⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

L'Hirondelle d'or est le film qui lance l'âge d'or du genre du film de sabre chinois, autrement appelé wu xia pian. On y suit la quête de la jeune guerrière Hirondelle d'or pour retrouver son frère, enlevé par des brigands aux commandes de Tigre Face-de-Jade.
S'ensuit son arrivée dans une auberge, la meilleure partie du film, dans laquelle elle retrouve ces chenapans. Si, par la suite, King Hu, le réalisateur, concentrera l'action de ses autres métrages dans des auberges presque uniquement, ici on y reste un temps seulement, et avec joie. Car Hirondelle d'or va rencontrer un side-kick sympathique, donnant une touche humoristique au film et qui, de surcroît, interrompt à un moment le récit par des chants.
La frivolité de ce passage ne s'étend pas, puisque par la suite, l'histoire est plus centrée sur les combats entre la combattante féminine et ses adversaires (qui la prennent un temps pour un garçon, thème qui revient par la suite dans la filmographie du réal). D'ailleurs parlons des combats. Ils sont parfaitement chorégraphiés, et suivis par différents angles de caméra, mais parfois ceux-ci ne s'enchaînent pas bien, voire bizarrement, ce qui rend certains mouvements peu compréhensibles. En outre, ils s'enchaînent trop vite, ce qui est dommage car on voit qu'il y a un vrai travail derrière.
Quant aux effets spéciaux, il y en a peu, on trouve surtout du faux sang, mais certains effets de style sont les bienvenus (comme quand on personnage tombe dans l'eau, elle arrive des deux côtés devant la caméra).
L'histoire est somme toute assez classique, et reprend les thèmes propres au genre: la vengeance, la rivalité bien/mal, les retournements de situation quant à l'identité des protagonistes, etc. Les acteurs sont bons aussi, même si parfois ils surjouent (quand ils meurent), mais dans la continuité du jeu asiatique. N'oublions pas que c'est le film qui a lancé la carrière de Chang Pei-pei, actrice culte du wu xia pian.
Je l'ai vu en VF, et, fait rare qui mérite d'être souligné, elle était plus que correcte, chapeau ! Seul petit bémol: la fin semble bâclée, la résolution finale est expédiée en un plan seulement. Dommage.
Pour conclure, ce film est un classique, une petite perle qui n'est pas exempt de défauts, mais qui mérite vraiment d'être découvert. Donc, allez-le voir ! ;)

Flo-S
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Films vus en 2017 et Cinéma Chinois

Créée

le 7 sept. 2017

Critique lue 381 fois

3 j'aime

1 commentaire

Flo S

Écrit par

Critique lue 381 fois

3
1

D'autres avis sur L'Hirondelle d'or

L'Hirondelle d'or
Docteur_Jivago
7

Have a Drink on me

Je ne savais guère à quoi m'attendre en me lançant dans L'Hirondelle d'Or, notamment réputé pour avoir renouvelé et donné un nouveau souffle au genre du Wu Xia Pian, mais force est de constater qu'il...

le 24 avr. 2017

24 j'aime

3

L'Hirondelle d'or
abscondita
7

La grâce d'une danseuse

L’Hirondelle d’or est bien connu pour avoir renouvelé le « wu xia pian ». Du point de vue de l’intrigue, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent, c’est creux. Pourtant je suis...

le 29 juil. 2022

9 j'aime

7

L'Hirondelle d'or
CeeSnipes
5

Trop désuet et largement dépassé.

Avant de réaliser des films comme Dragon Gate Inn ou A Touch of Zen, King Hu était déjà à la tête de quelques wu xia pian plus ou moins couronnés de succès. Come Drink With Me est son premier...

le 2 sept. 2015

5 j'aime

Du même critique

Beloved
Flo-S
9

Le fantôme du passé

Le roman de Toni Morrison est à l'image du mystérieux personnage de Beloved, autour duquel tourne l'histoire. Il est intriguant, secret et nous hante même avoir l'avoir refermé. Il nécessite...

le 7 févr. 2018

7 j'aime

4

Neon Ballroom
Flo-S
8

La rage de vivre

Wouah, ça commence fort. L'album s'ouvre avec la magnifique, la sublime Emotion Sickness, composée en sorte d'orchestre avec des violons, de la guitare électrique, portée par une voix pleine...

le 3 août 2017

6 j'aime

3

Corps et Âme
Flo-S
8

Une oeuvre subtile et sensible

Mieux vaut ne pas trop en dire sur le scénario de ce film, afin de le savourer comme il se doit. Comme on dégusterait un bon cru. Ici il s’agit d’une histoire d’amour, ce qui peut sembler banal. Même...

le 28 oct. 2017

4 j'aime

2