Les vieux films en temps normal je les apprécies plutôt mais aujourd'hui c'etait pas mon jour, je me suis ennuyé devant ce film de presque deux heures qui fait tout pour paraitre sale, ceci a probablement un sens qui ne m'est pas apparu rapidement mais qui a plutôt eu tendance à m'agacer et à me mettre dans un sale état.


La relation entre les deux protagonistes évolue dans le bon sens tout au long du film, même si au début on pensait pas cela possible, elle atteint son paroxysme vers la fin.
Le jeu d'acteur de Mifune est excellent et on le sent habité par son personnage et mise à part sa relation avec le médecin, j'ai trouvé les autres vides, oui bel et bien toutes vides de sens.


Je pense lui accorder une seconde chance dans quelques temps mais pour cette fois je n'ai pas été comblé.

MitchTaberfly
4
Écrit par

Créée

le 26 juin 2016

Critique lue 585 fois

2 j'aime

1 commentaire

MitchTaberfly

Écrit par

Critique lue 585 fois

2
1

D'autres avis sur L'Ange ivre

L'Ange ivre
Philistine
10

Critique de L'Ange ivre par Philistine

Un film déchirant qui prend vie grâce au superbe duo Takashi Shimura / Toshirô Mifune. Toshirô joue Matsunaga, un jeune yakuza très puissant, le chef du quartier, qui voit son statut radicalement...

le 14 oct. 2010

38 j'aime

8

L'Ange ivre
SanFelice
9

"Les yakuzas sont incurables"

Par son souci du réalisme, par l’influence notable du cinéma occidental, par l’altruisme de ses personnages, L’Ange Ivre, 8ème film du maître, marque le véritable début de la carrière de...

le 2 mars 2016

34 j'aime

9

L'Ange ivre
Docteur_Jivago
8

Le Dernier des Combats

Avec son huitième long-métrage L'Ange Ivre, Akira Kurosawa nous fait suivre une étroite rencontre puis relation entre un médecin alcoolique et un gangster blessé qui va apprendre qu'il est atteint de...

le 28 févr. 2017

29 j'aime

3

Du même critique

Some conjectures on existence
MitchTaberfly
7

La perception des choses

Dans ce court métrage pas si court que ça et même trop long pour ce qu'il raconte on suit un jeune homme à la recherche de sa Petite amie qui a soudainement disparue. L'ambiance est très propice au...

le 20 juin 2016

3 j'aime

Seul contre tous
MitchTaberfly
7

L'Homme qui ne souriait jamais

Dés la première scène on sent un malaise, une menace, on se demande s'il va tirer ou pas, et puis... Pour appuyer ce malaise rien de tel que la sorte de détonation assourdissante et surprenante pour...

le 3 févr. 2016

3 j'aime

La Montagne sacrée
MitchTaberfly
3

Sacrée montagne !

Je n'ai pas saisi. Que veut Jodorowsky ? Des scènes sans queue ni tête, plus folles les unes que les autres et à portée mystiquement sectaire. On n'y (j'y?) comprend rien. Toute la folie de...

le 24 avr. 2016

2 j'aime

8