👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Franchement inspiré des métaphysiques « 2001... » et « Interstellar », le périple spatial « Ad Astra » se différencie du claustrophobique « Gravity », pour se rapprocher des esseulés « Fist Man » et « Seul sur Mars », tout en apportant sa singularité, sur le rapport à la relation filiale, aussi intime qu’universelle, dans ce qu’elle a de structurant et transcendant.

Majestueusement contemplatif - l’infini de l’univers -, délicieusement paradoxal - la fuite terrienne, pour aller quérir la la personne ultime, au confins de l’espace -, « Ad Astra » sidère autant pour sa beauté visuel, que la délicate interprétation des tréfonds et atermoiements intérieurs, du principal intéressé.

FrançoisMartin-
9

il y a 2 ans

2 j'aime

1 commentaire

Ad Astra
lhommegrenouille
5
Ad Astra

Fade Astra

Et en voilà un de plus. Un auteur supplémentaire qui se risque à explorer l’espace… L’air de rien, en se lançant sur cette voie, James Gray se glisse dans le sillage de grands noms du cinéma tels que...

Lire la critique

il y a 3 ans

189 j'aime

11

Ad Astra
Behind_the_Mask
9
Ad Astra

L'espace d'un instant

Il faut se rappeler l'image finale de The Lost City of Z : celle de cette femme qui franchit symboliquement une porte ouverte sur la jungle pour se lancer à la recherche de son mari disparu. Ce motif...

Lire la critique

il y a 3 ans

170 j'aime

24

Ad Astra
Moizi
9
Ad Astra

« Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie. »

Film absolument sublime, sans nul doute le meilleur Gray que j'ai pu voir et l'un des meilleurs films se déroulant dans l'espace. J'ai été totalement bluffé, je me doutais bien que le véritable sujet...

Lire la critique

il y a 3 ans

109 j'aime

15

Encore heureux
FrançoisMartin-
7

Alors, heureux ?!

Encore heureux que l'on ait apprécié ce film, petit bijou d'immoralité, porté par des acteurs aussi inspirés qu'amusés, servis en la matières par les réparties caustiques d'un Nicolas Bedos...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime

Nos étoiles contraires
FrançoisMartin-
7

L'espoir fait vivre ... ou pas !

Malgré un côté volontairement larmoyant, qui pourrait en agacer plus d'un, comment rester insensible à cet implacable drame, mélant romance et destin tragique ?! Introspection sur le sens de la Vie,...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Ad Astra
FrançoisMartin-
9
Ad Astra

Sidérante odyssée sidérale

Franchement inspiré des métaphysiques « 2001... » et « Interstellar », le périple spatial « Ad Astra » se différencie du claustrophobique « Gravity », pour se rapprocher des esseulés « Fist Man » et...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

1