Court-métrage de Wes Anderson · 13 min · 19 mars 2008 (France)

Genre : Comédie dramatique

Casting (acteurs principaux) :

Natalie Portman, Jason Schwartzman, Waris Ahluwalia, Michel Castejon

Groupe :

À bord du Darjeeling Limited

Pays d'origine :

États-Unis, France
Casting complet et fiche technique

Le prologue du film "A bord du Darjeeling Limited''

Magyar-Shenron

Natalie Portman nue. That's all.

il y a 8 ans

4 j'aime

Alfred_Tordu

Alfred Tordu

Je vois pas l'intérêt de ce court-métrage, du tout. Du coup je sais pas comment le noter.

il y a 8 ans

1 j'aime

Shloka1

Shloka1

oué..

il y a 6 ans

Philistine
9
Philistine

Critique positive la plus appréciée

Critique de par Philistine

Les hôtels sont des lieux fascinants, quel que soit leur niveau de classe. C'est toujours incroyable de découvrir sa chambre, parce que quelqu'un d'autre l'a conçue pour soi. Une fois, j'ai eu une...

Lire la critique

il y a 10 ans

socrate
7
socrate

Esthétiquement très beau

Voilà un film magnifique sur le plan esthétique. La décoration de la chambre d'hôtel et les costumes sont parfaits. Surtout le film profite de la réalisation très soignée de Wes Anderson, avec des...

Lire la critique

il y a 10 ans

Mr_Jones
8
Mr_Jones

Critique de par Mr_Jones

Ce prologue de "The Darjeeling Limited" mérite bien un 8 et ce pour plusieurs raisons : - la réalisation soignée de Wes Anderson, - le "Stalag 17" de Billy Wilder qui passe sur le poste télé de la...

Lire la critique

il y a 11 ans

Citizen-Ced
6
Citizen-Ced

Critique de par Citizen-Ced

Ok c'est super bien réalisé, vraiment esthétique (on reconnait immédiatement la patte d'Anderson), c'est super bien interprété et l'ambiance est plaisante. C'est sûrement une excellente introduction...

Lire la critique

il y a 8 ans

Lopocomar
4
Lopocomar

Critique de par Lopocomar

Doté d'une chanson prise de tête, d'une histoire inexistante et d'un cadre parisien juste pour faire genre, Hotel Chevalier est une curiosité un peu vaine qui est censé poser les bases du Darjeeling...

Lire la critique

il y a 12 ans