Monkey Man
6.5
Monkey Man

Film de Dev Patel (2024)

En fait, c'est comme John Wick sauf qu'il y a un vague propos social et que les scènes de baston sont génériques et mal chorégraphiées. Concernant le propos social il est bien sûr fonctionnel et filiforme ; je considère d'ailleurs la dimension politique de Kung Fu Panda 4 comme amplement plus percutante et étoffée (je ne blague même pas). Sinon, Monkey Man est bourré de scories de première réalisation (abus de ralentis, abus de flashbacks, deus ex machina à gogo, shaky cam hasardeuse, montage clipesque "so cool", facilités scénaristiques capillotractées etc.). Personnellement, j'ai arrêté de donner du crédit au film quand le protagoniste arrive dans une communauté de "moines trans pacifistes mais guerriers sanguinaires quand même" de façon tout à fait ubuesque. Ce moment coïncide aussi avec une indéniable perte de rythme rappelant les pires errements de Kickboxer avec JCVD (sauf que Kickboxer se contente d'être une sympathique série B et ne prétend pas véhiculer un quelconque message).

Dev Patel l'acteur est fidèle à lui-même et ne dégage aucun charisme. Le produit final ne dépasse pas la barre du "John Wick Wannabe" et je vois mal Dev Patel le réalisateur élargir considérablement sa marge de progression. Aussi, force est de constater, que la présence du nom de Jordan Peele sur une affiche est devenue synonyme de mise en garde. Après, je tiens à rassurer tout le monde le film est loin d'être aussi rebutant que le remake de Candyman et plaira sans doute aux amateurs de vigilante avides de violence et de sang et peu regardants sur les aspects techniques et d'écriture.

Créée

le 11 avr. 2024

Critique lue 1K fois

21 j'aime

11 commentaires

Tex_AS

Écrit par

Critique lue 1K fois

21
11

D'autres avis sur Monkey Man

Monkey Man
Squalalaa
8

Un metteur en singe prometteur...

Dans le film Monkey Man, on suit un jeune homme (Dev Patel) qui gagne péniblement sa vie en tant que combattant clandestin. Refoulant sa rage dans un monde injuste, il découvre un moyen d'infiltrer...

le 7 avr. 2024

46 j'aime

2

Monkey Man
Yoshii
7

Même les sages singent les autres

Les défauts de Monkey Man ont abondamment été mis en avant et commentés, mais lui reprocher de singer (en l'occurrence John Wick), c'est faire bien peu de cas de sa nature propre.Evidemment, le...

le 25 avr. 2024

45 j'aime

Monkey Man
Surfeurfou
8

Hanuman moderne

J’attendais beaucoup de ce film mêlant , vengeance et mythologie indienne. Il a même dépassé mes attentes même si je n’aime pas du tout l’acteur principal Dev PATEL, il est cependant très convaincant...

le 18 avr. 2024

39 j'aime

Du même critique

L'Empire
Tex_AS
4

L'invasion des profanateurs de pop culture

Ma grand-mère disait toujours : "Gamin, il y a une fine frontière entre l'art et le nanar". Illustration empirique ici.J'ai aimé (dans l'ordre) :- les (trop) rares apparitions de Carpentier et Van...

le 22 févr. 2024

31 j'aime

18

Là où chantent les écrevisses
Tex_AS
3

Là où pousse la guimauve

Bah en fait... Comment dire... On dirait que la réalisatrice s'est contentée de lire le résumé figurant sur la quatrième de couverture et en a fait un film de plus de deux heures. Il n'y a absolument...

le 21 août 2022

29 j'aime

2

Monkey Man
Tex_AS
4

Slumdog Baba Yaga

En fait, c'est comme John Wick sauf qu'il y a un vague propos social et que les scènes de baston sont génériques et mal chorégraphiées. Concernant le propos social il est bien sûr fonctionnel et...

le 11 avr. 2024

21 j'aime

11