Le petit somnambule

Avis sur Under the Silver Lake

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Pas inintéressant.

J'ai trouvé ce métrage plus dans la lignée de "The Myth of the American Sleepover", ce qui en soi est une bonne chose à mes yeux puisque je l'ai préféré à "It Follows". Sauf qu'ici c'est un peu plus bizarre.

L'intrigue fait avant tout penser à un film noir, avec une sorte d'enquête, sauf que ça dérape un peu et que ça tombe dans l'absurde et le symbolisme ; le récit n'a pas toujours de sens, on ne comprend pas tous les éléments, certaines actions paraissent incohérentes une fois qu'on connaît le fin mot de l'histoire. L'auteur nourrit abondamment son récit, malheureusement au point de donner un côté foutraque à sa structure ; les éléments sont sympathiques mais si nombreux que forcément ils sont à peine exploités et on s demande même parfois si ce n'était pas juste un caprice d'auteur. Si le récit fonctionne, c'est grâce au côté mystérieux qui surnage mais aussi grâce à la détermination d'un objectif principal : on ne sait pas où on va exactement, mais on sait ce que l'on cherche.

La mise en scène, en plus est soignée et complète bien les références pop déjà soumises en terme de narration. La photographie est plaisante, notamment grâce à des lieux photogéniques. Le découpage est varié, pertinent. Le montage est posé mais rythmé. Le jeu de lumière et de couleur donne assez bien aussi, ça foisonne, à l'image des nombreuses références comprises dans le film. Les acteurs font également du bon boulot. Le côté sexe est amusant, d'autant plus que le réalisateur parvient à cacher les sexes constamment (je crois quand même que dans un plan il a fait appel à du numérique pour qu'on ne voit pas le zizi de Garfield). La musique fonctionne bien.

Bref, ça se regarde bien, mais je reste sur ma faim ; l'auteur emprunte beaucoup de pistes dont on ne sait quoi faire au final ; avec "The Myth of the American Sleepover" il ne s'était pas encombré d'autant de références et de pistes (absurdes) du coup c'était beaucoup plus digeste. Je suis tout de même curieux de voir ce qu'il nous réserve pour la suite (par pitié, pas un film de super héros, la référence à Spiderman m'a largement suffi dans ce film).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 30 fois
1 apprécie

Autres actions de Fatpooper Under the Silver Lake