar donc. Et c'est donc très attentif que je lance Suspiria, que j'ai vraiment aimé. J'aime... Lire la critique de Suspiria

16 4
Avatar Moizi
8
Moizi ·