Affiche Trois couleurs : Rouge

Critiques de Trois couleurs : Rouge

Film de (1994)

Critique de Trois couleurs : Rouge par klauskinski

Thème omniprésent de la trahison amoureuse, entremêlement complexe des rapports entre personnages, passerelles spatio-temporelles: vus indépendamment, Bleu, Blanc et Rouge sont inintéressants car trop abstraits, mais chacun prend sens à l'aune des deux autres. Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

1
Avatar klauskinski
7
klauskinski ·

Critique de Trois couleurs : Rouge par valbrazon

Ce sera plus un bilan sur la trilogie que une simple critique sur le film, mais bien sur je ne vais pas oublié de vous dire ce que je pense de "Rouge". J'avais bien aimé le principe de faire des films qui se passe en France avec des acteurs français et polonais et que le tout soit réalisé par un polonais. J'avais bien aimé "Bleu" et ça m'a donné envie de voir le reste, mais en voyant "Blanc",... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

1
Avatar valbrazon
3
valbrazon ·

Introspection & solitude

J'ai commencé la trilogie des couleurs par celui ci : la fraternité. J'ai aimé les deux acteurs et leur connivence, on aime le personnage de Trintingnant comme on le déteste. Véritable catalyseur pour Irene Jacob, jeune ingénu qui découvre l'histoire du vieil homme. En parallèle, nous suivons un homme qui s'éprend pour une fille mais qui découvre que celle ci la trompe, cette histoire... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Rouge

Avatar rom048
7
rom048 ·

Bleu, Blanc...Rouge

Et voilà un des rares exemples à échapper à la règle des trois (qui stipule que le troisième opus d'une oeuvre sera l'opus de trop) ! Après avoir attaqué Blanc, lui-même après Bleu, le temps était venu de boucler la boucle et de finir cette trilogie. Bon, on m'a dit que c'était le meilleur des trois. Chose que je confirme mais, cela s'est joué à un poil de babouin ! S'il faut prendre chaque... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Rouge

Avatar LItA
8
LItA ·

Pudique et métaphysique

Valentine, étudiante et mannequin (Mme Irène Jacob), manque écraser de peu une chienne. Souhaitant la rendre à son propriétaire, elle découvre un magistrat misanthrope épiant son entourage par des écoutes téléphoniques sauvages (M. Jean-Louis Trintignant). Ouverte et bienveillante, elle pressent bien que cet homme mûr est attiré par le mystère des autres et décide de le tirer de son cynisme... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

Avatar Alexandre Katenidis
10
Alexandre Katenidis ·

Rouge, comme l'amour?

On pourrait imaginer que K Kieslowski a décidé de raconter les histoires de vie, de hasard, d'amour , de non amour, de ceux qui ont été sauvés du ferry pris dans la tempête . Mais cela ,on ne le découvrirait qu'à la fin de la trilogie .Très beaux scénario, très beaux montages, photographie, lumière , acteurs, que dire, rien à redire.Kieslowski aime ses spectateurs, aime ses personnages ,... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Rouge

Avatar Motema95
9
Motema95 ·

Critique de Trois couleurs : Rouge par Rat

La découverte de Kieslowsi est un évènement au sein de l'univers cinématographique. Ce Polonais à la poésie facile, à l'humanité débordante et pourtant à l'approche virtuose d'un monde de concepts abstraits à la limite du métaphysique, est un grand. Trop écrire serait presque ternir l'affection débordante et l'amour que véhicule chaque plan de cette troisième et dernière couleur. Après Bleu et... Lire l'avis à propos de Trois couleurs : Rouge

Avatar Rat
8
Rat ·

Rouge Exsangue

Film au sujet passionnant des destins croisés, des rencontres, du hasard et de la solitude, le dernier de la trilogie voulait finir en apothéose sur la fraternité et c'est à moitié réussi. Il reste mon préféré mais le film raconte plus qu'il ne montre notamment avec un Trintignant plus orateur que medium, une Irène Jacob plus amicale et frustrée que souffrante. Le jeune avocat se démarque de... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

5
Avatar Easty
6
Easty ·

Clap de fin pour Kieslowski.

Deux êtres que tout oppose se rencontrent, avec comme lien commun l'accident d'un chien. La jeune femme (Irène Jacob, magnifique) est une mannequin, modèle pour publicités, qui rencontre un ex-juge, incarné par un fabuleux Jean-Louis Trintignant, qui espionne ses voisins. Ces deux personnes n'ont rien à voir, leur rapport est glacial au départ, mais ils se trouvent plus de liens qu'ils ne... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Critique de Trois couleurs : Rouge par JimAriz

Dernier film de Kieslowski et ultime volet de sa trilogie où, cette fois, le rouge symbolise la fraternité. Cette fraternité on la retrouve dans la relation de Valentine et d'un vieux juge cynique qui, malgré tout ce qui les séparent, se retrouvent dans leur solitude. Le cinéaste polonais a le talent une fois de plus de brosser beaucoup de grands thèmes dans un petit film de 90 minutes et, grâce... Lire la critique de Trois couleurs : Rouge

Avatar JimAriz
8
JimAriz ·