Je ne devais pas être dans l'humeur qu'il aurait fallu quand j'ai finalement vu ce "Dragons 2", reçu avec un enthousiasme exceptionnel par bien des personnes d'excellent goût. Et pourtant, au sein des productions souvent atroces de Dreamworks, "Dragons" m'avait à l'époque paru une petite réussite qui avait réchauffé mon cœur et mon imagination d'enfant. Cette fois, je n'ai vu qu'une grosse machine rutilante et sans âme, déclinant l'indiscutable savoir faire technique des Studios Dreamworks (quelle beauté dans ces images de synthèse... cette fois, même Pixar est battu !) au long d'une histoire insipide et inintéressante au possible. Impossible pour moi de ressentir la moindre empathie vis à vis de personnages réduits cette fois aux habituels clichés du genre, la moindre envie de rire devant des gags piteux, le moindre souffle épique face à l'habituel déferlement de scènes bruyantes dont l'emphase spectaculaire fatigue rapidement. Le syndrome des suites hollywoodiennes a frappé : la même chose en plus gros, en plus remuant, en plus exagéré, donc en moins intelligent et en moins... humain. Pourtant, il reste dans "Dragons 2" quelque chose qui transcende la lourdeur du blockbuster impitoyable : c'est la magie ténue qui survit encore dans certaines scènes d'envol, qui soulèvent (!) littéralement l'enthousiasme de tout amateur d'aviation, qui enchantent même au delà du raisonnable (l'apparition de la mère émergeant des nuages est un vrai moment de cinéma, qu'on ne s'attendait pas à trouver ici !). On pense alors à Miyazaki, c'est dire... [Critique écrite en 2015]

EricDebarnot
6
Écrit par

Créée

le 24 août 2015

Critique lue 313 fois

12 j'aime

2 commentaires

Eric BBYoda

Écrit par

Critique lue 313 fois

12
2

D'autres avis sur Dragons 2

Dragons 2
Sergent_Pepper
7

Décrochages

[Pas de spoils] La crainte est toujours légitime à l’approche d’un deuxième épisode, lorsqu’on a vraiment aimé le premier (1). Celui-ci se fondait sur la découverte et l’apprivoisement, la...

le 16 juin 2014

81 j'aime

4

Dragons 2
Gand-Alf
8

Dragonheart.

Diantre, je me suis encore fais avoir ! A la sortie de "Dragons" premier du nom, j'avais clamé haut et fort à mon chat endormi à mes côtés que je ne dirais plus du bien d'un film sortant de l'écurie...

le 23 nov. 2014

58 j'aime

6

Dragons 2
zombiraptor
7

Panzer Dragouille

Quand j'étais ado, y avait un jeu vidéo que j'adorais : Panzer Dragoon. Les plus cultivés d'entre vous le connaissent déjà bien, les plus incultes eux peuvent encore se soigner, il n'est jamais trop...

le 28 juil. 2014

52 j'aime

17

Du même critique

Les Misérables
EricDebarnot
7

Lâcheté et mensonges

Ce commentaire n'a pas pour ambition de juger des qualités cinématographiques du film de Ladj Ly, qui sont loin d'être négligeables : même si l'on peut tiquer devant un certain goût pour le...

le 29 nov. 2019

205 j'aime

152

1917
EricDebarnot
5

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

le 15 janv. 2020

190 j'aime

105

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

le 15 sept. 2020

188 j'aime

25