Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avec 200 millions euros de budget, mieux vaut acheter Neymar que produire ce film !

Avis sur Valérian et la Cité des mille planètes

Avatar Albiche
Critique publiée par le

Décidément, les sorties ciné de cet été 2017 se succèdent et ne se ressemblent pas. Une semaine après la sortie du chef d'oeuvre Dunkerque, me revoilà de retour dans mon cinéma le jour de la sortie de Valérian et la Cité des Milles Planètes alors que je n'attendais pas spécialement ce film. En effet, la bande-annonce me faisait déjà peur tant elle nous présentait des dialogues tout sauf savoureux et des personnages détestables. De plus, les critiques US n'étaient pas particulièrement emballées (mais j'avais l'espoir de croire que c'était du racisme anti-français) et Luc Besson nous avait déjà pondu une belle bouse la dernière fois qu'il avait réalisé un film (oui Lucy, c'est toi que je regarde). Et bien permettez-moi de vous dire qu'il a réussi l'exploit de faire pire.

A mettre au crédit de ce film néanmoins (commençons par ça, ça ira vite), saluons le travail sur les effets spéciaux et l'univers coloré et particulièrement riche visuellement proposé par le métrage. Le film est une claque esthétique, on ne peut pas le nier, que ça soit au niveau des décors, des costumes et des créatures présentes, même si l'abus d'images de synthèse et de fonds verts ne m'a pas spécialement emballé. De même, les quelques scènes d'actions qui ponctuent le métrage sont plutôt réussies, avec quelques bonnes idées de réalisation comme l'emploi de plans-séquences. Par ailleurs, j'ai trouvé la scène d'introduction plutôt réussie, et ce, d'autant plus qu'elle a pour fond musical "Space Oddity" de David Bowie, que j'adore. Malheureusement, le reste de la bande originale est tout à fait quelconque.

Mais sinon, Valérian est un naufrage total. Comme Ghost in the Shell plus tôt avant lui cette année, il s'agit d'une énorme coquille vide. Pour parler des nombreux points négatifs, je vais commencer par évoquer les acteurs, qui selon moi sont assez catastrophiques. Cara Delevingne a eu le don de m'agacer pendant toute la durée du film, et ce, d'autant plus que sa VF est absolument abominable. Mais même sans parler du doublage (j'y reviendrai), je trouve son jeu totalement plat et sans relief, elle dispose d'une palette d'expressions très pauvres. Filez ce rôle à une comédienne plus talentueuse, bordel ! Toutes les mannequins ne sont pas faites pour être actrices. Ca a fonctionné avec Charlize Theron, mais dans le cas de Cara Delevingne c'est juste du piston j'ai l'impression, parce qu'elle est beaucoup moins douée. Dane Dehaan, doté du charisme d'une huître, ne s'en sort pas beaucoup mieux. Et qu'est-ce que la relation entre les deux a pu m'énerver ! Les dialogues entre les deux héros sont tous plus niais les uns que les autres, ce que laissait présager la bande-annonce. Dès les premières minutes du film, Valérian (le personnage) annonce la couleur : il souhaite épouser Laureline. Et devinez quoi ?

A la fin, c'est exactement ce qu'il se produit !

Voici un florilège de répliques que j'ai retenues, pour vous montrer ce qu'il en est (je note de tête, il est possible que ça ne soit pas exactement ça) :

  • Vous êtes poursuivis !
  • Qu'est-ce qu'on doit faire ?
  • Courir !

Ou encore :

Je vais prendre 10 jours de congés et je t'emmènerai sur une plage
paradisiaque à l'autre bout de l'univers.

Et ma préférée :

L'amour c'est plus fort que tout Valérian, ça peut battre une armée,
ça peut battre un gouvernement.

Les autres personnages ne sont pas en reste puisqu'on a droit à un caméo totalement inutile d'Alain Chabat et à la présence de Rihanna. Cette dernière nous offre une chorégraphie plutôt sympathique qui est l'une des rares scènes que j'ai appréciées, mais dès qu'elle se met à jouer, on frôle à nouveau le ridicule.

La scène de sa mort est l'une des scènes de morts les plus pathétiques qu'il m'ait été donné de voir. Je me demande si j'ai pas préféré celle de Marion Cotillard dans Batman.

Reparlons de la VF. Mon cher Luc, sache que l'expression "Showtime" n'a jamais été à la mode, et c'est encore moins le cas en 2017. T'essayes d'être cool mon pote, mais t'es plus ringard qu'autre chose. Egalement, traduire "crystal clear" par "cristal clair" au lieu de "parfaitement clair", il fallait le faire, et ils l'ont fait !

Le film tente de faire de l'humour en permanence mais pas une seule fois je n'ai esquissé un sourire, alors que je suis très bon public. Sinon on a un méchant joué par Clive Owen totalement manichéen et qui accumule tous les clichés possibles et imaginables. Et pour le scénario, notre Luc national ne s'est vraiment pas foulé, mais je n'en dévoilerai pas plus pour ne pas vous spoiler (m'enfin, est-ce que vous avez envie d'aller voir ce film après m'avoir lu ? Je me pose la question.).

Mon cher Luc, je sais que tu ne me liras pas, mais je m'adresse à toi, j'espère que tu vas redresser la barre pour ton prochain film, car ta carrière est en train de sombrer peu à peu. Je suis de ceux qui ont beaucoup apprécié tes premiers films mais là c'est juste plus possible. Beaucoup de jeunes réalisateurs plus talentueux rêveraient d'avoir à leur disposition un budget de 197 millions d'euros pour pouvoir mettre en scène leurs idées avec autant de moyens. Filez ce budget à Damien Chazelle et on va voir ce qu'il va faire. Mais là, avec ce que tu as fait, c'est juste du gâchis, et ton film risque de ne même pas être rentable.

Vous l'aurez compris, Valérian est un film qui souffre de pas mal de clichés, mal interprété et au scénario bidon, en gros une pâle copie de ce qui se faisait de mieux dans le genre mais en beaucoup moins bien. Je n'ai pas lu la bande dessinée dont le film est inspiré donc je me garderais de toute comparaison hasardeuse. En tout cas, si vous aimez la science-fiction, sachez qu'avec ce film vous avez affaire à la lie du space opera. Rien que ça.

PS : Pour les haters qui dislikent ma critique parce que j'ai vu le film en VF : je tiens à préciser que chez moi je regarde tous mes films en VO. Mais malheureusement, mon cinéma ne propose que de la VF. On n'a pas tous la chance d'habiter dans une grande ville qui nous laisse le choix. Et je pense que c'est important de le dire quand le doublage est de mauvaise qualité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1591 fois
38 apprécient · 10 n'apprécient pas

Albiche a ajouté ce film à 5 listes Valérian et la Cité des mille planètes

Autres actions de Albiche Valérian et la Cité des mille planètes