Sorti en 1984 et toujours réalisé par Steven Spielberg, Indiana Jones et Le Temple maudit est le second volet de la saga Indiana Jones. C'est en fait le préquel du premier, puisque ça se déroule un an auparavant (1935 contre 1936 pour Les Aventuriers de l'arche perdue). Tout le monde est de retour pour ce second volet, à commencer donc par Steven Spielberg à la réalisation, George Lucas à l'écriture et à la production, John Williams à la BO et bien sûr Harrison Ford dans le rôle qui l'a rendu si célèbre ... qui de Han Solo ou Indiana Jones s'installe le plus haut au panthéon des héros de cinéma ? Difficile à dire ! Toujours est-il qu'Harrison Ford peut se targuer d'avoir incarné deux personnages mythiques, peu d'acteurs peuvent en dire autant (Sylvester Stallone peut-être avec Rocky et Rambo). Pour les nouveaux venus dans la saga, nous avons Kate Capshaw qui deviendra la femme de Steven Spielberg sept ans plus tard et Ke Huy Quan dans le rôle Demi-Lune, pour le pire et pour le meilleur, mais surtout pour le pire ... mais ça, j'y reviendrai plus tard.

Le Temple maudit est très différent du premier et du troisième volet, plus sombre, plus "idiot" au niveau de l'humour et moins épique aussi, ce qui confère au film une ambiance assez étrange. C'est clairement celui que j'aime le moins des trois premiers, sûrement dû à sa noirceur et son coté bien plus décomplexé. Après, les lieux sont plus concentrés aussi et on a moins l'impression de voyager. On reste en Inde tout le long du film, ce qui peut donner cet effet d'étroitesse et de non ampleur au film. Il a un côté grand guignol (oserais-je dire nanard ?) que je n'apprécie pas, cette esthétique crade, la bouffe dégoûtante et toutes proportions gardées (on est pas dans Alien non plus) le côté un peu horrifique du film. Je ne regarde pas un Indiana Jones pour voir des enfants souffrir et des cœurs qu'on arrache d'une poitrine. Dans mon esprit, les Indiana Jones ce sont des "madeleines de Proust", des films qui me font du bien et qui me procurent toujours autant de plaisir, comme la trilogie Retour vers le futur ou les deux Gremlins ou les deux autres Indiana Jones, mais celui-là n'en fait pas partie.

Et puis, pour moi les Indiana Jones ce sont des films d'aventure avec un grand A, qui doivent me faire voyager, me faire rêver. Le Temple maudit ne me fait pas rêver et ne me fait pas voyager, contrairement aux autres volets de la saga (y compris le 4 que pourtant je n'apprécie pas trop). Et puis, il y a Kate Capshaw et Demi-Lune, "soupir" (j'y reviens !). Demi-lune est quand même une véritable tête à claques, mais le pire c'est Kate Capshaw, elle est tout bonnement insupportable ! Malgré sa grande beauté, elle ne dégage rien. Elle ne parvient pas à insuffler de la vie à son personnage (si ce n'est à hurler tout le temps) et on se demande si elle est amoureuse d'Indiana Jones, ou si au contraire elle ne ressent rien pour lui. Mis à part peut être la scène de séduction avec Indy dans le palais indien, on ne ressent aucune alchimie entre les deux acteurs.

Du côté des points positifs, car oui il y en a, le film est rythmé et on ne s'ennuie jamais. Mis à part au milieu du film, quand ils arrivent au village et qu'ils débarquent chez le maharajas, il n'y a pas vraiment de temps mort. Les péripéties se succèdent à un rythme soutenu, la boîte de nuit, le départ en avion et la chute en canot pneumatique, le temple en Inde et rebelote dans les mines. La mise en scène de Spielberg est irréprochable, les décors du temple sont impressionnants, la BO de John Williams est toujours aussi géniale et les scènes cultes sont nombreuses (le repas dans le palais, la poursuite dans la mine, l'ouverture a Shangaï, la chute en canot pneumatique ...).

Bref, Le Temple maudit est bien moins mémorable que Les aventuriers de l'Arche perdue ou La Dernière Croisade. Le scénario est moins bien ficelé et ça verse trop dans l'horreur fantastique. On voyage moins aussi et ça manque de moments épiques. Aprés, ça reste efficace d'un point de vue de film d'action et de montagnes russes. Pris tel quel, sans le comparer à son prédécesseur, ça reste sympa ... sans plus ! (6.5/10)

Créée

le 14 juin 2024

Critique lue 62 fois

9 j'aime

15 commentaires

lessthantod

Écrit par

Critique lue 62 fois

9
15

D'autres avis sur Indiana Jones et le Temple maudit

Indiana Jones et le Temple maudit
SanFelice
9

Mola Ram

Pour commencer, mettons-nous d'accord sur une chose : Indiana Jones, c'est une trilogie. Je sais bien que certains prétendent avoir entendu parler d'un épisode 4... De plus grands menteurs affirment...

le 17 août 2013

82 j'aime

25

Indiana Jones et le Temple maudit
Torpenn
7

Les Indes Noires

L'extrême médiocrité du quatrième épisode avait rehaussé un bref instant celui-ci dans mon souvenir. Maintenant que cette immondice n'est plus qu'un lointain et vague cauchemar, tous les défauts du...

le 12 août 2011

82 j'aime

40

Du même critique

Le Cercle rouge
lessthantod
8

Et n'oubliez jamais ... tous coupables !

Le cercle rouge est le douzième et avant dernier film de JP Melville et c'est un film que beaucoup considèrent encore aujourd'hui comme son chef d'œuvre absolu. C'est aussi un film qui a marqué les...

le 15 août 2021

38 j'aime

19

Kaamelott - Premier Volet
lessthantod
7

À un moment, il monte à une tour ...

Tout d'abord, je précise que j'aime Kaamelott dans son intégralité et que par conséquent, j'adhère totalement à l'évolution de la série et à son changement de ton entre les quatre premiers livres,...

le 22 juil. 2021

38 j'aime

28

Les Bonnes Étoiles
lessthantod
6

Les inadaptés

Les Bonnes étoiles est le dernier film de Hirokazu Koreeda, un drame social touchant qui repose beaucoup sur son ambiance très soignée et sur un casting vraiment très bon, en premier lieu Song...

le 12 déc. 2022

35 j'aime

2