Affiche Un cerveau d'un milliard de dollars

Critiques de Un cerveau d'un milliard de dollars

Film de (1967)

Harry Palmer, la crème de l'espion, le gratin du finnois.

Enthousiasmé par le premier Harry Palmer (Icpress, danger immédiat), j'avais enchainé par le deuxième opus de la série (Mes funérailles à Berlin) avec encore plus de bonheur. Si je n'avais pas, à l'occasion de ce 2eme film, écrit de critique, c'est que Pruneau, en deux ou trois phrases définitives dont il a le secret, avait résumé tout le bien que je pensais de la suite de aventures de l'espion... Lire la critique de Un cerveau d'un milliard de dollars

12
Avatar guyness
6
guyness ·

L'espion qui s'était perdu dans le froid

"Billion Dollar Brain" vient clore une trilogie qui se voulait être infiniment plus proche de la réalité du monde de l'espionnage que pouvaient l'être les différents James Bond et qui s’avérera finalement assez atypique et profondément ancrée dans son époque. Après un second opus sobre et un tantinet trop classique, la tache qui incombe à Ken Russell est rude, puisqu’il va devoir développer une... Lire la critique de Un cerveau d'un milliard de dollars

12
Avatar Kalopani
6
Kalopani ·

So long, Françoise...

A l'opposé des James Bond, produits à la même époque, Harry Saltzman s'occupait aussi de Harry Palmer, qui était l'autre série d'espionnage anglaise, mais dans un versant plus réaliste. C'est Michael Caine qui incarnera ce personnage pas loin de cinq fois au cinéma, dont le film qui nous intéresse aujourd'hui. Comme les deux premiers films, Un cerveau d'un milliard de dollars tire son histoire... Lire l'avis à propos de Un cerveau d'un milliard de dollars

2
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·

so british

Michael Caine retrouve pour une 3ème fois son personnage de l'agent Harry Palmer et Un Cerveau d'un milliard de dollars est sans doute son aventure la plus folle avec cette histoire de Texan fou voulant mener une croisade libératrice pour "crucifier ses païens de communistes". Alors que les 2 premières enquêtes de Palmer étaient l'antithèse de James Bond ici on est assez proche de la parodie... Lire l'avis à propos de Un cerveau d'un milliard de dollars

2
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Critique de Un cerveau d'un milliard de dollars par Caine78

J'aurais donc vu la troisième aventure d'Harry Palmer avant la seconde, mais qu'importe, d'autant que celle-ci est peut-être la meilleure. On a beau dire qu' « Un cerveau d'un milliard de dollars » n'est pas le plus personnel des films de Ken Russell, difficile pourtant de nier l'influence de ce dernier concernant le scénario et les dialogues. Car l'ami Ken pousse encore plus loin l'ironie... Lire l'avis à propos de Un cerveau d'un milliard de dollars

Avatar Caine78
6
Caine78 ·

Le Harry Palmer de trop ?

Après avoir vu et apprécié les deux premières adaptations des romans de Len Deighton "the Ipcress File" (Ipcress, danger immédiat) et "Funeral in Berlin" (Mes funérailles à Berlin) ce troisième opus a été une vraie déception. Les films précédents avaient le bon goût de rester suffisamment crédibles malgré les notes d'humour régulières (qui font aussi partie du charme de ces films) et le côté... Lire l'avis à propos de Un cerveau d'un milliard de dollars

Avatar Moot70
3
Moot70 ·

UN CERVEAU D'UN MILLIARD DE DOLLARS de Ken Russell

Et dire que ce film commençait si bien... pour finir en imitation (ou parodie) ratée de film de James Bond. Quel dommage car les deux premières aventures de l'espion britannique Harry Palmer "IPCRESS : danger Immédiat" (1965) et "Mes funérailles à Berlin" (1966) brillamment interprété par Michael Caine et qui étaient l'antithèse du héros incarné par Sean Connery, suscitaient de ma part le... Lire l'avis à propos de Un cerveau d'un milliard de dollars

Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·

Critique de Un cerveau d'un milliard de dollars par HenriMesquidaJr

Film plutôt intéressant, plein d'idées, parfois très bien , mais parfois insupportable parce que Ken Russell ne sait pas rester tranquille. En tout cas il a tué cette série qui en était à son troisième. Dommage car Harry Palmer est un personnage réussi et superbement interprété par Michael Caine. Entre La Taupe, James Bond, Fantomas ,un drame ou une pochade il aurait fallu choisir. Lire la critique de Un cerveau d'un milliard de dollars

Avatar HenriMesquidaJr
6
HenriMesquidaJr ·

L'éspion sans gadgets.

Harry Palmer ou l'espionnage sans gadget,mais avec un fou milliardaire voulant imposer sa vison au monde.Si l'image et les personnages ne sont pas mauvais quoique allant toucher parfois à la parodie.La mise en scène mais surtout le montage manque de punch.Certains passages sont mous et rallonge le film inutilement. Lire la critique de Un cerveau d'un milliard de dollars

1
Avatar Heurt
6
Heurt ·