Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Le Royaume des abysses
7
Le Royaume des abysses

Long-métrage d'animation de Tian Xiao-Peng (2023)

En matière d'animation, avec Le Royaume des Abysses, les chinois ont dépassé les bornes.


Car ils ont tout simplement repris, a priori, l'intrigue que le Maître a mis en scène avec Le Voyage de Chihiro. Il suffisait de remplacer l'établissement de bains de 2001 par un restaurant foutraque fourmillant de vie plus de vingt ans plus tard.


Et ils espéraient sans doute qu'on y verrait que du feu grâce à la l'aspect technique de l'entreprise, tout en 3D rutilante et chamarrée.


Tiens, parlons-en de l'aspect technique. Car en effet, la bande-annonce, déjà incroyable, est tout simplement en-dessous de la vérité. Car Tian Xiao Peng charge chaque image de son film d'une beauté tout simplement affolante, tout en plongeant, par le mélange improbable de ses couleurs, en plein impressionnisme, tout en particules liquides, faisant une drôle d'impression à l'écran.


Tout comme l'aspect un peu plus abstrait de certains éléments du décor, loin du rendu souvent photoréaliste de la production animée occidentale.


Tout cela dans un tourbillon de richesse et d'énergie absolue où une idée chasse l'autre. Au point que ceux qui ne sont pas prêts à une telle expérience parleront sans doute de frénésie excessive et éreintante, de chaos total et d'indigestion.


Mais pour qui saura s'accrocher, Le Royaume des Abysses constituera sans coup férir la fantastique odyssée de ce début d'année, bien plus profonde qu'on peut le croire. Car cette aventure, finalement, est montée comme une fuite en avant, dont les débordements de couleurs s'inscrivent en total contraste avec les premières minutes d'une tristesse insondable dans la vie d'une petite fille abandonnée de sa mère.


Un contraste qui rattrape le film en vue de la dernière ligne droite, ultime preuve que les animateurs chinois ont dépassé les bornes. Car le sens profond de cette fuite se révèle enfin, sur le modèle de ce que Ang Lee avait pu faire avec L'Odyssée de Pi. Car Le Royaume des Abysses, sans crier gare, claque la tête de son public dans un retour à la réalité brusque et violent, avant de lui voler son coeur et de le briser en milliers de morceaux, abordant des thèmes douloureux que beaucoup ont eu l'occasion de connaître. Et donnant à ressentir toute la souffrance et l'abandon de la jeune Chenxiu et expliquant au passage l'humour parfois outré ou les attitudes erratiques de son comparse. Qui peut être vu comme le véritable personnage principal du film.


D'autant plus qu'à la sortie du film, le masqué en est resté bouleversé, n'ayant pas totalement vu venir ce qu'on lui réservait dans ce nouveau conte fantastique abordant le thème de la reconstruction sans ménager son spectateur.


Clairement, ce coup-ci, les chinois ont dépassé les bornes... Même si le masqué en redemande.


Behind_the_Mask, qui vous demande de prendre garde au péril jaune.

Behind_the_Mask
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2024

Créée

le 27 févr. 2024

Critique lue 1.5K fois

23 j'aime

9 commentaires

Behind_the_Mask

Écrit par

Critique lue 1.5K fois

23
9

D'autres avis sur Le Royaume des abysses

Le Royaume des abysses
Tohad
10

Deep Dive

Deep Sea est l'explosion de couleur du festival d'Annecy 2023, mais probablement aussi de la décennie à venir dans l'industrie de l'animation. Véritable expérience sensorielle, le film semble venir...

le 18 juin 2023

17 j'aime

2

Le Royaume des abysses
sudsidestory
10

Un voyage initiatique abyssale

Véritable trésor sorti des océans, Le Royaume des Abysses s'avère impressionnant de maîtrise, sur le fond comme sur la forme. Sur la forme, la palette de couleurs est sidérante, où les tableaux de...

le 12 déc. 2023

15 j'aime

Le Royaume des abysses
pierre_baladi
4

1h10 de set up sans pay off

Une chose est sûre, ce film est une merveille visuelle et personne ne pourra le lui enlever. On parcourt des compositions riches avec un rendu incroyable à travers tout le film. Ce sont...

le 27 janv. 2024

13 j'aime

7

Du même critique

Avengers: Infinity War
Behind_the_Mask
10

On s'était dit rendez vous dans dix ans...

Le succès tient à peu de choses, parfois. C'était il y a dix ans. Un réalisateur et un acteur charismatique, dont les traits ont servi de support dans les pages Marvel en version Ultimates. Un éclat...

le 25 avr. 2018

204 j'aime

54

Star Wars - Les Derniers Jedi
Behind_the_Mask
7

Mauvaise foi nocturne

˗ Dis Luke ! ˗ ... ˗ Hé ! Luke... ˗ ... ˗ Dis Luke, c'est quoi la Force ? ˗ TA GUEULE ! Laisse-moi tranquille ! ˗ Mais... Mais... Luke, je suis ton padawan ? ˗ Pfff... La Force. Vous commencez à tous...

le 13 déc. 2017

189 j'aime

37

Logan
Behind_the_Mask
8

Le vieil homme et l'enfant

Le corps ne suit plus. Il est haletant, en souffrance, cassé. Il reste parfois assommé, fourbu, sous les coups de ses adversaires. Chaque geste lui coûte et semble de plus en plus lourd. Ses plaies,...

le 2 mars 2017

183 j'aime

25