Que dire si ce n'est que je n'ai pas envie de noter ce film sans vous raconter à quel point je l'ai aimé ?

Fellini m'a déjà plu. Avec la Dolce Vita ou La Strada. Roma m'a grandement intéressée.
Mais ce n'est rien à côté d'Amarcord.

Amarcord c'est ce que devrait être le cinéma plus souvent. Tout le temps.

Amarcord m'a fait rire, rêver et pleurer. Jamais je n'avais trouvé un paon aussi beau. Ni un prout de papy aussi rigolo.

Amarcord et sa très gironde buraliste, à vous faire comprendre l'émoi que peut susciter un chandail ajusté. Et toutes ces femmes dont les formes embrasent l'oeil qui les embrassent.

Amarcord ou sa musique. Putain de musique. Vingt-quatre heures que je l'écoute en boucle.

Amarcord c'est juste l'un des plus beaux films que j'ai vu. Ou des plus sincères. Touchant et drôle, et triste, et bercé de sensualité, à l'image de cet idiot qui en haut de son arbre perché répète à corps et encore et à cri qu'il veut une femme.

Blague d'écoliers, premiers flirt, fascisme d'il Duce, repas de famille au niveau sonore élevé et émir aux trente concubines voilées ressemblant d'abord à des fantômes puis à des fantasmes... Tout ceci se mêle, s'emmêle et se démêle grâce à la main virtuose d'un Fellini au talent ici estomaquant, à un Tonino Guerra (scénario) inspiré à l'écriture et Nino Rota, virtuose, à la musique.

Grandiose.
Pravda
10
Écrit par

Créée

le 21 juil. 2014

Critique lue 1.2K fois

39 j'aime

Pravda

Écrit par

Critique lue 1.2K fois

39

D'autres avis sur Amarcord

Amarcord
Pravda
10

Grazie Federico

Que dire si ce n'est que je n'ai pas envie de noter ce film sans vous raconter à quel point je l'ai aimé ? Fellini m'a déjà plu. Avec la Dolce Vita ou La Strada. Roma m'a grandement intéressée. Mais...

le 21 juil. 2014

39 j'aime

Amarcord
Docteur_Jivago
10

L'hiver qui meurt

Amarcord ou "Je me souviens" en dialecte de Romagne. Un titre qui va à merveille avec cette oeuvre de Federico Fellini où le cinéaste italien évoque sa jeunesse dans l'Italie fasciste...

le 12 juil. 2017

34 j'aime

2

Amarcord
Theloma
9

Je me souviens d'Amarcord

Je me souviens avoir vu Amarcord quand j’étais lycéen Je me souviens que j’avais l’âge de Titta et de ses copains Je me souviens qu’Amarcord veut dire « Je me souviens » Je me souviens de la prof de...

le 19 mai 2019

31 j'aime

10

Du même critique

Le Jour et la Nuit
Pravda
2

Et pourtant j'en ai vu des merdes.

Ce film, c'est l'histoire de gens qui passent leur temps à : boire, forniquer et faire des tours de montgolfière. La base, quoi. Je me disais que BHL n'étant pas le zigue le plus populaire du PMU du...

le 7 août 2014

146 j'aime

41

Plus belle la vie
Pravda
1

Plus belle la vie quand on a des gros seins

Errance hertzienne et voilà que je tombe sur… : Plus belle la vie. Série que j’ai moult fois critiqué sans jamais l’avoir regardé, et, dans un élan d’objectivité (ou de masochisme) je me décide à...

le 7 nov. 2012

130 j'aime

56

Crime et Châtiment
Pravda
10

"jeu de mot pourri ne faisant rire que son auteur et constituant un titre de critique"

Je pense que de ses trois œuvres les plus réputées (« Les frères Karamazov », « L’Idiot » et « Crime et Châtiment »), cette dernière est surement la plus accessible. Là où les digressions...

le 26 mars 2013

124 j'aime

21