Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Basé sur des faits réels et sur le livre de Ryuzo Saki, La Vengeance est à moi de Shohei Imamura traite avec un aspect documentaire du visage sombre d’un homme sans scrupule.

Cette odyssée sanglante se révèle à nous comme une œuvre intense et dense. La narration y est éclatée et d’une maitrise limpide. Jamais elle ne perturbe le spectateur qui suit sans anicroche ce récit amoral. Shohei Imamura fait le choix de garder une certaine distanciation avec son sujet (ce tueur). Le traitement est audacieux et foisonne d’idées. Le constat est sans appel : La Vengeance est à moi est un film complexe, dérangeant et fascinant.
IllitchD
7
Écrit par

Créée

le 6 août 2013

Critique lue 867 fois

15 j'aime

2 commentaires

IllitchD

Écrit par

Critique lue 867 fois

15
2

D'autres avis sur La vengeance est à moi

La vengeance est à moi
IllitchD
7

Critique de La vengeance est à moi par IllitchD

Basé sur des faits réels et sur le livre de Ryuzo Saki, La Vengeance est à moi de Shohei Imamura traite avec un aspect documentaire du visage sombre d’un homme sans scrupule. Cette odyssée sanglante...

le 6 août 2013

15 j'aime

2

La vengeance est à moi
EricDebarnot
8

Entre grotesque et dérision

A travers un fait divers, Imamura entreprend dans "La Vengeance est à Moi" une réflexion sur les traditions de son pays, voire même une sorte d'étude scientifique minutieuse de la société japonaise :...

le 9 janv. 2017

14 j'aime

La vengeance est à moi
oso
8

Faut-il être un salaud pour vivre libre ?

Pas évident de savoir sur quel pied danser au sortir de La vengeance est à moi, tant le portrait rugueux qu'y livre Imamura d'un tueur en cavale inspiré de faits divers ayant ébranlé le Japon,...

Par

le 9 juil. 2017

11 j'aime

Du même critique

L'Enfer des armes
IllitchD
8

Director’s cut

Disparu. L’Enfer des armes de Tsui Hark est une œuvre mythique à elle toute seule. Troisième et dernier film de Tsui Hark de sa période dite « en colère », l’original est interdit par le comité de...

le 31 janv. 2013

31 j'aime

2

A Bittersweet Life
IllitchD
5

Critique de A Bittersweet Life par IllitchD

Kim Jee-woon réalise une pépite de style. La réalisation a du style comme son personnage principal (Lee Byung-hun). Tout y est stylé, les plans, les costumes taillés, la belle gueule du héro...

le 28 mai 2013

31 j'aime

The Murderer
IllitchD
6

Critique de The Murderer par IllitchD

The Murderer commence dans le Yanji, ce début de film est d’un aspect quasi documentaire, Na Hong-jin nous montre une région aux immeubles vétustes et sinistres. Il y a une misère palpable qui...

le 11 févr. 2013

30 j'aime

2