Affiche Tout en haut du monde

Critiques de Tout en haut du monde

Long-métrage d'animation de (2016)

Critique de Tout en haut du monde par Anyore

Tout en haut du monde, premier film de Rémi Chayé, est un film extrêmement réussi. On est là face à une animation très originale et d'une grande beauté, réalisée par des aplats de couleurs juxtaposés ou superposés. Cette technique (que je n'avais encore jamais vue) donne l'impression de se retrouver face à des pochoirs... Lire l'avis à propos de Tout en haut du monde

44 2
Avatar Anyore
9
Anyore ·

Pôle danse.

On va finir par parler d’exception culturelle tant l’animation française parvient à tirer son épingle du jeu ces dernières années, de Phantom Boy à Avril et le monde truqué, pour ne citer que des exemples récents. Tout en haut du... Lire l'avis à propos de Tout en haut du monde

92 5
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Cap au nord ! Robert Peary, Fredrik Cook, Fridtjof Nansen, Roald Amundsen et Oloukine

Après avoir travaillé sur les très réussis Le Tableau, Brendan et le secret de Kells, Kerity la maison des contes, Rémi Chayé réalise son premier long métrage.... Lire la critique de Tout en haut du monde

38 3
Avatar Step de Boisse
8
Step de Boisse ·

Entre grand-père et mer

Tout en haut du monde est d'apparence si simple. Dès les premières images, le ton du crayon est donné: le trait effleure plus qu'il ne cisèle. un parti pris formel étonnant, et détonnant, tant l'hyperréalisme semble imprégner les conteurs numériques d'aujourd'hui. Ce film d'animation évite en effet les détails éclatants, le croquis tape à l'œil et la précision... Lire la critique de Tout en haut du monde

27 12
Avatar Liverbird
8
Liverbird ·

Pôle aux oeufs d'or

Tout en Haut du Monde est un joli voyage. Une quête initiatique autant que celle d'un bateau ou d'un être cher qui s'est tu. Tout cela dans des aplats nuancés de bruns, de beiges et de blonds qui rejoignent l'immaculé de la banquise ou le bleu des cieux sous lesquels Sasha navigue. L'art est original, l'animation minimaliste, au service de quelque chose d'aussi abouti qu'efficace, au... Lire la critique de Tout en haut du monde

28 7
Avatar Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask ·

Davaï russes blancs

Tout en haut du monde raconte une histoire qui me passionne follement, la conquête du pôle nord ! rien que ça. Alors comme souvent ça sera vu dans les yeux d'un enfant, ici une jeune fille dont le grand père était un héros national, parti quelques années auparavant à la conquête de ce fameux pôle et qui n'est jamais revenu et dont on n'a pas retrouvé le navire. Je me suis demandé si ce... Lire la critique de Tout en haut du monde

9 3
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Voyage coloré vers le monde enchanté de l'enfance

Passer de la neige angoissée de The Thing aux glaces féeriques de Tout en Haut du Monde en l'espace d'une quinzaine de minutes et de deux petites séances, c'est s'embarquer pour un voyage aussi immédiat qu'instantané vers le monde enchanté de l'enfance. Dans les salles, d'abord, ou le pesant silence de quelques cinquantenaires à peine interrompu par quelques toussotements racleurs,... Lire la critique de Tout en haut du monde

20
Avatar Clode
7
Clode ·

Un bijou d’animation à l’orfèvrerie visuelle étincelante

A côté de Zootopie, Tout en Haut du Monde se démarque par sa modestie, par une simplicité et une beauté quasi pure qui pourra faire rêver n’importe quel individu aimant l’aventure, le voyage et la découverte. D’une petite salle de cinéma, Tout en Haut du Monde fait rêver. Rêver grâce a un travail magnifique sur les couleurs.... Lire la critique de Tout en haut du monde

9
Avatar Halifax
8
Halifax ·

Up !

Que vous ayez 7 ou 97 ans vous aimerez Tout en haut du monde. D'abord pour la poésie des images. Qu'il s'agisse des rues de la Saint Petersboug des tsars ou des paysages arctiques traversés à bord de brise glace ou de traineaux, tout cela est magnifiquement restitué par Rémi Chaillé et son équipe. Un vrai bonheur visuel qu'accompagne une bande originale contemporaine très réussie (en... Lire l'avis à propos de Tout en haut du monde

8
Avatar Théloma
8
Théloma ·

Carnet de glace

Je suis entré dans « Tout en haut du monde » comme dans un les romans d’aventures marines que, il y a quelques décennies en arrière, je dévorais avidement. Entre « L’ile au trésor », Jules Verne ou Jack London ma préférence allait toutefois à Mc Orlan, auteur un peu oublié mais génial, qui aurait pu être, peut-on rêver plus beau compliment ?, à l’origine de ce romanesque récit. La griffe de... Lire la critique de Tout en haut du monde

7 5
Avatar Fritz Langueur
8
Fritz Langueur ·