Affiche Une pluie sans fin

Critiques de Une pluie sans fin

Film de (2017)

De rouille et d’eau

Le cinéphile est sans pitié : lorsqu’il voit un film commencer à marcher sur les traces d’un illustre modèle, sa tolérance s’émousse subitement, tant il peine à éviter la comparaison : sans cesse s’impose la référence, les appels du pied du nouveau venu se soldent la plupart du temps par des coups de pieds dans l’eau. De deux choses l’une : blâmer les maîtres (ici, clairement,... Lire l'avis à propos de Une pluie sans fin

50 16
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Entre permanence et déliquescence

Dès son affiche, « Une Pluie sans fin » (2017) annonce tout à la fois une aridité et une exigence fascinantes. Fascinantes, parce que le sens suraigu de la forme manifesté par Dong Yue, ancien chef opérateur, passé au scénario et à la réalisation, n’est jamais vain et sert toujours puissamment le fond. Sur l’affiche, donc, un individu fait face à l’objectif, émergeant d’une série de dos... Lire la critique de Une pluie sans fin

43 16
Avatar Anne Schneider
9
Anne Schneider ·

La finesse plombée à l'encre de chine

Même en voulant rester imperméable à tout ce qui peut se dire à son sujet, sur sa ressemblance comme deux goûtes d'eau avec les classiques du polar désespéré, Seven, Black Coal et surtout Memories of Muder, il faut reconnaître que le spectacle proposé par Dong Yue provoque en nous un féroce sentiment de déjà vu : que ce soit la multiplication des meurtres... Lire la critique de Une pluie sans fin

33 7
Avatar Kalopani
6
Kalopani ·

Memories of China

Fortement inspiré de Memories of murder (meurtres en série dans une province reculée, pluie incessante, faux coupable tabassé, vrai coupable non identifiable, background socio-politique) ce premier film du chinois Dong Yue souffre de la comparaison avec celui de Bong Joon Ho. Esthétiquement très travaillée, la photo est superbe, mais... Lire la critique de Une pluie sans fin

27 23
Avatar Roinron
5
Roinron ·

Un serial killer dans une Chine en mutation

À quelques mois de la rétrocession de Hong-Kong, en 1997, la Chine vit de grands changements économiques et sociaux. Yu Guowei, le chef de la sécurité d’une vieille usine, dans le Sud du pays, enquête sur une série de meurtres commis sur 3 jeunes femmes. Alors que la police piétine, cette enquête va très vite devenir une véritable obsession pour Yu… Une pluie... Lire l'avis à propos de Une pluie sans fin

29 2
Avatar dagrey
7
dagrey ·

"Yu comme Vestige"

2008, Province du Hunan. Un homme sort de prison. Un side-car traverse le champ. Il a des ratés. La machine mémorielle, elle, s'est mise en marche. Le cadavre exsangue d'une jeune fille est retrouvé sur le bas-côté d'une route de campagne : la police est en sous-effectif, elle sait qu'elle fait affaire à un tueur en série, et elle piétine. Yu est chef de sécurité... Lire la critique de Une pluie sans fin

16 2
Avatar Zeph' Hareng
8
Zeph' Hareng ·

Rain Man ("Noone gets out of here alive !")

Il y a un grave malentendu, évidemment sciemment entretenu par le Marketing de "Une Pluie sans Fin", qui est de placer le film dans la descendance du brillantissime "Memories of Murder" : hormis qu'il s'agit d'une vision ethnocentrique vaguement raciste qui revient à mettre dans le même panier tout ce qui est asiatique, c'est aussi une erreur de compréhension fondamentale... Lire l'avis à propos de Une pluie sans fin

29 7
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·

Le Rupert Pupkin de l'enquête? Rêvant de sauver quelqu’un. 'Yu Guowei:Super Vigile' ou 'The Pledge'

(Bon, je viens de le voir; en 3 parties; j'ai encore rien lu dessus. Je spoile dans mon habituelle série de remarques sans queue ni tête.) "Le rêve du héros c'est d'être grand partout et petit chez son père". (Victor Hugo) Un vigile d'usine s'intéresse à une série de meurtres dans sa région. Si j'ai bien compris le héros est une sorte de... Lire la critique de Une pluie sans fin

15 8
Avatar PierreAmo
8
PierreAmo ·

Les Piliers de la Terre

Annoncé comme le successeur chinois de Memories of Murder et Se7en, ces influences ont fait de Une pluie sans fin l’un des sorties les plus attendues de l’été – premier film, ambiance poisseuse, enquête policière : il y avait de quoi construire l’idéal d’un certain cinéma de genre, qui plus est asiatique, apprécié d’une panoplie cinéphile assez large. Pourtant, il... Lire l'avis à propos de Une pluie sans fin

15 1
Avatar Vivienn
8
Vivienn ·

Un air de "Memories of Murder" ...

De la pluie, un tueur en série qui s'en prend aux femmes, le scénario, les personnages, ... Et encore on peut rajouter d'autres éléments qui vous spoileraient qui peuvent se comparer au film de Bong Joon-oh. Cependant le réalisateur se revendique comme s'inspirant du cinéma de Jia Zhang Ke et du polar coréen. C'est tout à son honneur de choisir deux excellentes références pour faire un bon... Lire l'avis à propos de Une pluie sans fin

7 1
Avatar Ellossan
8
Ellossan ·