A Baltimore,des femmes et des hommes,qui se connaissent ou pas,sont aux prises avec des histoires d'amour compliquées.Ce film est tiré d'un livre coécrit par un homme et une femme,ce qui explique sans doute la volonté affichée de présenter l'appréhension par les deux sexes des relations amoureuses.C'est réalisé par Ken Kwapis,un cinéaste très mineur qui n'a jamais fait d'étincelles et ne fait pas ici preuve d'imagination avec ce qui n'est au final qu'une énième comédie romantique,même si elle présente la particularité d'être chorale.Sur la forme,c'est découpé de manière aléatoire et fatigante à coups de saynètes présentant tour à tour les nombreux personnages,et des chapitres sont censés rythmer le film avec des titres incrustés sur l'écran et des lancements où des quidams délivrent face caméra des considérations sans intérêt sur les rapports intersexes,ce que faisait autrefois en beaucoup mieux Rob Reiner dans "Quand Harry rencontre Sally".Pour le reste,le film tente de traiter trop de choses et ne fait finalement que survoler les sujets faute de temps vu l'éparpillement des histoires et des protagonistes.Il est question d'amour,de sexe,de fidélité,de tromperie,de mariage,d'enfants,de refus d'engagement,d'usure du couple,tout ceci passé à la moulinette de la machine à clichés,qui s'ils sont faux sont donc stupides et s'ils sont vrais laissent pensif quant à la nature humaine.Car au final le film,qui se veut semble-t-il féministe comme il est d'usage,donne une image plutôt dégradante des mâles comme des femelles.Les types,ainsi qu'on pouvait s'y attendre,constituent un ramassis de connards lâches et irresponsables,rétifs à l'engagement et surtout préoccupés de tirer leur crampe avant de passer à la suivante tout en jonglant avec le grand choix que leur offre les réseaux sociaux,véritable harem virtuel permettant de virer telle nana au profit d'une mieux gaulée en quelques secondes.Mais les filles ne sont pas mieux loties et forment une inquiétante bande d'obsédées du couple,perpétuellement flippées par la recherche ou la conservation d'un mec idéal qui n'existe pas.Ce sont des emmerdeuses névrosées toujours en demande d'amour,de preuves d'amour,éternellement en proie au doute quant à leur pouvoir de séduction ainsi qu'aux intentions et aux sentiments des hommes,restées au fond des gamines espérant l'arrivée du prince charmant.Il y a Beth,qui vit depuis sept ans une relation épanouie avec Neil mais le quitte brusquement parce qu'il refuse de se marier.Janine est mariée depuis longtemps avec Ben mais c'est une freak control peu équilibrée et pas sûre d'elle,et son mec,apparemment le seul type bien de la région,va finalement craquer pour Anna,une bimbo que tout le monde veut se faire mais qui tombe amoureuse de ce gars marié et fidèle.Quant à Gigi,c'est la laissée pour compte morte de faim qui enchaîne les dates avec une série de zigs qui la larguent systématiquement,la plupart du temps avant même de l'avoir baisée.Elle se fait coacher par Alex,un patron de bar d'un cynisme total qui connait par coeur la psychologie de ces dragueurs inconséquents dont il fait partie et qui l'a prise en sympathie.Il y a aussi Connor,un agent immobilier en vogue qui butine à droite à gauche et Mary,qui chasse sans résultat sur les réseaux sociaux.L'ensemble,malgré ses faiblesses,se laisse regarder gentiment grâce à des dialogues parfois drôles et des comportements et des situations plutôt amusants à l'occasion,mais c'est souvent du réchauffé.Ce qui aide surtout à faire passer la pilule est le fait que les personnages deviennent en général touchants à mesure qu'ils dévoilent leurs fêlures,ainsi que le casting incroyablement luxueux réuni pour l'occasion,avec des acteurs bien dans leurs rôles,dommage qu'on n'échappe pas à une conclusion heureuse où tout s'arrange d'une manière aussi miraculeuse qu'idiote .Côté féminin,c'est la magnifique Jennifer Connolly qui sort du lot en parano psychorigide qui se montrera pourtant conciliante et tentera de sauver son mariage comme un bon petit soldat.Le cheptel masculin est dominé par un Justin Long énorme en théoricien éclairé et totalement désabusé des relations sentimentales.Mais on a aussi une Jennifer Aniston très émouvante en nuptialo-dépendante perdant pied avant de se ressaisir,un Ben Affleck sobre et parfait en homme amoureux mais bloqué à l'idée de convoler,une Scarlett Johansson ravageuse en créature ultra sexy et un Bradley Cooper crédible en époux à principes débordé par sa libido.Une Drew Barrymore vieillie et épaissie a un rôle en retrait,sans doute parce qu'étant productrice du film elle a dû se consacrer davantage à ce poste.Les maillons faibles sont Kevin Connolly,acteur manquant de personnalité qui avait pourtant un personnage intéressant à défendre,et Ginnifer Goodwin,surtout une actrice de télé,qui est moche et en rajoute sur la dimension mijaurée d'une fille déjà très gnangnan à la base.On a le plaisir de voir dans des petites apparitions Kris Kristofferson en patriarche cardiaque et Luis Guzman en entrepreneur de travaux latino.

pierrick_D_
4
Écrit par

Le 5 mars 2021

5 j'aime

6 commentaires

Ce que pensent les hommes
Mathoumiaou
1

J'aimerais surtout savoir à quoi pensent les scénaristes.

Je n'ai pas pour habitude d'écrire sur SC, il y a bien assez de personnes qui créent des critiques bien plus intéressantes que ce que je pourrais faire. La, je ne peux pas faire autrement, il en va...

il y a 7 ans

14 j'aime

3

Ce que pensent les hommes
LadyK
7

Critique de Ce que pensent les hommes par LadyK

Une jolie comédie romantique comme on aime. Un bon casting, malgré que Jennifer Aniston a mal vieillie (je trouve). Mais pour rattraper ca, Ben Affleck a lui bien vieilli, son côté bo goss pseudo mec...

il y a 12 ans

9 j'aime

Ce que pensent les hommes
pierrick_D_
4

Critique de Ce que pensent les hommes par pierrick_D_

A Baltimore,des femmes et des hommes,qui se connaissent ou pas,sont aux prises avec des histoires d'amour compliquées.Ce film est tiré d'un livre coécrit par un homme et une femme,ce qui explique...

il y a plus d’un an

5 j'aime

6

La Mule
pierrick_D_
7
La Mule

Critique de La Mule par pierrick_D_

Earl Stone,vieil horticulteur ruiné,accepte de convoyer de la drogue pour le compte d'un cartel mexicain,mais le gang a la DEA sur le râble.Clint Eastwood produit le film avec sa compagnie,la...

il y a plus d’un an

26 j'aime

7

L'Ours
pierrick_D_
7
L'Ours

Critique de L'Ours par pierrick_D_

Fin du 19e Siècle,dans les montagnes de la région canadienne de Colombie britannique,une maman ourse meurt accidentellement,laissant seul et livré à lui-même son ourson.Le petit est recueilli par un...

il y a 11 mois

24 j'aime

12

The Ghost Writer
pierrick_D_
7

Critique de The Ghost Writer par pierrick_D_

Un écrivain anglais raté décroche le pactole lorsqu'il est embauché pour rédiger les mémoires d'Adam Lang,ex premier ministre britannique très médiatique.Il se rend dans la propriété du...

il y a 11 mois

24 j'aime

10