👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Baumbach à l'art de raconter des histoires simples simplement, en laissant tout le travail à ses acteurs. Et ceux-ci, heureusement, font mieux leur travail que lui, qui accumule les clichés, les facilités, les déjà-vus. Dans ce film de divorce, qui flirte presque parfois avec le film de prétoire, perce quelques moments de grâce, fugaces, mais essentiels, qui parviennent, l'espace d'un échange, à capter au-delà de ce qu'incarnent les acteurs. Un scène de dispute violente. Driver qui chante. Quelques larmes des uns et des autres... Dans ce cinéma du réel, Baumbach parvient par moment à nous emporter. A la manière du cinéma de Cassavetes - bien plus qu'à celui d'Allen auquel on le compare souvent -, il y a dans quelques instants, ces moments de vérité, comme d'une improvisation réussie. On les guette !

hubertguillaud
4
Écrit par

il y a 2 ans

21 j'aime

Marriage Story
EricDebarnot
9

Que reste-t-il de nos amours ?

Si l'on considère le pourcentage de plus en plus élevé de gens qui sont passés par (au moins) un divorce, on peut raisonnablement se demander pourquoi le cinéma n'a pas encore traité "correctement"...

Lire la critique

il y a 2 ans

146 j'aime

2

Marriage Story
Velvetman
8

Her and Him

Le couple. Son déchirement. Sa disparition. Son effacement. Marriage Story, avec son écriture, sa fine réalisation et son duo magistral (Scarlett Johansson et Adam Driver), nous dévoile avec un réel...

Lire la critique

il y a 2 ans

64 j'aime

Marriage Story
Moizi
8

C'est ça une déchirure !

Franchement je n'en attendais rien du Baumbach 2019, parce que clairement celui sorti sur Netflix en 2017 c'était déjà sacrément pas terrible et puis s'il a pu faire deux ou trois films sympathiques...

Lire la critique

il y a 2 ans

45 j'aime

6

Homo deus
hubertguillaud
2
Homo deus

La technologie, une religion qui s'auto-réalise

Sapiens, le précédent livre de Yuval Harari, cette grande fresque de l’humanité a permis à des millions de lecteurs de se sentir intelligents, de comprendre notre aventure humaine sur plus de 300 000...

Lire la critique

il y a 5 ans

26 j'aime

14

The Irishman
hubertguillaud
2
The Irishman

Du cinéma naphtaline !

Scorsese reste un grand conteur. Malgré les longueurs, les digressions, la fadeur de l'ensemble, il nous embarque à grand coup de nostalgie dans cet univers de mafia disparue, qu'il a tant raconté...

Lire la critique

il y a 2 ans

24 j'aime

2

Marriage Story
hubertguillaud
4

La force des acteurs

Baumbach à l'art de raconter des histoires simples simplement, en laissant tout le travail à ses acteurs. Et ceux-ci, heureusement, font mieux leur travail que lui, qui accumule les clichés, les...

Lire la critique

il y a 2 ans

21 j'aime