Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Fille d'un espion allemand condamnée à une longue peine de prison au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Alicia va rencontre un agent secret américain qui va lui proposer de s'infiltrer au Brésil, là où d'anciens nazis ont des activités suspectes.


Dès ma première rencontre avec Notorious, il a été l'un de mes Hitchcock (et film par la même occasion) favoris, un exquis et savoureux mélange d'amour et d'espionnage où un Cary Grant, cynique à souhait, rencontrait une magnifique Ingrid Bergman. D'ailleurs, c'est surtout sur l'écriture et l'alchimie de ce duo que le film est exceptionnel et Hitchcock s'y intéresse autant, si ce n'est plus, qu'à l'intrigue principale. C'est par cette qualité d'écriture que le film est d'abord brillant, proposant un scénario assez simple mais intéressant et efficace et surtout des personnages ambigus et mystérieux, voire même fascinants mais toujours passionnants, que ce soit en premier lieu le duo principal, puis toute la galerie qui va peu à peu se greffer autour d'eux.


La grande réussite de ce classique du maître du suspense vient de l'alchimie entre les différentes composantes de l'oeuvre, Hitchcock sublime cette écriture à travers une mise en scène capable d'alterner légèreté et gravité et mettant en avant une atmosphère de plus en plus envoûtante capable de nous faire passer par diverses émotions. Il orchestre son récit avec brio, sachant bien mettre en place le contexte avec une certaine rapidité avant de prendre son temps pour élaborer les relations entre les personnages et de mêler ces différents amours au fond d'espionnage, le tout sans lourdeur et sans que Hitchcock ne perde de vue l'essentiel. Derrière la caméra, il fait preuve d'habilité et ingéniosité et c'est de manière aussi efficace que superbe qu'il fait monter une angoisse et tension qui ne redescendent jamais vraiment.


Tous les ingrédients du maître du suspense sont ici réunis et très bien mélangés, sa construction du récit est remarquable. Emmenées par une très belle musique de Roy Webb, les séquences mémorables ne manquent pas à l'image de celle du vin, de la tasse de thé, du final ou encore de la fameuse scène du baiser où Hitchcock s'amuse à détourner le code Hays. Le noir et blanc est somptueux et va à merveille avec l'oeuvre et la photographie assez sombre. Devant la caméra, Ingrid Bergman était à son apogée, elle est ici magnifique et son jeu est d'une grande sincérité et justesse tandis que Cary Grant est toujours génial dans ce genre de rôle charmeur et cynique. C'est aussi à travers ces seconds rôles que Notorious brille et notamment un Claude Rains de plus en plus inquiétant.


Dans la riche et faste filmographie d'Hitchcock, Notorious fait évidemment partie des incontournables, une oeuvre aussi magistrale qu'éternelle, emmené" par deux acteurs au sommet et un cinéaste particulièrement inspiré, et pour laquelle j'aurai toujours une affection particulière.

Créée

le 14 août 2016

Critique lue 1.2K fois

31 j'aime

5 commentaires

Docteur_Jivago

Écrit par

Critique lue 1.2K fois

31
5

D'autres avis sur Les Enchaînés

Les Enchaînés
Sergent_Pepper
8

Le silence, l'enfermement et le poison liquide.

Un bien beau film sur le silence, l'enfermement et le poison liquide. Le début est un peu incertain à mon goût. Ingrid Bergman en délurée, c'est un peu difficile à croire. Grant, tout en flegme, est...

le 19 juin 2013

36 j'aime

Les Enchaînés
Docteur_Jivago
9

L'amour à la plage

Fille d'un espion allemand condamnée à une longue peine de prison au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Alicia va rencontre un agent secret américain qui va lui proposer de s'infiltrer au...

le 14 août 2016

31 j'aime

5

Les Enchaînés
Bestiol
6

enchaîné emballé livré terminé

NB. Ce qui suit dévoile des moments-clés de l'intrigue. Ouais, non, dévoile l'intrigue, en fait. Rétrospectivement je retiens de ce film son extrème linéarité, une fois les personnages campés (et...

le 19 déc. 2010

20 j'aime

3

Du même critique

Gone Girl
Docteur_Jivago
8

American Beauty

D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour...

le 10 oct. 2014

170 j'aime

32

2001 : L'Odyssée de l'espace
Docteur_Jivago
5

Il était une fois l’espace

Tout juste auréolé du succès de Docteur Folamour, Stanley Kubrick se lance dans un projet de science-fiction assez démesuré et très ambitieux, où il fait appel à Arthur C. Clarke qui a écrit la...

le 25 oct. 2014

156 j'aime

43

American Sniper
Docteur_Jivago
8

La mort dans la peau

En mettant en scène la vie de Chris The Legend Kyle, héros en son pays, Clint Eastwood surprend et dresse, par le prisme de celui-ci, le portrait d'un pays entaché par une Guerre...

le 19 févr. 2015

151 j'aime

34