👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Dix années se sont écoulées depuis la fin du derniers opus et le soulèvement des singes, le virus a décimé une grosse partie de l’espèce humaine et Matt Reeves, qui remplace Rupert Wyatt, met en scène le déclin de notre civilisation contre l’avènement de celle des singes.

Intelligemment, Matt Reeves prend son temps pour mettre en place le contexte et les personnages. Il présente d’abord les singes, maintenant génétiquement modifiés et capable de communiquer (notamment dans la langue humaine, même si ca reste légèrement primitif), vivant dans leur environnement sans se soucier des humains et en harmonie, toujours dirigés par le charismatique, intelligent et résonné César. Les humains vivent reclus dans une cité mais armées.

L’atmosphère change brusquement lors de la première rencontre entre les deux espèces et dès ce moment, plane le sentiment du calme avant l’inévitable tempête. Dès lors, Reeves met en place les divisions progressives dans les deux camps et les différences de points de vue entre les différents personnages. Sans forcément pousser sur le fond (même si le message est par moment légèrement trop appuyé), il n’est jamais manichéen et finalement les deux camps semblent bien proches dans leur façon d’appréhender la suite.

D'un côté comme de l'autre, chacun à ses motivations, poussées par différents sentiments mais souvent celui de l'instinct de survie, rapprochant encore plus l'Homme de l'animal et vice versa. Les personnages sont intéressants (bien que certains soient un brin stéréotypés) mais c’est vraiment celui de César qui écrase tout. La prouesse technologique (pour lui et en général) n’a d’égale que son charisme. Une fois de plus il est campé par un très convaincant Andy Serkis.

Dans un style parfois contemplatif, Matt Reeves maîtrise bien son récit. Si le déroulement est assez classique et ne réserve guère de surprise, il n'en est pas moins efficace et maîtrisé. Le dosage entre les moments calmes et ceux d’actions est impeccable. D'ailleurs ces dernières sont assez spectaculaires et bénéficient d'une très bonne réalisation, lisible et efficace et Reeves sait poser sa caméra lorsqu'il le faut. Il arrive à jouer sur plusieurs tableaux, tantôt spectaculaire, le récit ne manque pas d'émotions.

Matt Reeves propose avec L'Affrontement une suite réussie, un blockbuster divertissant, efficace et non dénué de sens où il démontre un certain sens de l'image tout en jouant sur plusieurs tableaux, et il relève le pari avec brio.

Docteur_Jivago
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films de 2014, Mes Années 2010 au cinéma, Voyage au cœur de la science-fiction et Revu ! Et ça m'a fait du bien (... ou non)

il y a 8 ans

62 j'aime

11 commentaires

La Planète des singes - L'Affrontement
Torpenn
3

Simiesque tout cela est bien raisonnable...

Ne me demandez pas pourquoi après un premier épisode plus que médiocre j'en suis arrivé à me retrouver à regarder le deuxième opus de la pré-série alors que les suites de l'original et excellent film...

Lire la critique

il y a 7 ans

73 j'aime

30

La Planète des singes - L'Affrontement
Docteur_Jivago
7

Gorilles dans la brume

Dix années se sont écoulées depuis la fin du derniers opus et le soulèvement des singes, le virus a décimé une grosse partie de l’espèce humaine et Matt Reeves, qui remplace Rupert Wyatt, met en...

Lire la critique

il y a 8 ans

62 j'aime

11

La Planète des singes - L'Affrontement
Eren
7

In the Realm of the Senses

Une ère nouvelle pour l'humanité. Avec elle, l'air du oinj et du balbutiement. Une micro-société d'hommes, une autre de singes regroupés dans la forêt. Des singes qui ont pris du torse, tous guidés...

Lire la critique

il y a 8 ans

56 j'aime

1

Gone Girl
Docteur_Jivago
8
Gone Girl

American Beauty

D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour...

Lire la critique

il y a 7 ans

167 j'aime

29

American Sniper
Docteur_Jivago
8

La mort dans la peau

En mettant en scène la vie de Chris The Legend Kyle, héros en son pays, Clint Eastwood surprend et dresse, par le prisme de celui-ci, le portrait d'un pays entaché par une Guerre...

Lire la critique

il y a 7 ans

146 j'aime

31

2001 : L'Odyssée de l'espace
Docteur_Jivago
5

Il était une fois l’espace

Tout juste auréolé du succès de Docteur Folamour, Stanley Kubrick se lance dans un projet de science-fiction assez démesuré et très ambitieux, où il fait appel à Arthur C. Clarke qui a écrit la...

Lire la critique

il y a 7 ans

138 j'aime

40