Je... alors... euh... disons que je cherche à comprendre le projet.


Je veux bien défendre les deux premiers Jurassic World, aucun problème, mais alors ça... Et en vrai je comprends qu'il ne faut pas donner au spectateur ce qu'il attend, qu'il faut le surprendre, mais qui chez Universal s'est dit que ces sales histoires de sauterelles étaient ce que voulaient voir les types qui vont voir Jurassic World ? C'est une menace qui sort de nulle part et qui est réglée en dix secondes à la fin, hors champ... Même les scénaristes semblent s'en foutre totalement... Mais alors pourquoi le mettre dans le film ?


Disons que la promesse faite à la fin du film précédent, à savoir montrer comment les humains et les dinosaures cohabitent n'est pas tenue. Pour une fois que Jurassic Park sortait de son île et de ses schémas habituels et pouvait proposer autre chose, ben on nous sert un film d'action totalement banal où on tente de mettre en avant le casting rouillé du premier film... et de caler des scènes d'action avec Christ Pratt.


Je ne comprends pas comment à partir d'un matériau de base aussi excitant on peut nous servir quelque chose d'aussi vide et fade. Comme à chaque film depuis le troisième on tente de nous sortir un nouveau grand méchant dino... Youpi... cette fois c'est le giganotosaure, mais le film n'en fait rien. On nous refait le coup du combat avec le T-Rex... mais c'est bon en fait, on l'a déjà vu ! C'est un dino, pas Godzilla ! Il y a pas mieux à faire que ça avec ce dino ? Surtout qu'il n'est jamais iconisé, jamais il n'est une menace, c'est juste un élément marketing : « oh regardez on a un super grand prédateur, mais cette fois c'est un vrai et pas un hybride. » Mais on s'en branle un peu non ? Il faut proposer quelque chose avec cette bestiole.


Parce le vrai souci du film est là : il ne propose rien. Alors oui il a beau durer plus de 2h il arrive à ne pas être chiant, mais en même temps son rythme effréné est un vrai défaut. Jamais le film ne se pose, jamais il ne tente de créer une situation qui puisse être un peu intéressante, un peu angoissante ou que sais-je. Tout va trop vite... On n'a même pas le temps d'introduire les nouveaux personnages correctement. La fille qui sort de nulle part, qui est prête à risquer sa vie et son avion pour des étrangers... mais dans quel monde c'est crédible ?


Et puis franchement tout est mal ficelé, pour que l'ancien casting et le nouveau se rencontrent, il y avait mille façons de faire, mais là en fait ils se rencontrent juste par hasard dans un parc de plusieurs hectares. Le bol sans doute. C'est ridiculement con.


Enfin si seulement c'était les coïncidences débiles qui étaient le truc le plus con du film... Mais il n'y avait pas qu'avec le giganotosaure qu'ils ne savaient pas quoi faire... Le personnage de Chris Pratt qui arrive à tenir à la corde, à mains nues, un Parasaurolophus de plus de deux tonnes... Chris Pratt qui mate cette même bestiale, la sépare de son troupeau pour la mettre on ne sait pas où. Mais bon, vu que c'est le gentil je suppose qu'il ne faut pas poser de questions ? (mais le pire dans le domaine du ridicule reste Laura Dern qui enlève ses lunettes dans un plan calqué sur celui du plan du film de 93... c'est nul... sans imagination... plat... et bordel, tout ça pour regarder un champ vide... c'est d'une tristesse absolue)


Il n'y a rien qui va... surtout que le film n'arrive pas à susciter la moindre émotion, la faute à une mise en scène aux fraises, à la volonté de faire du fan service jusqu'à l'absurde... (genre les filles qui vont ensemble remettre le courant en tapant sur un truc à la hache pour redistribuer le courant... bref... j'ai rien compris... c'est juste con... Et il suffit pas d'envoyer Laura Dern remettre le courant pour tout à coup provoquer de picotements dans le bas ventre du spectateur). Le summum du kitch reste le seul moment où le giganototruc semble un peu mettre en danger nos héros et qu'ils se mettent tous à lui botter en cul ensemble, pour finir sur un plan où tout le casting est réuni. Peut-on fait plus forcé que ça ? Et comment veux tu croire que cette bestiole représente le moindre danger ?


D'ailleurs de manière générale on ne sent pas le danger... Par exemple on a une scène où des dinos sont utilisés comme une arme et Claire s'en sort nickel... donc si une femme pas spécialement entrainée arrive à survivre à un dino-arme... c'est que c'est vraiment de la merde comme arme non ? C'est moins cher de juste lui tirer dessus.


Donc à l'arrivée on a juste un film d'action lambda, qui est frileux au possible avec tous les questionnements éthiques liés à l'utilisation de la génétique... D'ailleurs le film est tellement frileux qu'il revient en arrière sur la gamine qui est un clone puisqu'on t'explique qu'en fait blablabla sa mère l'aimait et gnagnagna... Tous le côté monstre gothique du personnage disparait. Quel aveu d'échec ! Film d'action qui ne fait rien avec ses dinos ! Film d'action qui ne sait pas gérer l'espace et le temps (les persos se téléportent, on sait jamais vraiment où ils sont) !


En fait on regardant ça j'ai l'impression d'être pris pour un con. Qu'on me crache à la gueule. Que personne s'est foulé (même les FX sont nuls). Mais les gars si vous vouliez pas le faire, ne le faites pas !


Ah et maintenant c'est officiel, j'en ai marre des grands méchants calqués sur Steve Jobs... C'est facile, fallait le tacler lorsqu'il était en vie... Puis l'identité du grand méchant... on te répète bien son nom 50 fois pour que tu piges qui c'est (parce que c'est le même acteur que dans le premier film, le vrai est prison je crois bien et les deux ne se ressemblent pas du tout...)


C'est aussi sans nul doute le Jurassic Park avec le moins de morts, les seuls à mourir qui ont un nom, se sont les méchants... Alors qu'en vrai... tu fais mourir Alan Grant, toute la salle chialait (bon faites pas mourir Christ Pratt, tout le monde s'en fout de son personnage, ça marcherait pas), mais ça n'ose rien faire... personne ne meurt. C'est terrible... Comment tu veux créer de l'angoisse, de la tension, si tu sens qu'il ne peut rien arriver aux héros...


C'est lisse.


Là où Fallen Kingdom avait vraiment quelques images cauchemardesques, là on est vraiment sur un film pour enfant de moins de 6 ans. Consternant.

Moizi
1
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films vus en 2022

Créée

le 14 juin 2022

Critique lue 5.3K fois

96 j'aime

15 commentaires

Moizi

Écrit par

Critique lue 5.3K fois

96
15

D'autres avis sur Jurassic World - Le Monde d'après

Jurassic World - Le Monde d'après
Moizi
1

Mais qui a demandé des sauterelles ?

Je... alors... euh... disons que je cherche à comprendre le projet.Je veux bien défendre les deux premiers Jurassic World, aucun problème, mais alors ça... Et en vrai je comprends qu'il ne faut pas...

le 14 juin 2022

96 j'aime

15

Jurassic World - Le Monde d'après
B_Jérémy
5

Dinosaur King Battle, pro transgénèse, GPA, marchandage du corps et références nostalgiques chargées

CRITIQUE SANS SPOILERS ! Écoutez il y a une chose que l’histoire de l’évolution nous a apprise, c’est que la vie ne peut pas être contenue, la vie prend le large, elle conquiert de nouveaux...

le 5 juin 2022

63 j'aime

88

Jurassic World - Le Monde d'après
Screugneugneu_
1

Auriez-vous projeté d'employer des scénaristes dans votre film?

Pour résumer ce pour quoi ce film est un naufrage, on peut dire qu'il n'a aucun impact quel qu'il soit.Aucun impact du côté des dinosaures qui n'ont plus, comme on le ressentait déjà dans les...

le 5 juin 2022

39 j'aime

13

Du même critique

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Moizi
2

Vos larmes sont mon réconfort

Je ne comprends pas Disney... Quel est le projet ? Je veux dire, ils commencent avec un épisode VII dénué de tout intérêt, où on a enlevé toute la politique (parce qu'il ne faudrait surtout pas que...

le 21 déc. 2019

492 j'aime

48

Prenez le temps d'e-penser, tome 1
Moizi
1

L'infamie

Souvenez-vous Bruce nous avait cassé les couilles dans sa vidéo de présentation de son "livre", blabla si tu télécharges, comment je vis ? et autre pleurnicheries visant à te faire acheter son...

le 29 nov. 2015

303 j'aime

146

Le Génie lesbien
Moizi
1

Bon pour l'oubli

Voici l'autre grand livre « féministe » de la rentrée avec Moi les hommes je les déteste et tous les deux sont très mauvais. Celui la n'a même pas l'avantage d'être court, ça fait plus de 200 pages...

le 4 oct. 2020

243 j'aime

61