Affiche Trois couleurs : Rouge

Critiques de Trois couleurs : Rouge

Film de (1994)

A rougir de plaisir

Zut, j'ai commencé par Rouge. Si je poursuis par Blanc et Bleu, je vais me retrouver avec le drapeau hollandais...heureusement, cela ne m'a pas empêché d'apprécier cette oeuvre de haut vol de Kieslowski. L'histoire? La rencontre de deux personnages qui rien ne rapproche a priori. D'un côté Valentine, la jeune mannequin, qui s'expose à la fois dans des défilés de mode et des pubs pour les... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Rouge

22 2
Avatar fabtx
9
fabtx ·

Clôture en beauté

Voilà donc le dernier opus de la trilogie des Trois Couleurs de Kieslowski. Rouge est mon préféré des trois même si la qualité est plus ou moins égale à celle de Bleu. Rouge suit les aventures d'une jeune étudiante mannequin et celle d'un juge qui s'amusait à l'espionner. Cs deux personnages vont se lier d'amitié. Rouge évoque évidemment la fraternité tout au long de ce film.... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Rouge

6 4
Avatar batman1985
7
batman1985 ·

Une belle fraternité

J'ai vu ce troisième volet après avoir vu "Trois couleurs Bleu" dix jours avant et sans avoir vu encore "Trois couleurs Blanc". Je n'ai pas du tout été déçue par rapport au premier, bien au contraire. Je l'ai trouvé de qualité équivalente, même si l’histoire est très différente. J'ai quand même noté quelques similitudes physiques entre Juliette Binoche et Irène Jacob.... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

5 5
Avatar Elsa la cinéphile
7
Elsa la cinéphile ·

Le meilleur de la trilogie pour la fin

Krzysztof Kieslowski réalisa son dernier film en 1994 peu avant sa mort. Mais rien ne laisse paraître de l’état de santé du réalisateur dans son ultime chef d’œuvre, synthèse de son oeuvre, hymne à la vie, l’amour et la fraternité. Cela a commencé par une idée saugrenue : Pour une trilogie, les trois couleurs du drapeau français et les valeurs maçonniques et trompeuses s’y rattachant. Mais... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

2 1
Avatar mozartien
10
mozartien ·

Critique de Trois couleurs : Rouge par John Fawkes

Kieslowski qui aimait à dire qu'il préférait un bon livre à aller voir un film est pour moi un maître de l'image. Je l'ai découvert par "La double vie de Veronique" : véritable coup de foudre. Puis j'ai réussi à l'époque à trouver l'intégrale du décalogue. Et puis après j'ai presque tout vu de lui. La maîtrise, la concision, l'art du montage, une photo parfaite. Kieslowski ne filme pas il peint.... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

4 3
Avatar John Fawkes
10
John Fawkes ·

Une conclusion brillante

Kieslowski conclut brillamment la pièce maîtresse de sa filmographie, la Trilogie des 3 couleurs, avec ce "Rouge" qui semble ajouter un cœur qui bat au sein d'une construction brillante mais peut-être trop intellectuelle : "Rouge", qui ne parlera bien sûr de "Fraternité" que d'une manière des plus obliques, est le plus bel hymne qui soit au hasard, un film... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Rouge

3
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Critique de Trois couleurs : Rouge par Acco

La mise en scène est plus distante qu'à l'habitude chez Kieslowski : on est moins dans l'effet, tout semble plus brut, plus détaché. L'introduction et ses mouvements rapides de caméra restent superbes, on note toujours un gros travail sur la photographie, mais les divers filtres se font plus discrets. La "beauté" est moins évidente au premier abord que sur Bleu ou La double vie de Véronique,... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

2
Avatar Acco
10
Acco ·

Fraîcheur de Vivre

Nous voilà face à la conclusion à la fois de la trilogie des Trois Couleurs et de la filmographie de Kieslowski. Certes, cette dernière conclusion est l'oeuvre tragique du destin. Mais on peut quand même se demander si la fameuse règle du "last but not the least" s'applique ici. Déjà, premier bon point, les personnages-clé de l'histoire sont très attachants. Valentine, cette... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

1 2
Avatar burekuchan
8
burekuchan ·

Critique de Trois couleurs : Rouge par sseb22

Une histoire de voisin qui écoute les conversations des autres, d'une Irène Jacob qui se lie avec lui, de couples qui se défont et d'autres qui se font. Une sorte de tranche de vie sur fond de bien, de mal,... avec beaucoup de rouge. C'est le scenario le plus intéressant des trois, mais j'ai trouvé que certains acteurs (pas les principaux heureusement) ne jouaient pas bien, surtout ceux des... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

3 3
Avatar sseb22
7
sseb22 ·

Critique de Trois couleurs : Rouge par klauskinski

Thème omniprésent de la trahison amoureuse, entremêlement complexe des rapports entre personnages, passerelles spatio-temporelles: vus indépendamment, Bleu, Blanc et Rouge sont inintéressants car trop abstraits, mais chacun prend sens à l'aune des deux autres. Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

1
Avatar klauskinski
7
klauskinski ·