Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Pabst a tourné simultanément trois versions de cette adaptation du roman de Pierre Benoit : allemande, anglaise et française. Avec des acteurs différents, hormis Brigitte Helm. On a parlé parfois de "Loulou des sables." C'est un peu exagéré, malgré les belles images de désert, saharien à voir. L'aspect expressionniste est convaincant mais ne fait pas disparaître la gêne occasionnée par le surjeu de Pierre Blanchar et consorts. Il a bien vieilli ce Pabst là, beaucoup plus que certains de ses films muets.

Cinephile-doux
5
Écrit par

Créée

le 9 août 2019

Critique lue 382 fois

2 j'aime

Cinéphile doux

Écrit par

Critique lue 382 fois

2

D'autres avis sur L'Atlantide

L'Atlantide
Fritz_Langueur
7

La pitié au dessus du devoir

« La rue sans joie », « Loulou », « Journal d’une fille perdue » sont autant de films qui résonnent aujourd’hui encore comme des chefs d’œuvre installant Georg Wilhelm Pabst au Panthéon des grands...

le 17 janv. 2016

6 j'aime

2

L'Atlantide
lionelbonhouvrier
7

L'Atlantide, c'est le kif !

Deux officiers français se joignent à une caravane, qui traverse le Sahara, puis la quittent. Ils recherchent des informations, chargés d'une mission secrète d'espionnage. Peut-être trouveront-ils au...

le 4 déc. 2019

2 j'aime

L'Atlantide
Cinephile-doux
5

Loulou des sables

Pabst a tourné simultanément trois versions de cette adaptation du roman de Pierre Benoit : allemande, anglaise et française. Avec des acteurs différents, hormis Brigitte Helm. On a parlé parfois de...

le 9 août 2019

2 j'aime

Du même critique

As Bestas
Cinephile-doux
9

La Galice jusqu'à l'hallali

Et sinon, il en pense quoi, l'office de tourisme galicien de As Bestas, dont l'action se déroule dans un petit village dépeuplé où ont choisi de s'installer un couple de Français qui se sont...

le 27 mai 2022

76 j'aime

4

France
Cinephile-doux
8

Triste et célèbre

Il est quand même drôle qu'un grand nombre des spectateurs de France ne retient du film que sa satire au vitriol (hum) des journalistes télé élevés au rang de stars et des errements des chaînes...

le 25 août 2021

76 j'aime

5

The Power of the Dog
Cinephile-doux
8

Du genre masculin

Enfin un nouveau film de Jane Campion, 12 ans après Bright Star ! La puissance et la subtilité de la réalisatrice néo-zélandaise ne se sont manifestement pas affadies avec Le pouvoir du chien, un...

le 25 sept. 2021

70 j'aime

13