C'est amusant de voir Contagion post-covid. Ça met les choses en perspective, montrant ce que le film exagérait, avait bien vu ou sous-estimé dans sa vision d’une pandémie. On voit d’autant mieux où celui-ci dramatise dans le but d'avoir un scénario accrocheur, mais aussi ce qu’on aurait dû prendre avec plus de sérieux et qu’on aurait en réalité eu tort de mettre sur le compte du divertissement. En fait, avant le covid, je ne me serais pas douté·e d'à quel point il pouvait être visionnaire, aussi bien en surface (la pandémie) que plus en profondeur, dans son étude de l’impact social d’une telle crise sanitaire. Avoir écrit un rôle de bloggeur antivax par exemple (Jude Law), c'est presque du niveau de Don't Look Up en termes de social awareness, même si le personnage est amené de manière assez anecdotique – et partout ailleurs on sent l'impact qu'ont eu les consultants dans le domaine médical.


Contagion est donc le parfait exemple d'un film de divertissement qui sert aussi à tirer une sonnette d'alarme. On peut l'analyser et le critiquer, le trouver ennuyeux et parfois un peu à côté de la plaque comme c'est un peu mon cas, mais derrière ses petites incohérences et ses tentatives parfois maladroites d'imaginer le pire scénario, je n’ai pas de mal à imaginer que Contagion a un peu adouci l’impact du SARS-CoV-2. A-t-il convaincu quelques conspirationistes ? Démontré les dilemmes des gouvernements ? Poussé quelques inquiets à la vaccination ? En tout cas il a accompli sa mission, cette mission avouée par une petite note en fin de générique de ce film de 2011 qui sort brusquement les spectateurs les plus assidus de tout fantasme d’anticipation : "il ne s’agit pas d’un "et si", mais de "quand"".

EowynCwper
6
Écrit par

Le 13 juin 2022

Contagion
real_folk_blues
3
Contagion

Et pis Demi elle joue pas dans le film

Contagion fait parti de ces films qui laissent un drôle de goût à la fin. Vous voyez sans doute de quel goût je veux parler si vous avez déjà bu un verre d'eau ou mangé de la neige. C'est le goût DU...

Lire la critique

il y a 10 ans

66 j'aime

9

Contagion
Théloma
7
Contagion

Covid-19 versus MEV-1 : quand la réalité dépasse la fiction

En 2011, neuf ans après l'épidémie de SRAS et deux ans après celle du H1N1, Steven Soderbergh réalisait Contagion. Le film raconte l'émergence d'un virus mystérieux, le MEV-1 et la pandémie qui...

Lire la critique

il y a 2 ans

52 j'aime

9

Contagion
-Marc-
6
Contagion

Coup de torchon

Aujourd'hui tous ou presque attribuent le réchauffement climatique aux gaz à effet de serre, les gaz à effet de serre à la pollution, la pollution aux activités humaines. Quelques uns ont franchi...

Lire la critique

il y a 2 ans

27 j'aime

15

Ne coupez pas !
EowynCwper
10

Du pur génie, un cours de cinéma drôle et magnifique

Quand on m’a contacté pour me proposer de voir le film en avant-première, je suis parti avec de gros préjugés : je ne suis pas un grand fan du cinéma japonais, et encore moins de films d’horreur. En...

Lire la critique

il y a 4 ans

7 j'aime

Mélancolie ouvrière
EowynCwper
3

Le non-échec quand il est marqué du sceau de la télé

Si vous entendez dire qu'il y a Cluzet dans ce téléfilm, c'est vrai, mais attention, fiez-vous plutôt à l'affiche car son rôle n'est pas grand. L'œuvre est aussi modeste que son sujet ; Ledoyen porte...

Lire la critique

il y a 4 ans

6 j'aime

3

Les Communiants
EowynCwper
7

Critique de Les Communiants par Eowyn Cwper

Qu'est-ce qui rend le cinéma de Bergman plaisant ? Dans Les Communiants, ce n'est certainement pas le décor, une église où se pressent six fidèles devant un pasteur grippé. Ce n'est pas non plus...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime