La grande muraille nous raconte la lutte des chinois contre des aliens à la grande muraille.


Si vous avez vu la bande annonce et étiez légèrement enthousiastes de découvrir la grosse bataille "muraille contre créatures", espérant ressentir ne serait-ce qu'une partie de l'émotion qu'avait pu vous procurer le gouffre de Helm, bas évidemment vous serez énormément déçu (toute ressemblance avec ma propre situation n'est pas fortuite). Inutile de s'attarder trop longtemps dessus, mais c'est évidemment bien bien mauvais. Le montage purge les scènes d'action de visibilité, les soldats ne sont que des pions pour lesquels vous n'aurez pas une once d'empathie et au final, il n'y a qu'une seule bataille, puis des combats.


Du coup, c'est la tristesse. J'ai même pas fait l'effort de retenir un seul nom tant ça disparaissait rapidement, et qu'il n'y a clairement aucune profondeur aux personnages et leurs histoires est balayée en quelques instants. Matt Damon ne remplit pas son rôle d'expert/personnage badass, personnage féminin survit pour les besoins de l'histoire mais jamais elle n'incarne ses années d'entrainement dont on nous parle tant, et elle fait confiance trop vite, et enfin occidental numéro 2 est l'élément comique qui fait plaisir car c'est la seule chose que j'ai bien appréciée dans toute cette succession de tristesse.


Si tout ce qui précède ne vous a pas dissuadé, sachez que l'écran de cinéma n'est clairement pas indispensable, arrivant même à être contre-productif devant l'avalanche d'effets spéciaux un peu moches et malheureusement visibles tout le temps. Et quand ils ne se battent pas, c'est pour discuter sans fin du pouvoir et de l'utilisation du deus ex machina existants durant tout le film, que l'on peut résumer par : J'ai le caillou, je suis trop fort. J'ai aussi pas mal rigolé quand ils parlaient du pouvoir quasi magique de la poudre noire, servant pour faire des bombes, mais pas à alimenter des canons X_X


En allant voir la grande muraille, j'espérais voir un bon nanar, ou au pire un plaisir coupable, et j'ai fini avec un navet sans envergure.

cityhunternicky
1
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Sorties ciné 2017 et Vus 2017

Le 16 janvier 2017

Critique lue 507 fois

La Grande Muraille
Behind_the_Mask
5

Blockbuster bridé

Jusqu'ici, ce n'était que par l'apparition quelque peu incongrue du nom d'un grand groupe (Alibaba, au hasard), juste avant la première scène d'un film, le paiement faste des services d'un...

il y a 6 ans

69 j'aime

12

La Grande Muraille
Racoon3000
5

...Une bouse comme je les adore. :)

La Grande Muraille a trouvé sa place entre Pacific Rim, BattleShip et le dernier Godzilla, dans mon temple très personnel des films bousesques et jouissifs. Matt Damon sauve la Chine et le monde en...

il y a 6 ans

30 j'aime

1

La Grande Muraille
Tonto
6

Comme quoi il n'y pas que Trump qui aime bien les murs...

Seuls rescapés d’un groupe d’aventuriers européens venus en Chine chercher la mystérieuse poudre noire, une arme mythique qui y est fabriquée, William Garin (Matt Damon) et Pero Tovar (Pedro Pascal)...

il y a 6 ans

29 j'aime

1

Le Vent se lève
cityhunternicky
4

Critique de Le Vent se lève par cityhunternicky

Le Vent se lève nous raconte l’histoire de deux ingénieurs aéronautique japonais qui vont révolutionner l’aviation japonaise. #Déception2013. Peut être est-ce juste moi, qui attendai trop du film ...

il y a 10 ans

22 j'aime

Spring Breakers
cityhunternicky
2

Critique de Spring Breakers par cityhunternicky

Spring Breakers nous parle de la virée de 4 filles pendant les vacances de printemps. Commençons par le point positif : J’ai aimé la musique et son utilisation. Musique non originale puisqu’elle...

il y a 10 ans

20 j'aime

9

Paranoia Agent
cityhunternicky
4

Critique de Paranoia Agent par cityhunternicky

Paranoia Agent nous raconte l’agression d’une mangaka par un jeune et sa batte. Je m’attendais à autre chose. Commençant par un générique atypique et intriguant, Paranoia Agent s’arrête vite pour...

il y a 10 ans

15 j'aime