Cette critique fait partie de la liste "Un film, des scénarios".
https://www.senscritique.com/liste/Un_film_des_scenarios/1510143


Malgré tout ce que peuvent en penser les critiques négatives de Freddy's Revenge, le film a non seulement sauvé la New Line Cinema mais a aussi permis l'établissement d'une franchise pérenne qui permettra au studio alors indépendant de pouvoir produire d'autres projets moins mainstreams (si tant est qu'une série de films mettant en scène un tueur d'enfant soit mainstream) comme la continuation des films de John Waters, la création de Critters, la distribution de films étrangers (L'Effrontée, par exemple).


Bref, on en arrive à Dream Warriors.


John Saxon (Donald, le père de Nancy dans le film) et Robert Englund (Krueger himself) écrivirent chacun de leurs côtés un script pour un éventuel Nightmare 3.


Celui de Saxon était une sorte de prequel où l'on apprenait que Krueger était en fait innocent de tous les crimes qui lui furent imputés car c'était le culte de Charles Manson qui les avaient commis.
C'est donc suite à cette méprise que les parents des jeunes victimes lynchèrent le pauvre Krueger et que celui-ci revint du monde des morts pour se venger d'eux au travers de leurs enfants.


La proposition d'Englund tournait autour d'une enquête de la grande soeur de Tina (première victime dans le film originel) qui voulait comprendre comment était réellement morte sa pauvre soeur...


Puis le producteur/CEO Robert Shaye se tourna vers le créateur-même de Freddy et celui-ci écrivit - en compagnie de Bruce Wagner - un script très moyen qui donna néanmoins la base du futur film.


Cependant,une rumeur laisserait entendre que Craven aurait d'abord pensé de faire surgir le personnage fictif de Freddy dans la vie réelle des acteurs...concept qu'il réutilisera 8 ans plus tard dans son Wes Craven's New Nightmare, soit le dernier Freddy de la franchise (en tant que personnage principal, donc).


Mais le résultat ne plut pas à Shaye et c'est finalement Chuck Russell (aussi réalisateur pour le coup, puisque Craven était occupé sur le bancal mais sympathique Deadly Friend) et Frank Darabont (futur réal de The Shawshank Redemption et The Mist, tous deux inspirés des romans de Stephen King) qui vont retravailler le tout et créer beaucoup de scènes iconiques.


Robert Englund, Heather Langenkamp et John Saxon reprennent donc leurs rôles respectifs.
Mais pour le quatrième rôle dans l'odre d'importance, une certaine Winona Ryder auditionna mais elle fut jugée trop jeune et trop frêle pour incarner Kristen.
Avant que Patricia Arquette ne décroche la timbale, Lisa Wilcox (Dream Master et Dream Child) et Lezlie Deane (Freddy's Dead et membre du défunt groupe Fem2Fem) ont admis avoir auditionné pour le rôle, comme quoi elles ont dû faire une impression durable...


Pour l'anecdote, le fameux "Welcome to prime-time, bitch ! " a été improvisée par Englund même lors de la troisème prise de la scène mythique où Freddy encastre la tête de Jennifer dans la télévision...


Le film:


Well, ce film reste plaisant et amusant mais c'est justement là que le bât blesse.
En effet, je trouve un peu dommage que le côté très dark du second épisode ait été si peu apprécié par les critiques et que les films suivants aient transformé le malsain Krueger en joyeux Freddy, you know what I mean...


Ce n'est pas les persos qui ont retenu mon attention (ils sont aussi génériques et creux que ceux du film,originel, bien que moins pire que ceux qui suivront dans les autres films) mais l'inventivité des SFX alors pre-CGI, où seul le talent des techniciens pouvaient donner vie à des choses ahurissantes telles que:


-le Freddy Snake avalant Kristen,


-les langues-attaches,


-le Freddy en pâte à modeler,


-les robinets-griffes,


-le squelette à la Harryhausen...,
bref tout ce qui fait que les films modernes ressemblent majoritairement à de la merde en branche à ce niveau (les Zavengers, Star Warz, Terminator Darque Fate, Megue, Van Helsing et j'en passe et oui, j'ai fait exprès de mal écrire ces titres) !


Le récit reste assez anecdotique dans son concept et les acteurs sont à peine corrects (exception faite de Patricia Arquette, de Robert Englund et de..ben non, c'est tout...).


Quant à la B.O d'Angelo Badalamenti, ben c'est...très bof ! J'ai du mal à reconnaitre le futur auteur de la soundtrack mélancolico-aérienne de Twin Peaks...


Scénario non retenu:


Par Bruce Wagner & Wes Craven, d'après des personnages créées par Wes Craven
(16 juin 1986)


Les personnages:


-Neil Guiness (deviendra Neil Gordon): psychothérapheute dans l'aile d'un hôpital psychiatrique réservée aux enfants


-Nancy Thompson (idem): l'unique survivante après ses interactions avec Krueger,


-Kirsten Parker (Kristen, notez la différence !!): patiente,


-John Thompson (pourtant Donald dans le film originel de 1984...): ex-officier de police et père de Nancy,


-Kincaid (idem, mais pas afro-américain): patient,


-Dr Shirley Maddalena (deviendra Elizabeth Simms): supérieure hiérarchique de Neil,


-Jennifer (idem): patiente,


-Joey (idem + personnage de Will): patient muet et invalide (Will dans le film),


-Laredo (Lorenzo): patient,


-Becky (personnage absent du film): amie de Kirsten et autostoppeuse de Nancy,


-Phillip (idem): patient,


-Mrs Parker (idem): mère de Kirsten,


-Max (idem): un infirmier,


-et bien sûr Freddy Krueger, bizarrement mal écrit, maladroitement exploité et somme toute anecdotique comme une sorte de gimmick imposé...


L'histoire:


Nancy Thompson traverse les USA pour tenter de retrouver son père John, qui a quitté Springwood peu après la mort de sa femme (morte dans son sommeil, donc) en écoutant les nouvelles à la radio:


"Between 1960 and 1980, the suicide rate among 15 to 19 year-olds increased by 136% with 20% who failed at the initial attempt later completing the act. Why are our children killing themselves and what can we do about it ?"


(Entre 1960 et 1980, le taux de suicide chez les 15-19 ans a augmenté de 136% avec 20% d'entre eux qui ont échoué dans leurs tentatives intiales mais ont réussis les fois suivantes. Pourquoi nos enfants se suicident-ils et que pouvons-nous y faire pour y remédier ?)


On la retrouve donc sur les routes au début du script où elle s'arrête pour prendre une ado rousse en stop puis lorsque le pneu avant de sa voiture explose, elle s'arrête à proximité d'un ranch à l'abandon et y va pour trouver de l'aide mais en fait, elle y trouve un ascenseur (?) qui l'emmène directement vers Freddy(?)...


Le Dr Neil Guiness passant par là, il stoppe à la hauteur de la voiture de Nancy qui semble avoir quitté la route...puisque sa conductrice s'est endormie au volant et a sombré dans un cauchemar (après 5 ans de sommeil sans rêves grâce à l'Hypnocyl)


Nancy lui dira qu'elle avait pris en stop une gamine rousse en stop puis retrouvée son père dans le ranch, avant de revenir à la réalité...et de s'apercevoir qu'il n'y avait plus son autostoppeuse!
Elle dira à Neil qu'elle l'a peut-être aussi rêvée...


Une fois chez Neil, elle a un cauchemar où un FreddySnake tente de l'avaler tout crue.


Plus tard, Nancy veut récupérer sa voituree mais elle a disparu...malgré son essieu cassé.
Le lendemain, Neil l'emmène dans l'hôpital psychiatrique où il officie et s'ensuit la rencontre Kirsten/Nancy avec cette dernière finissant la comptine ..."Never sleep again".
Connaissance avec les kids et Nancy devient assistante de Neil car connection immédiate, tout ça.


On retrouve sa voiture sur un toit complètement déchiqueté par 4 lames géantes...


Nancy et Neil vont chez Kirsten et trouve une photo: Kirsten est amie avec l'autostoppeuse rousse (on apprendra plus tard qu'elle s'appelait Becky)...qui est découverte morte un peu plus tard dans la rue.
Non loin derrière, se trouve le ranch à l'abandon du début et Nancy se sent attirée et tombe sur un bébé avec un pull rayé..rouge et vert et un petit gant en cuir avec des lames: Baby Freddy !
Il se met alors à grandir d'un coup et Nancy de rétrécir:


FREDDY:
"Cunt, I'll get you -- asleep or awake! I'll shit on your corpse!!"
(Salope, je t'aurai, endormie ou éveillée ! Je chierai sur ton cadavre !!)
Oui, Freddy est très vulgaire dans ce script...


S'ensuit une poursuite dans le ranch puis elle revient en criant comme une folle et tente de s'expliquer. Les flics leur apprennent alors qu c'était le ranch Krueger puis s'en vont.
Neil force Nancy à y retourner et évidemment, le ranch est vide et Neil lui dit qu'un gars a tenté de brûler le domaine en le disant hanté par une force maléfique et que maiuntenant, il est à l'asile dans son hôpital.
Nancy veut le rencontrer.


Neil lui explique que le mec s'est crevé les yeux et n'a plus jamais dit un mot.
Nancy insiste quand même et surprise !, cet homme n'est autre que le propre père de Nancy !
John Thompson lui explique alors que le ranch Krueger est la porte entre le monde des rêves et la réalité et qu'il faut donc l'incendier


Vient ensuite la scène de la marionette (qui diffère un peu puisqu'ici, le gamin a ses membres attachés à ceux de Freddy puis apparait irrégulièrement comme une image instable dû à une mauvaise réception).
Freddy le fera traverser un mur et l'emmenera direct sur le trajet d'une ambulance arrivant à fond et l'écrasant donc...
Kirsten est récupérée par ses parents puis une fois la nuit tombée, la scène avec Jennifer qui se termine par:


FREDDY:
We've got a wonderful show for you tonight, Jennifer! 'Lights Out' !
(Il y a un super émission pour toi ce soir, Jennifer ! Extinction des feux !)
(En lieu et place de la célèbre punchline:
"This is it, Jennifer: your big break in TV. Welcome to prime time, bitch !",
soit
Ça y est, Jennifer, voici ta consécration à la télé. Bienvenue en prime-time, pétasse ! )


Nancy tente d'aller mettre le feu au ranch mais un flic s'arrête pour uriner et son chien sent la jeune fille cachée dans les fourrés avec son jerrycan d'essence et aboit, ce qui met provisoirement fin à sa quête.


C'est alors que Kirsten attire plus lu moins involontairement Nancy dans son rêve où Freddy la taquine. Elles lui échappent toute deux et décident de s'unir pour achever la quête.


De retour au ranch via un rêve, elles sont accueillies par le chien du flic mais avecdoté d'une fourrure avec des rayures rouges et vertes et ayant la tête de Freddy ("recyclage" de la scène de Freddy's Revenge, Wes ?)
Elles courent à l'intérieur de la maison et tombe sur une Jennifer dont le visage est bouffé par les vers et Kirsten fait venir Kincaid dans son rêve.
Celui-ci apparait juste entre elles et Freddy et par réflexe, Kincaid colle un crocher du droit dans la machoire de Krueger et les 3 jeunes s'extirpent du rêve et se réveillent tous dans la chambre de Kincaid.
Max et Maddalena sont là, surpris de voir une Kirsten (qui n'est pas censée être là) saignant du bras.


Le Dr Maddalena envoie Kincaid en isolation (par habitude), Kirsten aux urgences et vire Nancy:


MADDALENA:
"...just who the hell do you think you are to be playing games with my patients ? I want you out of here, Thompson. You're a bad influence. I want you out, or I want you admitted !"
(...mais qui croyez-vous être pour vous imaginer joer de la sorte avec mes patients ? Je veux que vous partiez sur le champs, Thompson. Vous avez une mauvaise influence. Partez ou je vous fait interner !)


Nancy fait donc ses bagages et en sortant, elle croise Neil, lui demande de l'emmener à la gare routière mais celui-ci l'emmene plutôt chez lui, love scene tout ça...


Nancy décide ensuite d'aller rendre visite à son père puis de l'aider à s'échapper.


Dans le même temps a lieu une séance de thérapie de groupe avec les kids, Neil et Maddalena mais le tout ne mène à rien et Maddalena claque la porte.


Nancy et John rentre alors par la porte de service, blabla et tous les kids + Nancy et John se donne la main et Kirsten envoie le groupe ailleurs, sous les yeux incrédules de Neil.
La bande se retrouve au sommet d'une colline et blablate contre Freddy, tout ça, pendant que Maddalena a fait venir les flics parce que plus de kids...
Une porte se matérialise alors devant les kids et à l'intérieur, il y a un feu (des flammes, l'enfer, name it) et John passe le seuil de cette porte car...why not.
Nancy le suit alors.


Retour à l'extérieur de l'asile où Maddalena tance Neil lorsque surgit du néant un John hurlant à tout va et qui s'effondre aux pieds de Neil en lui disant que "la maison est la clé..."
Et il meurt...


Les kids décident d'aller chasser Krueger dans le ranch familial et de le brûler une fois pour toute.


Taryn étant la dernière du groupe, elle sera la première victime de Freddy via une illusion concernant sa grand-mère bien aimée...avant que Freddy ne sorte de son corps (encore un "recyclage" de Freddy's Revenge, Wes ??) et la tue.


Le second sera Joey - qui parle et marche dans le monde des rêves - où il "tombe" sur une ancienne camarade de classe qui lui fait de l'oeil lui montre ses seins et lui roule une pelle.
La langue de celle-ci (Freddy, donc)pénètre à l'intérieur du crâne de Joey et lui éjecte les yeux hors des orbites et le djeunz meurt.


Neil arrive alors au ranch et (je n'ai toujours pas compris comment) il franchit la limite du monde des rêves...


Nancy tente de retrouver ses potes en se trimballant avec son jerrycan d'essence accolé à un cocktail molotov, croise Freddy et lui jette à la figure.
BOOM!!! IN YOUR FACE, FUCKER !
(Non, ce n'est pas tiré su scénar, cette réplique
...)
Neil entend la déflagration et retrouve Nancy; Freddy éteint le feu en vomissant de l'eau (!!).


On retrouve Laredo dans un couloir avec son épée (fan de D&D) qui croise un p'tit gars de 7 ans avec...un pull rouge et vert.
C'est Toby, le frère de Laredo qui s'est noyé alors que ce dernier devait le surveiller.
Laredo ne tombe pas dans le panneau et met un coup de pied entre les jambes de Toby/Freedy.
Laredo se transforme alors en gargouille sifflante géante aux yeux jaunes et Freddy se transforme alors en corbeau qui va picorer les yeux de la gargouille.
Laredo devient alors un filet (!) géant et capture le corbeau-Freddy qui lui, se change en gélatine qui dégouline hors des mailles du filet et...
Laredo redevient humain et Freddy réapparait avec un excavateur à poteau pour lui transpercer le dos...


Nancy et Neil entendent le hurlement de Laredo, courent dans les couloirs, croisent les cadavres des kids et tombent enfin sur Kirsten et Kincaid. Nancy lui somme de les envoyer ailleurs car le ranch brûle et hop!, les voilà propulsés chez Kirsten et ils tombent du plafond sur la table où se tient une réception des amis de Mme Parker (mère de Kirsten, donc).
Celle-ci pète un cable mais la seconde suivante, Krueger himself surgit au travers du plancher dans une explosion de panches brisées et apparait dans le monde réel (comme Freddy's Revenge, décidemment !).
Freddy tente de tuer Kirsten mais cette dernière l'esquive et c'est sa mère qui se fait éventrer, fixant avec terreur ses propres intestins tombant sur le sol.


Les Dream Warriors courent à travers la maison, Krueger sur leurs pas.
Kirsten pénètre alors dans le cabinet de son père remplit de trophée de chasse, ouvre un compartiment secret et en sort un AR-14 (fusil d'assaut) qu'elle lance à Kincaid.
Celui-ci enclenche le magasin et tire au travers de la porte, propulsant Freddy loin derrière...mais il est pas mort, par ce que...
Neil intime aux kids de former un cercle en se tenant la main et hop!, ils se retrouvent grâce à Kirsten dans les couloirs de l'hôpital psychiatrique...sauf Kincaid qui est littéralement coincé à l'intérieur du mur.
Bientôt, Freddy l'embroche dans le Dreamworld mais son gant ressort par la bouche dans le monde réel !
Puis c'est Krueger himself qui s'extirpe du mur/corps de Kincaid, transforme sa tête en gueule de crocodile (!!!) et bouffe la tête du Dr Maddalena.


S'ensuit une poursuite dans l'hosto qui devient bientôt le ranch qui brûle, puis John apparait mais c'est Freddy et il tue Nancy.


Le reste consiste en un flashback que Kirsten voit sur la naissance de Freddy puis le ranch n'est plus q'un tas de cendres.


L'image finale est la même que dans le film, soit la maison en papier qui s'illumine.


La critique:


On le voit, le script du duo Craven/Wagner est largement moins fun que ce que le film deviendra sous l'impulsion du duo Russell/Darabont et bien éloigné du ton sombre présent dans le premier et second film.
Second film qui semble avoir inspiré Craven (le chien à tête humaine, Freddy s'extirpant du corps et de la grand-mère de Taryn et de celui de Kincaid et enfin, Krueger surgissant dans la réalité en étant vu par les "non-rêveurs") malgré un certain dédain cocnernant le film de Sholder...


Quelques concepts ont été gardés:


-les Dream Warriors donc,


-mais aussi l'hôpital psychiatrique pour cadre principal,


-la scène où Nancy (Kirsten dans le film) manque de se faire avaler par un FreddySnake,


-l'invalide qui remarche,


-la majorité des persos...


-la mort de John et Nancy Thompson,


mais le tout reste peu inventif et vire parfois au ridicule (la scène entre Laredo et Freddy avec toutes les transformations dignes d'une idée d'un enfant de 5 ans)...


Le script remanié par Chuck Russell et Frank Darabont (ils se retrouveront l'année suivante sur The Blob) a certes initié la dégringolade de Krueger en tant que clown prenant le pas sur le boogeyman mais au moins, on a eu droit à des scènes marquantes:


-les "mini-bouches" sur les bras de Taryn réagissant comme des oisillons en voyant les griffes-seringues de Krueger,


-la séquence LANG(ue)OUREUSE entre Joey et l'infirmière-Freddy,


-la scène des mirroirs que Joey brisera en même temps que son silence,


-le rêve de KirstenFreddy rejoue la scène inaugurale en la modifiant via la décapitation de Mrs Parker,


-le Will-Wizard D&D,


-la séquence de l'enterrement des restes de Krueger dans la casse automobile et le combat à la Harryhausen entre Neil et le squelette de Freddy,


-le concept du viol collectif sur Amanda Krueger/soeur Mary Elena qui donnera l'origine malsaine de Freddy...


Bref, la version 2.0 est salvatrice à ce troisième film et ce, même si l'ensemble n'atteint pas le sérieux et le côté très dark du film de Jack Sholder sortit deux ans auparavant...


Après lecture du scénario de Craven et Wagner,, je comprends pourquoi Shaye et sa New Line aient décidé de faire une ré-écriture car en l'état, ce Dream Warriors aurait sombré dans le n'importe quoi, un peu comme dans le suivant, quoi !
Parce que Dream Master peut se targuer d'être le plus mauvais film de toute la saga cinématographique classique (remake excepté, donc) formaté bien comme il faut pour servir de teaser à la triste série TV qui sortit la même année que le film de Harlin (exactement 2 mois plus tard), sous le titre Freddy's Nightmares qu'on traduira par ...Les Cauchemars de Freddy !
Oui, le marketing français, que voulez-vous !


Du coup, Dream Child peut être considéré comme un certain retour aux sources avec des thèmes plus adultes tels que le viol (Amanda Krueger), la procréation, la paranoîa (Alice), la rédemption (le père d'Alice et Amanda)...en comparaison avec ce sinistre Dream Master, le film qui ne parlait de rien...


En conclusion, ce Dream Warriors n'est pas le meilleur ni le pire mais de par son côté très visuel, il reste dans les mémoires depuis lors.
C'est aussi à partir de ce film-là que ça tourne au Freddy Krueger Show à la place de A Nightmare On Elm Street, mais bon au moins, on y passe un bon moment...


Dream Warriors by Dokken:


https://www.youtube.com/watch?v=noLPhZvcBpw

Le 1 août 2021

Critique lue 217 fois

7 j'aime

8 commentaires

Freddy 3 : Les Griffes du cauchemar
Fatpooper
7

Retour au pays des songes

Freddy 3 m'a ravi. Je pensais que j'aurais à utiliser la touche avance rapide un bon nombre de fois et en fait je me suis vraiment laisser prendre par l'histoire. Coïncidence? L'épisode des "Vendredi...

il y a 12 ans

14 j'aime

7

Freddy 3 : Les Griffes du cauchemar
FloBerne
7

L'Exorciste de Elm Street

Suite à ce qu'il semblerait juger comme une perdition de propos d'auteur, Freddy 3 : Les Griffes du cauchemar s'éloigne du second volet (La Revanche de Freddy), qui utilisait Freddy Krueger comme...

il y a 3 ans

8 j'aime

Freddy 3 : Les Griffes du cauchemar
VernonMxCrew
7

Les ombres du réel, les fantômes de l'idéal

Se laisser séduire, c'est expérimenter la beauté de biais. Et parfois c'est nécessaire. Prenez les étoiles, on les voit mieux du coin de l'œil. La vision de l'homme est ainsi faite qu'elle est...

il y a 4 ans

8 j'aime

17

Halloween Kills
Franck_Plissken
8

Reflect: The Shape on Myers

Après le succès du H40 (2018), le duo Green /McBride se mirent à l'écriture du chapitre suivant dans l'optique de filmer Halloween Kills et Halloween Ends à la suite, pour économiser les coûts. Mais...

il y a 2 ans

33 j'aime

19

Get Out
Franck_Plissken
8

Puppet Masters

Impressionnant... Œuvre maitrisée avec un excellent Daniel Kaluuya sous l’œil avisé de Jordan Peele, Get Out nous plonge très rapidement dans un malaise diffus et ce, dès lors que le couple...

il y a 6 ans

31 j'aime

22