Ahhh Dragons, s'il y a un film d'animation qui m'a vraiment marqué ces derniers temps c'est bien celui-ci. Au-delà de l'aspect visuel soigné et enchanteur, j'ai eu, comme la plupart des gens, un véritable coup de coeur pour Krokmou; la mascotte du film. Mais le premier Dragons n'était pas seulement un film qui misait tout sur son esthétisme, non, loin de là.


Comme StandingFierce l'explique dans sa critique, DreamWorks a réalisé une oeuvre intelligente et possédant de nombreux degrés de lecture malheureusement trop peu souvent exploités par les autres productions. Donc autant dire qu'en lançant la suite directe de cette petite perle de l'animation, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Suite commerciale facile ou nouveau coup de génie ?


Eh bien pour être honnête, je trouve que c'est un peu les deux.


En intégrant sans aucune finesse au récit le personnage de la mère d'Harold et en blindant le sempiternel concept de "la force de l'amitié", Dreamworks tombe selon moi dans des travers indignes des idées véhiculées par le premier épisode. Mais bien que ce soit décevant, le studio se rattrape à mes yeux en proposant quelques à-cotés qui se laissent apprécier.


En effet, le film ne se cantonne plus à une guerre entre dragons et vikings et offre une multitude d'antagonistes, à la fois dans les différents camps mais également dans les philosophies de vie. Mieux, il réserve une scène choc et émouvante qui casse l'idée reçue qu'on est face à une nouvelle oeuvre grand public sans âme ni profondeur comme on en croise trop souvent. Enfin, je parlais juste au-dessus d'antagonisme et ce n'était pas en l'air puisque même l'amitié se verra opposer un némésis : la rancoeur.


Ainsi, même si je trouve Dragons 2 moins original et surprenant que son ainé, il n'en reste pas moins une production plus mature et sombre qui se démarque sans sourciller de la concurrence. Et lorsqu'on associe cela à un visuel toujours aussi maîtrisé et propice à l'enchantement, on peut à nouveau parler de réussite.


Personnellement, et comme pour le premier, je me suis retrouvé plus d'une fois à m'afficher avec un sourire béat devant ces superbes images animées. C'est beau, c'est coloré, c'est plein de vie et ça donne encore une fois l'irrépressible envie de sortir dans la rue, enfourcher son dragon et s'envoler vers l'horizon pour vivre de folles aventures. Ouais, une fois n'est pas coutume, je suis retourné en enfance !


Pour conclure, même si j'attendais ce Dragons 2 au tournant, force est de constater que j'ai pris mon pied. Il n'y a peut-être plus la claque liée à la découverte comme ce fut le cas avec le premier mais la magie opère toujours. DreamWorks parvient à surprendre son spectateur et à l'entraîner une nouvelle fois dans une épopée à dos de dragon d'où il ressort avec des étoiles plein les yeux. Bref, une très bonne suite !

MarlBourreau
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur.

Créée

le 23 mai 2015

Critique lue 456 fois

14 j'aime

MarlBourreau

Écrit par

Critique lue 456 fois

14

D'autres avis sur Dragons 2

Dragons 2
Sergent_Pepper
7

Décrochages

[Pas de spoils] La crainte est toujours légitime à l’approche d’un deuxième épisode, lorsqu’on a vraiment aimé le premier (1). Celui-ci se fondait sur la découverte et l’apprivoisement, la...

le 16 juin 2014

81 j'aime

4

Dragons 2
Gand-Alf
8

Dragonheart.

Diantre, je me suis encore fais avoir ! A la sortie de "Dragons" premier du nom, j'avais clamé haut et fort à mon chat endormi à mes côtés que je ne dirais plus du bien d'un film sortant de l'écurie...

le 23 nov. 2014

58 j'aime

6

Dragons 2
zombiraptor
7

Panzer Dragouille

Quand j'étais ado, y avait un jeu vidéo que j'adorais : Panzer Dragoon. Les plus cultivés d'entre vous le connaissent déjà bien, les plus incultes eux peuvent encore se soigner, il n'est jamais trop...

le 28 juil. 2014

52 j'aime

17

Du même critique

Game of Thrones
MarlBourreau
9

[S1-S3*] C'est fini ! J'arrête de regarder cette série de merde !

*Cette critique est mise à jour régulièrement. [Juin 2013] Saison 1 à 3 OUI ! De merde ! 50 minutes pour un épisode. Et c'est UN épisode par semaine. Par SEMAINE hein ! 50 minutes par semaine !!! Je...

le 14 juin 2013

56 j'aime

23

Starbuck
MarlBourreau
8

El Masturbator !

David Wosniak est un branleur. Au sens propre comme au figuré. Eternel loser irresponsable, il donnait anonymement du sperme sous le pseudonyme de Starbuck pour se faire un peu d'argent.Sauf que...

le 12 juil. 2013

42 j'aime

Les Trois Frères : Le Retour
MarlBourreau
4

Sans patate...

Ah les Inconnus, que de souvenirs passés en compagnie de ce trio magique qui égratignait dans la bonne humeur tous les rouages et tendances de notre société. Presque 20ans après la sortie en salles...

le 25 févr. 2014

39 j'aime

4