Affiche Une femme sous influence

Critiques de Une femme sous influence

Film de (1974)

Opening

Puisqu’il n’est jamais trop tard pour écrire une première critique et sortir de l’ombre confortable des abonnés fantômes, je vous livre ici un ressenti qui se veut personnel de l’œuvre de Cassavetes (avec en pièce maîtresse « Une femme sous influence »). Encore un peu trop éloignée des experts cinéma quelque peu castrateurs qui abondent sur ce site et dont je me nourris chaque jour, il m’a... Lire l'avis à propos de Une femme sous influence

16 4
Avatar Julia Bl
10
Julia Bl ·

Une femme sous influence (1974)

Il s'agit d'un film de deux heures vingt environ, un peu long, c'est à mon gout son seul défaut. Nick et Mabel sont mariés et ils ont trois enfants. Nick est contremaître sur des chantiers, il a beaucoup de travail. Il pourrait s'agir d'une famille tout à fait ordinaire mais Mabel n'est pas dans la norme. Elle est gentille, elle adore ses enfants et aime son mari ... mais son comportement... Lire la critique de Une femme sous influence

13 6
Avatar greenwich
9
greenwich ·

Femme enfant

Elle est d'abord dans le jardin, pieds nus, courant après ses enfants. Inquiète et nerveuse. Puis toute seule. Sur son visage brisée, se lisent des grimaces, des rides, des failles. Des blessures intérieures qu'elle tente de contrôler, au point que son visage se déforme. Loin, il y a son mari, pendu au bout du fil. Maladroitement, il lui annonce qu'il ne pourra pas venir ce soir. Il le lui... Lire l'avis à propos de Une femme sous influence

14 6
Avatar B-Lyndon
9
B-Lyndon ·

Critique de Une femme sous influence par ikeeB

Histoire de famille ! Un couple ordinaire, un homme amoureux, une femme borderline. Au départ J. C. (John Cassavetes, pas Jesus Christ ) a écrit ce rôle de Mabel pour le théâtre. Gena fait des merveilles mais le personnage est tellement intense, sur le fil du rasoir, qu'elle n'a plus la force de le jouer sur scène et demande à son réalisateur de mari d'en faire plutôt un film. Pour notre... Lire l'avis à propos de Une femme sous influence

13
Avatar ikeeB
9
ikeeB ·

« She’s unusual, She’s not crazy! Don’t say she’s crazy, just unusual »

OH MY GOD, il va me falloir beaucoup de mots pour décrire cette merveille ! Damn it ! Ce film est trop affectant sur tous les plans ! Comment décrire tout cela ? Difficile… Avant tout, je voudrais sincèrement remercier luanana de tout mon cœur ! Grâce à sa proposition, j’ai pu découvrir l’une des interprétations... Lire l'avis à propos de Une femme sous influence

11 12
Avatar Avestita
10
Avestita ·

Apprendre une langue. Mabel.

Magistral. Magistral parce que c'est poignant, parce que ça prend aux tripes, parce que ça déstabilise complètement, parce que Gena Rowlands nous met mal à l'aise, on a de la peine, on souffre, on l'adore, on la méprise aussi, parfois. C'est très oppressant, c'est merveilleusement bien filmé, sans cesse à l'extrême limite de la rupture. Le fait de composer un film avec très... Lire la critique de Une femme sous influence

35 7
Avatar EvyNadler
9
EvyNadler ·

Under the influence of a certain madness...

Cette critique fait partie de la liste "Looking for Cassavetes". https://www.senscritique.com/liste/Looking_for_Cassavetes/1594997 Avant-propos: C'est: - le second film de Cassavetes réal que je regarde (mon premier étant The Killing of Chinese Bookmaker), -... Lire la critique de Une femme sous influence

10 6
Avatar The Lizard King
9
The Lizard King ·

Mabel, l'éternelle épouse, et fantasme nietzschéen

Rien que pour avoir su conceptualiser une femme, je m'incline, ô Cassavetes, ô réalisateur que je découvre enfin, ô continent que j'aborde, probablement, par le plus beau littoral. Oui, une femme conceptualisée ; comme Mrs. Dalloway, cette mère éternelle, serviable et millimétrée, prête à tout sacrifier pour qu'un dîner reste inoubliable, et surtout, que tout se passe bien. Comme Marla Singer,... Lire la critique de Une femme sous influence

15 9
Avatar K_for_Krinein
9
K_for_Krinein ·

Pas mon genre, mais ça passe

Bon j'ai vraiment du mal avec Cassavetes, c'est le troisième film que je vois de lui et mon préféré, mais je n'accroche pas encore totalement. Disons que j'ai trouvé ça très long et que toute la partie sans Gena Rowlands je l'ai trouvée fortement en-dessous du début et puis j'ai eu du mal à être touché par cette histoire. Disons que je trouve tout ça trop hystérique, j'ai du mal à m'attacher... Lire la critique de Une femme sous influence

8 3
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Folle embellie

Tout le monde aime Mabel... Ses enfants, son mari, ses amis, sa famille, les amis de son mari... Mabel est belle, généreuse et déborde d'amour mais Mabel est une femme sans inhibitions, qui agit suivant son instinct, qui dit ce qu'elle pense sans aucun filtre quitte à en froisser ou à en inquièter certains. Pourtant Mabel ne désire qu'être une mère parfaite, une épouse idéale, un... Lire la critique de Une femme sous influence

10 1
Avatar Foxart
10
Foxart ·