Mado est un film dans lequel Ottavia Piccolo mange des pommes pendant que Michel Piccoli fume des gitanes sans filtres, elle se consomme, il se consume. Contrairement aux avis lus ici, Mado est mon Sautet préféré, plus subtile, informel, laissant des vides, comme ceux dans la vie de ce promoteur (Piccoli ) . Le doute s'est soudainement installé, comme une sanction définitive, partout, un chagrin acquis, une solitude inexorable. Sautet ici est centré sur ce doute, cette confiance qui disparait et progressivement va dévorer le personnage. Lui: " et avec les autres c'est pareil ?" elle: " Pareil pour qui ? " premier coup; puis ce regard terrible dans l'ascenseur; puis Ottavia, si belle, qui s'en va du café avec un autre. Dès cet instant la perte de contrôle semble atteindre le film lui même comme pour mieux traduire cet état d'éloignement de tout. Ainsi afin de ponctuer l'affaiblissement Piccoli rembobine, retourne dans son passé, apparait alors Romy Schneider pour une scêne d'amour abandonnée belle a chialer de confusion. Puis Charles Denner, personnage aussi du passé, truand solide aimé, lui . Le spectateur s'égare en suivant Piccoli dans son égarement, son isolement, finit dans la bouillasse dans laquelle il s'est mis, fête la noce d'un autre et s'illusionne tout rattraper en emmenant désintoxiquer l'amour qu'il à tant abimé, par le portail du 24; La porte des 24 dernières.
Pour ceux qui en douteraient les ambiances de bistro et restaurant ne sont pas surjouée, c'était vraiment comme ça ! tout le monde parlait a tout le monde dans ces ambiances enfumées et bruyantes! Les entrées de résidences sans interphone, sans digicode et ceux qui n'y vivaient pas n'y entraient pas. C'était comme ça la liberté! ce temps hautement civilisé du pays .

basile-de-yersin
9

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes Les films avec la meilleure ambiance/atmosphère, Les meilleurs films avec Romy Schneider, Les meilleurs films de 1976 et Top 20 émotion

Créée

le 2 avr. 2023

Critique lue 240 fois

2 j'aime

Critique lue 240 fois

2

D'autres avis sur Mado

Mado
Sergent_Pepper
7

Magouille et compagnies.

On pourrait considérer Mado comme une nouvelle variation sur les thèmes qu’on sait désormais chers à Claude Sautet, et qu’il traite comme personne. Il est en effet très facile de tisser des liens...

le 8 déc. 2015

23 j'aime

Mado
Val_Cancun
7

Piccoli et Piccolo

Un Sautet méconnu, pourtant intéressant, mais trop long et moins abouti que ses plus grandes réussites. En effet, "Mado" est un film assez bancal, à l'image de son titre, désignant un personnage qui...

le 11 nov. 2017

10 j'aime

4

Mado
Plume231
6

Un Sautet avec ses défauts et ses qualités...!!!

Je suis loin de faire partie des gens qui s'extasient devant le cinéma de Claude Sautet. Je trouve son cinéma un peu trop lent, sa réalisation plate pour ne pas dire des fois laide ou même bâclée...

le 22 avr. 2014

10 j'aime

1

Du même critique

Hannah
basile-de-yersin
7

Et puis, plus rien.

Hannah est un film qui traite de la fonte de cette illusion qu'est la vie; du temps ou il faut vivre l'inéluctable perte de tout; cette perte apparait de façon singulière pour chaqu'un; rapidement ou...

le 27 avr. 2023

2 j'aime

La Petite
basile-de-yersin
8

La soeur de Lucien .

Avec ce film Louis Malle réalise le pendant féminin de " Lacombe Lucien ".Le sujet de fond me semble l'innocence bafouée , la solitude de l'enfant évoluant dans les références de son environnement...

le 8 déc. 2022

2 j'aime

Falcon Lake
basile-de-yersin
9

L'amour défunt.

"L'amour défunt me fut de celle-ci, l'été, un lac, sa peau, puis l'enfer, puis plus rien."C'est le temps disparu, la solitude pleine, assourdissante et lourde.Les amours de vacance d'enfance meurent...

le 30 sept. 2023

2 j'aime