⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

Hostiles, nous propulse dans l’ouest avec une introduction qui m’a donné un sentiment viscéral, pouvant choquer certaines âmes sensibles, et mettant en scène Rosamund Pike. Ce début, est très important car il a tout son sens quand elle va rencontrer Christian Bale, jouant un capitaine en fin de carrière usé par la guerre avec énormément de principes de soldat. Se retrouvant à escorter, Wes Studi un chef indien, son pire ennemi et en fin de vie; il a intérieurement une rancoeur qu’il lui porte qu’on sent énormément ; jusqu’à qu’il rencontre le personnage jouer par Rosamund Pike. Cette première scène entre Bale et Pike m’a beaucoup touché. Femme cassée psychologiquement, elle va changer le cour de ce périple où les dangers sont multiples. Scott Cooper va vous démontrer que par moment, il faut oublier ses opinions dans des situations difficiles et cela peut être bénéfique. Bale, Pike et Studi, ces trois acteurs ont tous chacuns un impact différent, qu’on se prends au jeu; et je n’en ai pas décroché une seconde l’écran. Scott Cooper réussi avec sa musique et ses prises de vues à nous emmener dans un côté émotionnel très touchant mais à tendance à nous guider dans du prévisible. Si l’action lente peut déranger certains, et je le comprendrais, cela faisait longtemps je n’avais pas vu un western de qualité. Cependant, une star montante fait partie de ce long métrage, c’est Timothée Chalamet, qui tient un petit rôle, assez drôle avec le franglais que vous pouvez en apercevoir dans un extrait, si vous êtes curieux. Cooper signe ici son premier western avec réussite en nous emmenant dans un voyage rempli de brutalités, de violences à l’état pure et de souffrances, tout en délivrant le message qu’il faut tourner la page pour pouvoir changer et accepter le changement. Si vous aimez les western ! Foncez 2h14 je les ai pas senti passé.


Slidemovies.fr

Romain_TORMEN
8
Écrit par

Créée

le 12 mars 2018

Critique lue 2.7K fois

10 j'aime

6 commentaires

Romain_TORMEN

Écrit par

Critique lue 2.7K fois

10
6

D'autres avis sur Hostiles

Hostiles
Behind_the_Mask
9

Retour à la terre

Histoire d'un aller simple, Hostiles s'impose comme une ode au genre western qu'il investit, qu'il anime, qu'il magnifie. Scott Cooper a tout d'un grand et continue de questionner, tout au long de sa...

le 14 mars 2018

99 j'aime

18

Hostiles
Sergent_Pepper
7

« We’ll never get used to the Lord’s rough ways »

“The essential American soul is hard, isolate, stoic, and a killer. It has never yet melted.” La citation de D.H Lawrence, en exergue, et reprend le flambeau du grand western : coucher sur un papier...

le 15 avr. 2018

90 j'aime

6

Hostiles
guyness
7

Huns partout, Bale au centre

Aïe aïe aïe... Il ne faudrait surtout pas que la suite de la carrière de Scott Cooper soit calquée sur les dernières vingt minutes de son film. Le garçon est capable de fulgurances, on le sait depuis...

le 21 mars 2018

88 j'aime

44

Du même critique

Sicario La Guerre des cartels
Romain_TORMEN
7

Presque à la hauteur !

Sicario la guerre des cartels, la suite de Sicario, est un film que j’attendais et je suis assez satisfait de ce que Stefano Sollima nous livre même si il y a des éléments dont je suis pas forcément...

le 24 juin 2018

9 j'aime

Santa & Cie
Romain_TORMEN
8

Fun, féérique et magique

Entre féérie et magie, c’est ce qui compose ce nouveau long métrage d’Alain Chabat. Dès le début on est envoyé dans un cadre magique et féérique tel un disney qui m’a beaucoup fait penser à ‘Super...

le 4 déc. 2017

7 j'aime

Le Labyrinthe - Le Remède Mortel
Romain_TORMEN
7

Une attente bien méritée !

Je préfère l’annoncer dès le début je n’ai pas lu les livres donc vous n’attendez pas que je le compare. Tout ce que je peux vous dire et de ce que je sais c'est qu'il diffère du livre Le troisième...

le 29 janv. 2018

6 j'aime