⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

Les affrontements sont tout bonnement hallucinants, le cinéma rencontre la BD dans toute sa démesure. Faut dire que le bad guy est vraiment fâché d'avoir été enfermé aussi longtemps (fallait pas construire un abri anti tornade na !!) Le père adoptif retraité des services postaux porte très bien la chemise à carreaux made in redneck et sa femme vieillit assez bien la coquine.
Désolé pour ce billet décousu, c'est l'impression que j'ai eu en regardant le film, avec une Lois qui ... Grrrr... bref, il reste les bastons comme je le disais, complètement barrées et sans limite, et là je me suis dit : "dragon ball Zed zed..."
SPlissken
5
Écrit par

Créée

le 7 nov. 2013

Critique lue 309 fois

9 j'aime

1 commentaire

SPlissken

Écrit par

Critique lue 309 fois

9
1

D'autres avis sur Man of Steel

Man of Steel
Socinien
3

Faire du neuf avec des vieux.

Un jour, j’arrêterai de tomber dans le panneau et de payer pour voir sans cesse le même film, avec plus ou moins de lens flares. Surtout quand la climatisation de la salle, une de mes grandes...

le 19 juin 2013

202 j'aime

161

Man of Steel
Gothic
7

Calice Kal-El Edit

Dire que j'attendais ce "Man of Steel" relève du doux euphémisme. Scotché par ce que Nolan a globalement réussi à accomplir avec le Caped Crusader (enfin, surtout "The Dark Knight" en fait), j'étais...

le 24 juin 2013

161 j'aime

84

Man of Steel
Noremac
9

Critique de Man of Steel par Noremac

Au diable les critiques,moi j'ai pris un pied monstrueux Autant se débarrasser tout de suite des évidences: oui Man of steel est démentiellement spectaculaire,viscéralement jouissif et que, pour...

le 18 juin 2013

120 j'aime

25

Du même critique

The Thing
SPlissken
10

Critique de The Thing par SPlissken

La grande majorité des films de Carpenter partent d'un conflit, un conflit qui tend à supprimer l'individu au profit de quelque chose de plus global et surtout de maîtrisé. En somme le cinéaste n'en...

le 23 nov. 2012

62 j'aime

10

Vol au-dessus d'un nid de coucou
SPlissken
10

Critique de Vol au-dessus d'un nid de coucou par SPlissken

McMurphy est un électron libre, il tente de se soustraire à la prison est choisissant l'option hôpital psychiatrique mais les fenêtres ici aussi ont des barreaux. Il va aussi découvrir que les...

le 8 mars 2013

60 j'aime

4

Seven
SPlissken
9

7 deadly sins, 7 ways to die

Fin de l'obscurité, fin d'un film, dehors la pluie venait de cesser. Les rues brillaient, la foule réapparaissait, les parapluies se fermaient. Peu à peu toute la ville reprenait son ronronnement...

le 12 oct. 2010

58 j'aime

12