Bon, il faut s'avoir qu'on m'avait vendu le film comme étant différent de ce qui s'était déjà fait, Sam Raimi étant au commande. J'aurais surement du me demander "En quoi ?" là était ma première erreur. Si l'univers de Dr Strange m'intéresse probablement le plus parmis les héros possible de Marvel et si cette méchante type Thanos fait partie de mes profils d'antagoniste préféré, le résultat m'a finalement quand même déçu alors que je n'en attendais rien.


Si on commence par Wanda, point qui m'intéressait le plus dans le film. On pourrait tomber facilement dans le piège de Marvel, "enfin un antagoniste pas juste méchant, qui a un vrai objectif que l'on peut comprendre". En plus vouloir tellement des enfants, cela peut nous parler à tous. Mais non, c'est un "End Game" en un film, et Wanda qu'on espérait porter une personnalité complexe passera très vite à la caricature du grand méchant nécessaire pour une quête principale. N'hésitant pas à lâcher des phrases impersonnelles et des mimiques que n'importe quel autres méchant sans ambitions ferait, et c'est bien triste. Le principal problème doit probablement venir d'un rejet de Marvel à rendre tous ceci pas uniquement superficiel (de peur du ridicule???), c'est vrai si on était sérieux 3 secondes sur le sujet, on peut perdre le spectateur qui va trouvé le mobile de l'adversaire stupide. Bref, tous ça pour conclure à une pseudo rédemption finale, qui ne peut pas prendre si on a un poil de respect pour Wanda en se disant qu'après tous les sacrifices qu'elle décida de faire, passé pour une méchante pour ses enfants dans un seul univers c'était pas grand chose.


Ensuite et c'est le symptôme de tout ses films Marvel (peut être pire ici on a du mal à comparer), le film ne veut jamais prendre 3 secondes pour se poser. C'est à croire que si la caméra s'arrête de bouger / ou de cutter, le spectateur lambda risque de se faire chier (quel horreur). Résultat on ne prend pas la peine de nous rendre un seul personnage un peu profond (juste les scènes obligatoire et commune de "je suis triste d'un amour non assouvi", "Je me sens un peu mal desfois j'ai tué mes mamans, enfin je crois" mais bon pour la deuxième c'est pas trop grave car apparemment on peut faire croire qu'elles vont bien même si c'est pas sûre. Et la le symptôme général de tout ça c'est que le film n'est jamais 2 secondes subtiles, les personnages disent toujours clairement ce qu'ils ressentent et / ou on nous montre littéralement les scènes en mode impersonnelle (parce-que si on prend 10 minutes on va s’ennuyer, n'oubliez pas, sisi) au cas ou on avait pas compris, hey c'est important pour le prochain film je te dis suis un peu. Le plus ironique c'est quand même d'avoir 2h30 pourtant.

Légère amélioration, la scène féministe était moins moche que dans End Game, pas fine non plus on va pas allez aussi loin, faut quand même sortir de héros mâle du fond du tiroir pour les ridiculiser un peu (Mr Fantastique mdr). Non le plus gênant c'est surtout le combat, mais bon comme les autres il est assez moche. Je vois pas en quoi ça les mets en valeurs ses héroïnes, genre Captain.e América.e elle avait tout pour nous péter un peu de style avant de mourir plutôt que de faire 2-3 tourbilol et de s'obliger à dire la même phrase que son alter égo masculin (C'est ça l’émancipation juste répéter les phrases d'un mâle alpha? Je me demande le projet, en vrai). On retiendra donc mollement surtout le combat de départ, légèrement au dessus du reste. Et je taille pas le combat final qui part dans un délire total, ça pourrait être bien même si ça veut la jouer kitch. Mais comme ça veut pas assumer le partie pris troll de peur quand même qu'on se foute trop de leurs têtes bah on a une cinématique d'un mmo lambda.


Bref je mets 2 car on a pas vu d’araignée pour faire genre c'était une idée cool.

Cinfable
2
Écrit par

Créée

le 7 mai 2022

Critique lue 143 fois

3 j'aime

1 commentaire

Cinfable

Écrit par

Critique lue 143 fois

3
1

D'autres avis sur Doctor Strange in the Multiverse of Madness

Du même critique

En place
Cinfable
3

Tous simplement bancale

On va dire que c'est décevant en réalité, je suis assez critique envers les séries mais une production qui va incorporé Jean-Pascal Zadi dans la réalisation et le rôle principal ne peut que me...

le 28 janv. 2023

5 j'aime

2