Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Le garde du corps, le tueur à gages et l’arnaqueuse !

Comme le premier a récolté environ 173 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 30 millions de dollars, il était donc logique qu’une suite voit le jour, surtout que la collaboration entre Ryan Reynolds et Samuel L.Jackson était un atout incroyablement profitable dans le premier et surtout encore exploitable. Bien évidemment, cette suite pouvait difficilement faire mieux que le premier puisque l’on a déjà utilisé l’effet de surprise. Il fallait donc ajouter un ingrédient essentiel pour développer un certain et nouvel intérêt de visionner ce long-métrage et comme on l’a pu voir dans l’affiche, Salma Hayek rejoint le duo viril pour certainement créer un nouvel intérêt.


On l’a vue brièvement dans le premier et on avait bien remarqué que celle-ci était une véritable bombe à retardement d’insultes, de grossièretés et de crises d’hystérie. Là ! Dans cette suite ! L’effet est doublement, voire même triplement, accentué. Salma Hayek est une sacré badass girl qui dérape au moindre acte extérieur qui la dérange. Elle ne se limite à rien, elle dégomme des mecs sans se poser des questions et emploie un vocabulaire hispanique ou latin bien fleuri dans ses paroles qui la rend tout à fait charmante et distrayante.


Cette dernière est un plaisir incontournable, peut-être même un peu trop car je trouve qu’elle vole beaucoup la vedette du film par rapport au duo masculin. C’est le détail qui m’a un peu déçu mais ces derniers ne sont pas négligés pour autant. Samuel L.Jackson incarne le même genre de protagoniste avec son énorme faculté de balancer des blagounettes qui font mouche, son personnage est même plus curieux à suivre quand il interagit avec Salma Hayek, c'est un peu comme si on le découvrait un peu plus au niveau de sa forte personnalité. Pour Ryan Reynolds, les choses sont un peu différentes pour lui. Celui-ci ne campe pas exactement le rôle d’un garde du corps qui a connu la gloire professionnelle mais plutôt celui d’une victime mal-comprise.


Il se prend plein la gueule, il se fait défoncer par tout, que ce soit par les poings ou les bagnoles et pète les plombs quand ça commence à bien faire. Au fait ! Il faut le voir comme un Deadpool qui subit tous les malheurs du monde, sans rien faire pour les éviter, exactement dans la plupart de ses rôles. Je termine le casting avec un Antonio Banderas qui a une très belle gueule de chef de mafia avec ses cheveux tirés en arrière, il dessine la parfaite image d'un milliardaire ivre de vengeance et qui sait faire les choses d'une manière professionnelle. Concernant le reste de la production, ce n'est pas exactement aussi bon que le premier. Cette suite souffre d'un scénario bourré de petites incohérences, sans omettre une trame scénaristique assez vulgaire et pas aussi punchy que l'autre production.


Il se concentre plus sur les relations humaines entre le trio, avec des scènes comiques qui ne marchent pas toujours mais le public peut se délecter d'un humour bien trash, une belle sauce d'accompagnement à ce déluge d'action bien maîtrisé. La mise en scène est un peu près la même que celle du premier, bien qu'on regrette que certaines scènes d'action soient gâchées par des plans qui défilent un peu trop vite mais l'effet du spectacle est tout à fait au rendez-vous. La promesse de base est nettement respectée, cette suite nous offre un vrai festival de scènes d'action musclées et carabinées, notamment à la fin quand trois combats se déroulent en même temps.


On note quelque clichées mal placés, des événements assez prévisibles et des bons acteurs honteusement ou bêtement sous-employés comme Frank Grillo ou Morgan Freeman, ce sont malheureusement des choses qui peuvent fâcher le public mais en ce qui me concerne, je les ai simplement ignorés. Ce film d'action survitaminé est pratiquement dans la lignée du premier, c'est un divertissement très plaisant à visionner, avec un lot de magnifiques images de l'Italie provincial qui donnent bien envie de passer un séjour là-bas. 8/10



Bonjour, vous êtes bien dans la messagerie de Michael Bryce, laissez-moi un message et passez une journée triple A !


LeTigre
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste 2021 : Journal de bord d'un cinéphile en conquête de belles découvertes

Créée

le 7 juil. 2021

Critique lue 1.2K fois

13 j'aime

8 commentaires

LeTigre

Écrit par

Critique lue 1.2K fois

13
8

D'autres avis sur Hitman & Bodyguard 2

Hitman & Bodyguard 2
tdurden44
3

Une suite lourde et insupportable

Hitman and Bodyguard a surpris avec son petit succès au box-office mondial lors de sa sortie en 2017 qui s’appuyait essentiellement sur le capital sympathie de son duo d’acteurs, Ryan Reynolds et...

le 5 juil. 2021

12 j'aime

Hitman & Bodyguard 2
titiro
7

Old and Vulgar.

Autant Les Affranchis bat le record du nombre de fuck prononcé dans un film, autant Hitman & Bodyguard 2 (le titre original est tellement mieux) bat celui du nombre de motherfucker. C'est...

le 2 juil. 2021

10 j'aime

4

Hitman & Bodyguard 2
MalevolentReviews
2

L'Arme périnéale

La formule du "Si vous avez aimé le premier film, vous aimerez celui-ci" s'applique ici en bonne et due forme. Même équipe, mêmes blagues vaseuses, mêmes courses-poursuites chiantes à mourir, même...

le 24 juin 2021

8 j'aime

Du même critique

Baby Driver
LeTigre
8

La musique comme elle n’a jamais été utilisée au cinéma.

Réalisateur de la trilogie Cornetto et du film Scott Piligrim, Edgar Wright est en voie d’être l’un des réalisateurs les plus intéressants à suivre de notre génération. Il renouvelle le cinéma d'une...

le 12 juil. 2017

59 j'aime

9

Logan
LeTigre
8

L'adieu mortel du mutant le plus emblématique de la franchise X-Men. 

Suite à la grande satisfaction publique de la réalisation Wolverine : Le combat de l'immortel, le réalisateur James Mangold s'est engagé, sans la moindre hésitation, à mettre en œuvre un nouveau...

le 16 déc. 2020

55 j'aime

10

Mad Max - Fury Road
LeTigre
9

Une nouvelle injustice à régler pour notre justicier Australien !

Un quatrième opus de la saga Mad Max ? Après trente d’absence sur le grand écran ? Personne n'aurait cru ça et pourtant, Cette information a bien été confirmée par de nombreux sites sur Internet...

le 26 mars 2020

54 j'aime

13