Affiche Taxi Téhéran

Critiques de Taxi Téhéran

Film de (2015)

Le fond et l’informe.

Taxi Téhéran fait partie de ces films dont le contexte de création est indispensable à son appréciation. Jafar Panahi, cinéaste muselé par le régime iranien, lui oppose par ce film illégal un cri à l’audace salutaire. Sans moyens, caché dans un taxi dont il s’improvise chauffeur, il embarque et dépose une kyrielle de passagers comme autant de témoins... Lire l'avis à propos de Taxi Téhéran

91 2
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Diffusable.

Le regard fixé vers les rues de Téhéran et l'oreille bercée par la musique avant d'être tous deux orientés vers les passagers de ce taxi qui parcourt la ville. De ce taxi ne sortiront ni les caméras ni le spectateur pendant 1h20. Alors essayons de profiter du voyage... Le gouvernement iranien a interdit à Panahi de quitter le territoire et de réaliser, jugeant ses... Lire l'avis à propos de Taxi Téhéran

42 1
Avatar yaya-dc
8
yaya-dc ·

Critique de Taxi Téhéran par voiron

Le réalisateur Jafar Panahi ne pouvant pas exercer librement dans son pays, a filmé avec une petite caméra installée dans un taxi. Il n'est pas simple de faire une critique de cet objet cinématographique entre film et documentaire. Jafar Panahi conduit un taxi dans Téhéran, il prend des clients, sont ils vraiment des acteurs, afin d'exposer les problèmes de la société iranienne. Polémiques,... Lire l'avis à propos de Taxi Téhéran

25 4
Avatar voiron
6
voiron ·

Chauffeur, chauffeur si t'es champion....

Pendant tout le film, Jafar Panahi affiche un sourire en coin qui veut dire beaucoup. Interdit de sortie du territoire, interdit de réaliser des films, Panahi a plusieurs reprises à trouver le moyen de faire des films malgré tout. Ici, comme son titre l'indique, l'on est parti pour un (court) road trip en plein Téhéran, dans l'habitacle d'un taxi conduit en dilettante par le réalisateur hilare.... Lire la critique de Taxi Téhéran

22 13
Avatar EIA
8
EIA ·

Générique

Impossible de parler de Taxi Téhéran sans évoquer son réalisateur, Jafar Panahi. Déjà parce que l’iranien prend un malin plaisir à se mettre lui-même en scène à chaque nouveau long-métrage, mais aussi car il est important de repréciser le contexte de création de ce nouveau volet : interdit de réaliser des films depuis 2010, Panahi produit Taxi Téhéran en totale illégalité,... Lire la critique de Taxi Téhéran

25 7
Avatar Vivienn
8
Vivienn ·

Critique de Taxi Téhéran par FrankyFockers

Jafar Panahi est iranien. Et cinéaste. Il a fait de la prison pour avoir fait des films. Aujourd'hui il est dehors, mais ne peut pas quitter son pays, et n'a plus le droit de faire des films. Alors il les fait clandestinement, et il les envoie à l'étranger. Son nouveau film, d'obédience kiarosamienne, se déroule intégralement dans un taxi au devant duquel il a installé deux petites caméras.... Lire la critique de Taxi Téhéran

15 5
Avatar FrankyFockers
7
FrankyFockers ·

Road-movie

Toujours privé du droit de filmer sur le territoire iranien, Jafar Panahi cherche un moyen qui puisse le réinscrire dans la marche du monde tout en traduisant son état de clandestinité. Lui vient alors l’idée d’un dispositif hérité d'Abbas Kiarostami : sillonner les rues de Téhéran au volant d’un taxi et recueillir la parole des passagers qui s’y succèdent. Le taxi apparaît immédiatement... Lire l'avis à propos de Taxi Téhéran

15 3
Avatar CableHogue
6
CableHogue ·

Objet culturel non-censuré

Taxi Téhéran n'est pas un chef d'oeuvre comme on peut le lire dans certaines critiques de presse, et l'Ours d'Or du dernier festival de Berlin ne doit pas son prix à la qualité cinématographique qui en ressort. Cette distinction arbore surtout une dimension politique, et place les projecteurs sur l'immense courage de son réalisateur: Jafar Panahi. Ce dernier, dans le... Lire la critique de Taxi Téhéran

10 3
Avatar Palatina
6
Palatina ·

Caméra embarquée.

Récompensé par l'Ours d'or à Berlin en 2015, le nouveau film de Jafar Panahi a la particularité d'avoir été tourné clandestinement à Téhéran, afin d'éviter la censure et surtout d'éventuelles représailles, le cinéaste ayant d'ailleurs l'interdiction de filmer sur le sol iranien pendant vingt ans. Considéré comme non-diffusable, le film n'a d'ailleurs pas de générique,... Lire l'avis à propos de Taxi Téhéran

11 2
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Une petite caméra sur un tableau de bord : du grand cinéma !

C'est fou ce que l'on peut créer de bons films avec peu de moyens et des idées toutes simples. Ici le réalisateur s'est donné quelques contraintes de mise-en-scène, sensées et non simplement gratuites, qui apportent une vraie valeur ajoutée au long métrage. Une caméra fixe posée sur le tableau de bord d'un taxi, qui regarde parfois la route et parfois les occupants. Une vision apparemment... Lire la critique de Taxi Téhéran

7
Avatar Seemleo
9
Seemleo ·